Chronique d'histoire : il y a 30 ans aujourd'hui - l'effondrement du supermarché de Nice-Ferber

Publié le 26 janvier 2024

C’est l’un des « plan rouge » de l’histoire maralpine qui se déroule ce 26 janvier 1994, juste avant 16 h.00.

Alors que se réalisaient des travaux dans un supermarché resté ouvert au public, le toit terrasse de la structure s’effondre durant la manœuvre d’un engin de chantier sur chenilles de type « brise-béton ». 

 

V1Plan de travail 1Source : Alain Brun - Nice-Matin

Rejoints rapidement par les équipes du SAMU et les forces de police, nos pompiers sont d’abord confrontés à un afflux de victimes plus ou moins gravement blessées et un nombre important d’impliqués.

A 16 h.20, sur demande du commandant des opérations de secours, le préfet Maurice JOUBERT déclenche le « plan rouge 4ème niveau ». 

 

V1Plan de travail 2Source : Service photo - Ville de Nice

318 sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes dont 52 spécialistes en sauvetage-déblaiement, 25 médecins, 20 infirmiers, 6 équipes cynotechniques, sont épaulés par des détachements venus des Bouches-du-Rhône, du Var, de l’unité d’intervention de sécurité civile de Brignoles et deux hélicoptères de la sécurité civile médicalisés dont l’un venu de Marseille.

Après le regroupement au poste médical avancé des blessés visibles, la localisation des victimes vivantes piégées sous la dalle devient un objectif prioritaire : équipe spécialisée de sauvetage-déblaiement, maîtres-chiens, moyens de soulèvement, éclairage, désincarcération opèrent dans les décombres avec les équipes médicales « de l’avant » et permettent, dans des conditions souvent compliquées, le dégagement patient de toutes les victimes vivantes avant l’extraction de deux personnes décédées.

En parallèle, sapeurs-pompiers et entreprises spécialisées assurent l’étaiement du parking situé sous la surface commerciale afin d’éviter tout risque de nouvelle rupture. 

 

V1Plan de travail 3                             Source : Sapeur-Pompier Nice 

 L’emploi de matériels lourds de levage fournis par des entreprises du bâtiment permettra les déplacements de matériaux afin de compléter l’exploration complète des lieux dévastés.

 

V1Plan de travail 4Source : Service photo - Ville de Nice

Au bilan, 96 personnes dont 85 transportées vers les hôpitaux sont prises en charges par les sauveteurs, l’une d’entre-elles décèdera quelques jours plus tard portant à 3, le nombre de morts occasionnés par ce drame.

L’engagement sans faille, la collaboration efficace interservices, la montée en puissance du dispositif seront relevés tant par la presse que les autorités au cours de cette opération qui va durer, pour les sapeurs-pompiers, jusqu’au 3 février.

… J’arrête ici mes lignes…

… Le récit chronologique et illustré sur cette intervention est prêt… Il sera à découvrir, accompagné de quelques témoignages, dans notre prochaine brève interne d’information.

Alain BERTOLO

26 janvier 2024

Les dernières actualités
21 février 2024
Devoir de mémoire : Hommage au sapeur David Anguille
Devoir de mémoire
7 février 2024
Chronique d'histoire : Pompe-France de VALPARAISO - histoires d’hier et d’aujourd’hui au cœur du feu
- Valparaiso, CHILI, février 2024 : plus de 150 morts dans les feux de forêts et péri-urbains de Valparaiso.
29 janvier 2024
Cérémonie de remise de casques - 45ème FI
Vendredi 26 janvier dernier, les 22 recrues de la 45ème formation initiale ont clôturé avec fierté leur parcours pour devenir sapeur-pompier professionnel.