Tourrettes-sur-Loup. Le commandant des opérations de secours déclare le feu éteint.

Publié le 30 janvier 2019

836 appels traités par les opérateurs des salles opérationnelles, 253 sapeurs-pompiers au total engagés sur 2 jours et demi, 87 véhicules mobilisés, 1 hélicoptère bombardier d’eau, 10 unités de FORCE 06 venus en renfort…

L’énergie déployée par les sapeurs-pompiers a permis la préservation de nombreux hectares, la mise en sécurité d’une personne et d’un centre équestre.

 

Le feu est maintenant éteint. Sans l’action des hommes au sol et des moyens engagés nuit et jour, le bilan aurait été plus important.

 

En priorisant simultanément les actions offensives et défensives face au feu, les sapeurs-pompiers ont rempli leur mission de protection des personnes, des biens et de l’environnement.

 

L’enquête est toujours en cours pour déterminer l’origine de l’incendie. Les sapeurs-pompiers appellent à la vigilance malgré les températures hivernales, un risque d’incendie peut subvenir à tout moment.

 

Emploi du feu et brûlage

Il est rappelé que l’emploi du feu est réglementé dans les Alpes Maritimes par l’arrêté préfectoral du 10 juin 2014 qui définit des périodes et des conditions de brûlage.

 

L’incinération des végétaux coupés issus de travaux forestiers, travaux agricoles, débroussaillement obligatoire, végétaux infectés par des organismes nuisibles est possible entre le 1er octobre et le 30 juin. Il en est de même pour l’incinération des végétaux sur pied ou écobuage (avec obligation de le déclarer en mairie entre le 1er février et le 31 mars).

 

Attention, dans tous les cas, deux obligations s’imposent :

 

  • Seuls les propriétaires ou ayant-droit peuvent bénéficier de ce droit
  • Les consignes suivantes doivent être scrupuleusement respectées :
    • Brûlages autorisés uniquement entre 10h et 15h30
    • Pas de foyers sous les arbres
    • Prévoir une bande de 5m sans végétaux autour des foyers
    • Surveillance permanente avec des moyens permettant le contrôle et l’extinction totale à tout moment
    • Extinction totale par noyage
    • Vent inférieur à 20 km/h
    • Hors épisode de pollution de l’air

 

Si l’un des deux derniers critères n’est pas respecté, brûlage interdit

 

En dehors de ces périodes, tout feu est interdit.

 

En cas de doute, n’hésitez pas à solliciter la mairie de votre commune qui pourra vous renseigner.

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.