Les feux d’hiver de 1981

Publié le 10 mars 2021

C’était il y a quarante ans… nos Alpes-Maritimes débutaient cette année 1981 avec une sècheresse persistante installée depuis plus d’un mois…

Touchant tous les secteurs du département de nombreux feux d’espace naturel mobilisaient nos sapeurs-pompiers mais aussi les moyens du groupement aérien de la sécurité civile impliquant l’engagement quotidien de nombreux intervenants et le renfort de l’U.I.S.C. n°7 de Brignoles.

CUT Page0001.jpg

Source : A.Bertolo

 

Aussi, dès le 29 janvier, le Conseil Général actait de la décision de créer pour l’été suivant une « unité d’intervention départementale » composée d’une cinquantaine de volontaires solidement instruits et encadrés et qui interviendrait en groupe constitué.

Une unité, certainement un peu en avance sur son temps, et qui dès l’été 1981 se révèlera une force de frappe largement efficace.

CUT Page0003.jpg

Source : A.Bertolo

 

Revenons à notre hiver 1981 : 1800 hectares de végétation dévastés entre le 1er janvier et le 9 février, la ville de Grasse menacée par les flammes dans la nuit du 4 janvier, 15 foyers distincts combattus pour la seule journée du 1er février, le feu stoppé à 50 mètres de La Brigue le 13 mars… et caprice de Dame nature, la tempête de vent du 20 février : rafales de 100 km /h occasionnant aussi de nombreux dégâts matériels sur Cannes, Nice et Monaco.

CUT 1981.02.02 article NM fdf puget roquebilliere st sauveur lantosque marie coursegoules tourrettes sur loup  vence.jpg

Source : Nice-Matin du 2 février 1981

 

 

13 mars 1981… Saint Blaise… sous les ordres du capitaine DE KUYPER, 62 pompiers venus d’Antibes, Cagnes, Carros, Castagniers, Contes, Levens, Plan-du-Var et Vence luttent contre l’incendie démarré au lieu-dit « la croix de fer ».

Malgré l’appui de quatre canadairs, le sinistre prend une inquiétante ampleur obligeant l’évacuation de nombreuses villas qui seront toutes préservées des flammes.

CUT 1981.03.14 article NM fdf st blaise la brigue.jpg

Source : Nice-Matin du 14 mars 1981

 

14 mars 1981… Saint Blaise… au cœur du sinistre qui dévora 100 hectares, une quarantaine d’hommes continue une lutte active appuyée par quatre avions bombardiers d’eau.

Victime d’un malaise cardiaque, André COL, pompier volontaire niçois âgé de 38 ans et père de trois enfants va succomber malgré les soins immédiats apportés par ses camarades et le concours de l’hélicoptère de la sécurité civile.

Ironie du destin, il pleuvra le 15 mars 1981…

… et les gouttes d’eau viendront se mélanger aux larmes d’une corporation qui pleurait l’un des siens.

                                                                                                                                              09 mars 2021

                                                                                                                                                             Alain Bertolo

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les dernières actualités
20 septembre 2022
#ParlonsHistoire : Une histoire de 15 août… il y a 160 ans…
Les lignes de cette page d’histoire de mi-septembre nous ramènent loin…. A une époque où seulement depuis deux années, le fleuve Var n’était plus frontière et que le rattachement, en 1860, du Comté de Nice à la France venait de faire renaitre notre département des Alpes-Maritimes.
16 septembre 2022
Journée portes ouvertes à Grasse le dimanche 25 septembre
Les sapeurs-pompiers de Grasse organisent leur 5ème journée Portes Ouvertes au sein du centre d'incendie et de secours le dimanche 25 septembre.
15 septembre 2022
Anne Poinsot et Laurent Bovis en lice sur le rallye des Pionniers
Entrée en compétition aujourd'hui des représentants du SDIS06 !