Accueil du SDIS des Pyrénées Orientales au sein du SDIS 06 : Partage d'expertise en 2 étapes

Publié le 16 janvier 2024

Module IMPACT, Information Préventive aux Comportements qui Sauvent (IPCS), Assistant Sécurité, module CESTBIEN, organisation du Groupement fonctionnel citoyenneté (GFCI) : pendant 3 jours, le Lieutenant-Colonel Jean-Claude COMMES s’est immergé au sein du GFCI, à la demande de son directeur départemental, et a participé pleinement aux sensibilisations du public, dispensées par le GFCI.

Les objectifs : intégrer l’organisation du GFCI, pionnier en France en matière d’éducation aux risques de la population et développer des séquences d’auto-sauvegarde et de résilience pour la population de son département.Le Service Départemental d’Incendie et de Secours des Pyrénées Orientales est convaincu de l’intérêt opérationnel de s’engager dans l’éducation aux risques du public. Une population actrice de sa sécurité et celle de ses proches et pro active dans son auto-sauvegarde sera plus résiliente face à l’augmentation des événements majeurs liés aux changements climatiques et aux risques sociétaux.

 

1

 

2 stages IPCS sont déjà programmés au sein du SDIS 66, avec le Centre National de la Fonction Publique Territoriale : en février et novembre 2024. Trois référents IPCS du GFCI formeront une trentaine de sapeurs-pompiers du SDIS 66 qui s’engageront dans la sensibilisation citoyenne du public.

Grâce à l’engagement du Conseil Départemental en faveur de l’auto-sauvegarde et la résilience des maralpins, le GFCI a sensibilisé en 2023 plus de 43 700 enfants et adultes, avec 1920 actions. Nos principales actions de sensibilisations sont :

Module IMPACT : exercice de cohésion type Team Building pour s’approprier les plans de secours de son organisation, tester l’opérationnalité de ses plans de secours, apprendre à travailler en équipe, prendre conscience des aléas de sécurité civile et s’initier à la gestion de crise – durée 3h30.

IPCS : sensibilisation destinée aux adultes. Du sinistre à l’arrivée des secours, le temps vous appartient. Que faire pour diminuer les conséquences du sinistre et éviter l’augmentation du nombre de victimes ? Pendant 5 h00 les sapeurs-pompiers adaptent leur méthodologie opérationnelle auprès du public : identifier un danger et adopter les comportements les plus adaptés, participer à des ateliers pratiques, gérer sa peur et éviter la panique, découvrir les moyens de secours de l’établissement.

ASSEC : sensibilisation des élèves de 9 à 16 ans pendant 2h00. J’aide mon professeur à mettre en sécurité les élèves lorsque l’intérieur du bâtiment est dangereux (ex : incendie), l’extérieur du bâtiment est dangereux (ex : inondation, tempêtes, nuages toxiques), lors d’un séisme. Je fais les le massage cardiaque et pose du défibrillateur si mon professeur fait un malaise et ne respire plus. Je connais le 112, numéro qui permet d’appeler tous les services d’urgence.

Module CESTBIEN : sensibilisation des élèves de 3 à 7 ans. J’identifie les dangers à la maison ou sur le chemin de l’école pour éviter les accidents domestiques. Je connais le 112 numéro qui permet d’appeler tous les services d’urgence.

Service National Universel : Participation du SDIS aux ateliers des séjours cohésion pour près de 600 jeunes/an et accueil de 8 jeunes en Mission d’Intérêt Général au SDIS, coordonnés par le GFCI.

Encadrement des classes à thèmes (classes cadets de la sécurité civile, Engagement Citoyenneté, etc). 6 classes avec 24 élèves /classes. Démarche nationale : sensibilisation aux enjeux de sécurité civile, valeurs républicaines, je suis acteur de ma sécurité et celle de mes proches, j’identifie le danger pour les éviter et j’adopte les comportements les plus adaptés, je découvre les missions des sapeurs-pompiers pour mieux les respecter et les solliciter à bon escient.

Journée départementale sur les risques majeurs (élèves)/ Journée nationale de la résilience (adultes) : Immersion pendant 1 journée : en caserne et au CODIS, découverte du Secours en Eaux Vives et de l’équipe drone. Module IMPACT et Plan Familial de Mise en Sûreté.

Prévention des comportements à risques : Séquence destinée aux jeunes suivis par la Protection Judiciaire de la Jeunesse ou à la demande de l’Education nationale. Présentation des missions des sapeurs-pompiers, réflexion sur les conséquences des comportements à risques et l’entrave aux secours, massage cardiaque et usage du défibrillateur.

Atelier Simulateur incendie : Les fumées sont dangereuses, je me baisse pour les éviter. J’évacue une pièce enfumée et je referme la porte derrière moi. Atelier dynamique de 15 min.

Sécurité routière : Participation au « Crash Test » et aux « Transports scolaires ». Avant, pendant et après, limiter les risques d’accidents et faciliter l’évacuation du bus (1h00). Action réalisée en partenariat avec les transporteurs scolaires et le Conseil Départemental.

Feux de forêts et comportements adaptés : Quels sont les comportements adaptés face à un feu de forêt, comment les sapeurs-pompiers luttent contre les feux de forêt ?

Mini parcours sportif du sapeur-pompier pour les enfants : Engagement physique, prise de risque et respect des règles de sécurité, message de sensibilisation des parents aux accidents domestiques (durée du parcours : 15 min de présentation, 1 minute par enfant).

Parcours robustesse adapté pour les adolescents et les adultes : Epreuve physique avec matériel opérationnel, prise de risque et respect des règles de sécurité, afin de comprendre l’engagement physique et technique des sapeurs-pompiers.

Les dernières actualités
18 avril 2024
Chronique d'histoire : Journée mondiale des bâtiments et des sites
Ce 18 avril se déroule la journée mondiale des bâtiments et des sites, nous allons donc la relier à une histoire de pompiers maralpins, il y un peu plus d’un siècle.
8 avril 2024
Concours de capitaine - Résultats
Les résultats du concours de capitaine sont disponibles.
27 mars 2024
Passation de commandement CIS Sospel
Dimanche 24 mars dernier, le CIS Sospel tournait une page de son histoire. Le commandant honoraire Henri Kletke a pris sa retraite après 36 ans d’engagement en tant que sapeur-pompier volontaire et 19 ans passés à la tête du centre d'incendie de secours de Sospel.