Un nouveau protocole contre les agressions faites aux sapeurs-pompiers

Publié le 18 décembre 2020

Un nouveau protocole de lutte contre les agressions faites aux sapeurs-pompiers a été signé hier.

Hier, le Préfet et le Président Charles Ange Ginésy ont signé, dans l'hémicycle du conseil départemental, un nouveau protocole permettant de sceller la collaboration entre pompiers, gendarmes et direction départementale de la sécurité publique.

Cette actualisation permet de prendre en compte toutes les formes de violences exercées à l’encontre des sapeurs-pompiers et, notamment, les violences exercées par des individus isolés.

En 2019, 46 interventions concernées par des faits de violences envers les sapeurs-pompiers ont fait l’objet d’un dépôt de plainte systématique de la part du service. Au niveau national, l'observatoire nationale de la délinquance a constaté sur son rapport publié l'an dernier une hausse de 21% des agressions faites au sapeur-pompier.

Pour lutter contre ces comportements inacceptables, le présent protocole actualise le protocole de 2017 en mettant en place des actions qui s’articulent sur deux axes :
- une coordination interservices renforcée, notamment grâce à un meilleur partage de l’information opérationnelle et une coordination plus efficiente de leurs missions ;
- un plan d’action relatif au personnel sapeur-pompier.

Il fait suite à la note de monsieur le ministre de l’intérieur du 20 août 2020, relative au plan de prévention et de lutte contre les agressions visant les sapeurs-pompiers, demandant aux préfets de départements d’adapter les plans et protocole existants en la matière, en actualisant les initiatives déjà appliquées et en les enrichissant de mesures nouvelles.

Le département des Alpes-Maritimes compte parmi les premiers départements à avoir actualisé ce protocole.

 

signatur protocole2

Les dernières actualités
5 octobre 2022
#ParlonsHistoire_1970 : dramatique début octobre
Octobre 2020… Les drames de la tempête « Alex » s’abattaient sur nos Alpes-Maritimes. Impossible, dans ces temps difficiles, d’établir un parallèle historique avec les évènements vécus par les varois et les maralpins, cinquante années plus tôt. J’avais donc gardé en mémoire cette similitude de dates où le feu et non l’eau dévastait notre région occasionnant 11 morts dans le département voisin et meurtrissant profondément Mandelieu.
5 octobre 2022
Séminaire de la sous-direction territoriale
La sous-direction territoriale a organisé le 13 septembre dernier son séminaire de rentrée sur la commune de Roquefort les Pins.
20 septembre 2022
#ParlonsHistoire : Une histoire de 15 août… il y a 160 ans…
Les lignes de cette page d’histoire de mi-septembre nous ramènent loin…. A une époque où seulement depuis deux années, le fleuve Var n’était plus frontière et que le rattachement, en 1860, du Comté de Nice à la France venait de faire renaitre notre département des Alpes-Maritimes.