Opérationnel. Depuis 1986, les HBE sont la force de frappe indispensable du SDIS 06 en saison estivale.

Publié le 17 décembre 2016

En 2016, les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes ont assuré une saison estivale satisfaisante en matière de lutte contre les feux de forêts et de surveillance des baignades. (Retrouvez les chiffres du bilan à la fin de l’article).

Malgré un été marqué par la sécheresse, c’est entre autre par la complémentarité des moyens terrestres (groupe d’intervention, moyens de commandement et logistique, groupes d’appui feux de forêts) et des moyens aériens départementaux, les HBE (Hélicoptères Bombardiers d’Eau) déployés sur le terrain, que les surfaces brûlées ont pu être limitées en matière de lutte incendie.

 

Cliquez ici pour consulter la galerie photos.

Cliquez ici pour consulter la fiche technique des HBE.

Ce dispositif opérationnel de prévention et de lutte contre les feux de forêts, permettant l’attaque rapide d’un incendie et limitant sa propagation, est le fruit de nombreuses expérimentations menées par le SDIS 06 dès 1986, après les grands feux du Tanneron et d’Eze. A cette époque, en France, les SDIS ne disposent que de moyens au sol appuyés si nécessaire par les avions de la Sécurité Civile (Tracker, Canadair…).

Le SDIS 06, particulièrement soucieux de la sauvegarde de son patrimoine forestier, mène, en collaboration avec la Sécurité Civile et l’Aérospatial, le projet « Hélicoptère Bombardier d’Eau » (HBE). L’objectif visé : envisager l’utilisation d’un moyen d’intervention complémentaire aux dispositifs terrestres et aériens traditionnels. Le SDIS 06 et pour la première fois en France, expérimente donc les HBE en réalisant en juillet 1986 les premiers essais avec l’hélicoptère léger de type Ecureuil. Il teste ensuite le PUMA Bombardier d’eau en 1989, puis en 1990 le SUPER PUMA, capable d’emporter 2 400 litres d’eau.

Très rapidement, les HBE, par leur rapidité de déplacement, leur maniabilité, leur accès en tous lieux et la précision de leur largage sur des incendies en zones escarpés ou difficiles d’accès, ont prouvé leur pleine et entière efficacité. Afin de les rendre parfaitement autonomes, un dispositif de zone de pompage au-dessus de points d’eau ciblés est organisé. Les HBE pourront ainsi s’alimenter en eau au-dessus de points d’eau fixes (citernes) implantées à proximité des zones forestières, de camion porteur d’eau, de bâches souples déployées au sol au plus près du sinistre et alimenté en eau par un camion-citerne grande capacité. Dès lors, à leur arrivée sur le feu, les HBE peuvent réduire les temps de rotations pour s’alimenter et larguer sur l’incendie avant même que tous les moyens humains au sol ne soient déployés.

Ces HBE ont répondu aux attentes du SDIS 06 : contribuer à l’attaque rapide de tout feu naissant afin d’en limiter sa propagation et son extension et de réduire la virulence des flammes. Il s’est avéré le moyen aérien indispensable et complémentaire aux moyens humains déployés au sol et aux avions bombardiers d’eau (ABE).

Depuis ces premiers essais et ces résultats probants, le SDIS 06 a intégré ces HBE à son dispositif de lutte et de prévention contre les feux de forêts. Chaque saison estivale, le Département loue 3 Hélicoptères Bombardiers d’Eau accompagnés de ses pilotes et mécaniciens. Ils sont en alerte 24 heures sur 24, prêts à intervenir depuis la base de Sophia-Antipolis. Le pilote est renforcé pour chaque mission par un officier sapeur-pompier « cadre HBE » qui permet de faciliter la liaison entre les sapeurs-pompiers au sol et les autres moyens aériens.

Chaque année, afin d’être toujours plus efficients durant la campagne de prévention et de lutte contre les feux de forêts, les sapeurs-pompiers du SDIS 06, les pilotes et les mécaniciens, s’entrainent régulièrement… Plusieurs manœuvres sont organisées afin que tous puissent répéter, automatiser et coordonner les gestes techniques nécessaires à ces interventions de lutte contre les feux de forêts.
 
 
Les chiffres du bilan estival 2016

Les 114 nageurs sauveteurs, répartis chaque jours sur les 36 postes de secours des communes liés avec le SDIS 06, ont dû intervenir pour 39 débuts de noyade, 6 noyades dont 2 personnes décédées, 162 nageurs en difficulté et 12 408 opérations diverses.

Dans les massifs forestiers du département, du 1er juillet au 30 septembre 2016, les sapeurs-pompiers du SDIS 06 ont été confrontés à 26 feux de forêts qui ont représenté une superficie brûlée de 86 hectares. Par le renfort de 9 colonnes mobiles feux de forêts et d’un groupe d’attaque (soit plus de 600 sapeurs-pompiers), ils ont également apporté leur soutien dans la lutte incendie aux départements des Bouches-du-Rhône, du Var et de la Corse.

Les dernières actualités
7 novembre 2019
Le rapport d'orientations budgétaires 2020 de l’établissement.
Le 24 octobre 2019, le conseil d’administration du service départemental des Alpes-Maritimes, sous la présidence de M. Charles-Ange GINESY, a débattu des orientations budgétaires 2020 de l’établissement.
5 novembre 2019
DECRET. La représentation des PATS en CATSIS et CASDIS.
Le décret n° 2019-1121 du 31 octobre 2019 relatif à la représentation des personnels administratifs, techniques et spécialisés au sein des commissions administratives et techniques des services d'incendie et de secours est paru au journal officiel.
12 octobre 2019
SDIS 06. 1er séminaire de la Sous-Direction Territoriale.
Le 12 septembre 2019 s’est tenu le premier séminaire de la Sous-Direction-Territoriale (SDT) à Saint-Jean-Cap-Ferrat. Cette journée a débuté par une séance de sport cohésion (initiation au rugby) en présence du Colonel Jimmy Gaubert, DDA.