Opérationnel. Manœuvre nationale de sauvetage déblaiement à Roquebillière…

Publié le 04 décembre 2018

Une simulation de séisme dans la vallée de la Vésubie a réuni près de 350 sauveteurs déblayeurs venus de la zone Sud mais aussi d’Andorre et du département du Pas de Calais… C’est le thème de l’exercice national de sauvetage déblaiement choisi par le «Centre de Valabre» et accueilli par le SDIS 06 sur la commune de Roquebillière du 13 au 16 novembre dernier.

Cette vallée qui a fait l’objet de plusieurs séismes destructeurs et meurtriers dans le passé et qui a connu un des glissements de terrain les plus meurtriers de France, a vécu durant trois jours une effervescence de jour comme de nuit.

 

Cette manœuvre décidée autour d'une amitié liant les Lieutenants--colonels Louis BONFILS de l'ECASC et GIRIBALDI du SDIS 06,  a été organisée par «le « Centre de Valabre », en accord avec le Contrôleur général René DIES , Directeur départemental du SDIS 06, et avec la collaboration du Capitane Jérôme GRISEUR, responsable formation de l'équipe spécialisée Sauvetage Déblaiement du SDIS 06.

 

Cet exercice  a permis en outre la validation des stagiaires d'une formation SDE3 organisée par Valabre. Les différents départements concernés ont ainsi participé à l’exercice.

 

Le SDIS 06 a engagé sur le terrain, sous le commandement du Capitaine Frédérick CAILLE,  une section allégée « Sauvetage Déblaiement » composée de 20 sauveteurs, d’un médecin et deux infirmiers ainsi que de deux maîtres-chiens.

 

Il a en outre assuré le soutien sanitaire des intervenants et des chiens, fourni le PC Exercice et l'organisation générale des transmissions.

 

Quatorze sites de manœuvres ont été ainsi agencés afin de répondre aux mises en situation nécessaires pour éprouver stagiaires et manœuvrant (quatre sites de manœuvre étaient activés simultanément). Ces sites étaient réactivés au fur et à mesure du passage des unités au moyen de personnels SPV du SDIS 06 qui ont chaleureusement été remerciés par les intervenants pour les épreuves qu'ils ont accepté de subir dans le froid.

 

En parallèle, le projet européen INACCHUS tenait sa réunion de clôture. Ce projet qui a accueilli des participants venus de toute l’Europe a permis de développer des outils destinés à l'évaluation et à la gestion de crise sismique  ainsi que d’autres matériels nécessaire en complément au travail des sauveteurs (robot de recherche ou radars de détection) .

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.