Colloque International. Le SDIS 06 au congrès « Critical Communication World 2016 ».

Publié le 31 août 2016

Dans la continuité du congrès « Critical Control Rooms » qui s’est tenu en décembre 2015 dans le département des Alpes-Maritimes (voir notre publication du 8 janvier 2016), le SDIS 06 était convié au « 18th Critical Communication World », qui s’est tenu cette année durant 3 jours à Amsterdam, aux Pays-Bas.
 

Ce congrès international est l’un des plus importants dédié aux nouvelles technologies appliquées à la gestion de crises. Au total plus de 175 exposants, 200 intervenants et 4 000 visiteurs ont pu échanger sur ces problématiques au cours de l’événement.

C’est dans ce cadre que le SDIS 06 était représenté par le lieutenant Paul GILLI adjoint au chef du CSP Grasse. Ce dernier a présenté l’utilisation de la cartographie numérique comme outils d’aide à la décision dans les organes de commandement. Une présentation réalisée avec l’appui du groupement fonctionnel de l’alerte (GFA) et du groupement fonctionnel informatique et télécommunications (GFIT).
 

Mais cette année, le colloque était principalement axé sur la place de la récente technologie LTE (Long Term Evolution, communément appelée 4G) comme moyen de transmissions institutionnelles. En effet, alors que les services d’urgence développent aujourd’hui de nombreuses applications numériques génératrices de débits de données croissants (cartographie numérique, acquisition vidéo, géolocalisation, bilans dématérialisés…), la LTE offre de hautes capacités de transferts de données, supérieures à celles proposées actuellement par la technologie TETRAPOL, socle du système ANTARES.
 

Les institutions (la France était notamment representée par une délégation du ministère de l’Intérieur) doivent donc désormais réfléchir aux solutions qui leur permettront demain de s’appuyer durablement sur des modes de télécommunications adaptés à leurs nouveaux outils, en remplacement ou en complémentarité de leurs systèmes actuels.

Ces systèmes devront garantir de hauts débits d’échanges sécurisés, tout en assurant une résilience en cas de perturbations des réseaux, ainsi que des fonctionnalités au moins identiques à celles offertes actuellement (conversations phoniques de groupes et directes par exemple).

Des avancées à suivre avec attention, tant le monde des nouvelles technologies demeure en perpétuelle évolution…

 
Avec l’aimable collaboration du Lieutenant Paul GILLI, adjoint au chef du CSP Grasse, GT Ouest.

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.