Opérationnel. Manœuvre binationale dans le tunnel « Rainier- III » à Monaco.

Publié le 14 décembre 2018

Le 27 novembre 2018, dès 21h30 et durant toute la soirée, plus de 70 sapeurs-pompiers du SDIS 06 ont collaboré avec autant de soldats du feu de Monaco lors d’un exercice ayant pour but la mise en œuvre du plan de secours bi-national du tunnel franco-monégasque « Rainier-III ». Cet ouvrage long de 1520m dont 1180m sont situés en territoire français a conduit à la signature d’un plan de secours bi-national le 11/10/2001 entre la principauté de Monaco et la France. Cette opération simulée a donc été conduite sous l’autorité conjointe de madame Françoise TAHERI, secrétaire général de la Préfecture des Alpes-Maritimes et de M. Patrice CELLARIO, conseiller de gouvernement, ministre de l’intérieur de Monaco.

21h… Tunnel Rainier-III, à 650m de l’entrée basse de l’ouvrage… Un incendie au niveau du bloc moteur d’un bus produit une fumée épaisse et deux voitures viennent s’encastrer sur l’arrière de ce dernier.  De nombreux moyens de secours monégasques et français sont immédiatement mobilisés afin de porter secours aux nombreux blessés, de procéder à l’extinction du feu puis au désenfumage du  tunnel. Une intervention  qui nécessite le déclenchement du plan de secours bi-national par les autorités françaises et monégasques et du plan NOVI (Nombreuses Victimes) par le Préfet des Alpes-Maritimes.

 

Un  poste de commandement niveau site associé à la berce inter-services ainsi qu’un poste médical avancé et une cellule psychologique sont positionnés sur le territoire de Monaco en tête basse de l’ouvrage. Tandis que les premiers intervenants monégasques traitent l’incendie et les premiers blessés, les sapeurs-pompiers du SDIS 06 viennent les renforcer avec une équipe de commandement, des moyens de secours à personnes, des moyens incendie et une équipe du GIR . Les moyens du SSSM du SDIS, qui assure la fonction de DSM, ainsi que le SAMU 06 viennent prêter main forte au SAMU monégasque. Une noria de véhicule de secours se met en place.

La gendarmerie sanctuarise la voie d’accès des secours et assure l’escorte des moyens de secours français, alors que les forces de l’ordre monégasques gèrent la circulation et sécurisent les lieux de l’accident. Les techniciens de l’identité judiciaire de la gendarmerie nationale procèdent aux relevés des premiers témoignages et indices.

 

Vers une heure du matin, l’opération de secours prend fin et le bilan définitif fait état de quarante-huit blessés et de deux personnes décédées.

 

Cet exercice binational a permis aux services de secours et forces de l’ordre monégasques et français de mettre en œuvrent de façon conjointe leurs procédures et techniques d’interventions, mais également de tester la compatibilité des systèmes de dénombrement des victimes (SINUS) français et monégasque. C’est au travers de ces manœuvres de grande envergure que les plans d’interventions et de secours sont testés et que la coordination des services des deux pays est appréciée, puis affinée selon le retour d’expérience qu’il en est fait. Tous ces professionnels du secours et de l’urgence de Monaco et des Alpes-Maritimes veillent à assurer la meilleure protection et sécurité des populations…

Les dernières actualités
20 mars 2019
Partenariat Epitech / SDIS 06
Le SDIS signe une convention avec des étudiants de l'Epitech
20 mars 2019
Agression de sapeurs-pompiers : le Président Ginésy condamne un comportement intolérable
Ce jour, en fin de matinée, alors qu'elle intervenait pour porter secours à une personne blessée sur la voie publique à Nice Nord, une équipe de sapeurs-pompiers a dû se replier de son intervention pour se réfugier dans un endroit sûr. Un homme au volant d'un véhicule a voulu délibérément renverser les sapeurs-pompiers de la Compagnie Nice qui prodiguaient les soins nécessaires à la victime.
12 mars 2019
Examen professionnel de lieutenant de 2e classe : arrêté portant ouverture
L'arrêté portant ouverture d’un examen professionnel de lieutenant de 2e classe de sapeurs-pompiers professionnels au titre de l’année 2019 vient d'être publié.