UDSP 06. Assemblée générale de l’UDSP 06 : des sujets d’actualité au cœur de cette séance.

Publié le 05 novembre 2018

« #TouchePasAMonPompier... » « #LiberezLaRoute... » Vous connaissez... L’Union Départementale des Sapeurs-Pompiers des Alpes-Maritimes (UDSP 06), à l’origine de ces messages de communication, s’est réunie le jeudi 18 octobre 2018 à Villeneuve-Loubet. L’assemblée générale, accueillie au sein de l’Etat-Major du SDIS 06 par le Contrôleur général René DIES, Directeur départemental, s’est tenue en présence du député des Alpes-Maritimes Éric CIOTTI, Président de la commission des finances du Conseil départemental représentant Charles Ange GINESY, président du Département et du conseil d’administration du SDIS 06.

La présence d’Éric CIOTTI symbolisait les préoccupations actuelles des sapeurs-pompiers détaillées par le discours du président de l’UDSP 06, Pierre BINAUD.Ces inquiétudes, Éric CIOTTI les a confirmées sur le plan national et local, en tant que rapporteur du budget de la sécurité civile. « J’ai auditionné le président de la commission de la sécurité civile, le président de la FNSPF et les différentes forces de sécurité civile, sur les sujets défendus par Pierre BINAUD ».

 

Le député Éric CIOTTI a affirmé son engagement sur les sujets qui fondent notre modèle de sécurité civile.

 

Il a confirmé la nécessité de maintenir les effectifs de sapeurs-pompiers volontaires en facilitant leur recrutement grâce à une meilleure adaptation de leur formation face à la montée du secours d’urgence aux personnes.

 

Protéger le statut du sapeur-pompier volontaire des directives européennes, notamment sur le temps de travail, est également crucial. « Un sapeur-pompier n’est pas un travailleur ou employé », c’est une personne altruiste et engagée auprès de la population. Il est essentiel de préserver ce modèle de sécurité civile, car si cette directive européenne est appliquée en France, il n’y aura plus de volontariat sur notre territoire. « C’est pourquoi je prépare une résolution à l’assemblée nationale qui proposera une nouvelle directive européenne pour écarter les sapeurs-pompiers et les forces de sécurité civile de ces dispositions ». Éric CIOTTI le rappelle : « le volontariat constitue 80 % des effectifs de sapeurs-pompiers en France. C’est grâce à ce socle que notre modèle garantit une présence des secours efficace en tout point, dans un contexte alarmant de désertification médicale au sein de certaines régions.

 

Enfin, au niveau local, Éric CIOTTI s’est exprimé sur l’organisation du secours en montagne : « je me suis entretenu avec M. le préfet des Alpes-Maritimes. J’ai fait différer la signature du plan secours en montagne qui devait être signé en juin, et qui écartait les sapeurs-pompiers du SDIS 06 ». Avec le président Charles Ange GINESY, Éric CIOTTI à la forte volonté de clarifier les prérogatives de tous les acteurs de secours sur un territoire au relief accidenté.

 

Il a conclu son discours en revendiquant que « la sécurité a un coût mais n’a pas de prix ». Le département des Alpes-Maritimes est un territoire soumis à de multiples risques naturels et une conséquente fluctuation saisonnière de sa population. Pour faire face à ces risques, Éric CIOTTI a affirmé : « On doit calibrer les moyens sur la menace maximale. »

 

Le Contrôleur général René DIES, a prononcé un discours en faveur de la jeunesse : « l’engagement des jeunes sapeurs-pompiers doit être dynamisé, le SDIS 06 et le service formation s’engageront au côté de l’UDSP 06 pour le favoriser dès le plus jeune âge. C’est à travers ces actions que l’éducation de la population se joue pour faire du citoyen le premier maillon des secours ».

 

Le directeur départemental a particulièrement honoré l’initiative prise par le président Pierre BINAUD, en engageant 200 jeunes sapeurs-pompiers pour venir soutenir et réconforter les populations sinistrées de l’Aude.

 

Il a enfin salué le dynamisme sans faille de du Président et de tous les acteurs de l’Union départementale des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes.

 

Le président Pierre BINAUD, qui continue ses engagements politiques et sociaux auprès des sapeurs-pompiers, a lancé une initiative forte : « les prochaines élections européennes seront l’occasion de faire entendre les préoccupations des sapeurs-pompiers, acteurs de la proximité de toutes les populations. A ce titre, j’ai le courage et le dévouement nécessaire pour faire entendre prochainement nos enjeux de sécurité civile qui doivent être protégés. »

 

Éric CIOTTI, le contrôleur général René DIES et le président de l’UDSP 06 Pierre BINAUD se félicitent de voir le président des sapeurs-pompiers de France, le colonel Grégory ALLIONE, issu de la région Sud méditerranée « pour continuer à défendre nos intérêts auprès de l’Etat».

Les dernières actualités
17 septembre 2019
Handball. Championnat de France sapeurs-pompiers 2019.
24 équipes, 350 joueurs, 90 bénévoles… tels sont les chiffres d’un week-end de championnat de France sapeurs-pompiers de Handball.
11 septembre 2019
Infirmiers SPV. 16 candidats recrutés.
Au terme d’un processus de sélection exigeant mis en œuvre depuis plusieurs années par l’Infirmier en Chef, le Service de Santé et de Secours Médical vient de procéder au recrutement de 16 infirmiers de Sapeurs-Pompiers Volontaires.
6 septembre 2019
Vendredi 20 septembre 2019, la Compagnie Nice organise le 19ème Palmathlon-cohésion « Michel MEGE ».
Suite à la disparition du caporal-chef Michel MEGE, lors d’un entraînement de plongée, en décembre 1999, dans la Baie des Anges, les sapeurs-pompiers de Nice tiennent depuis maintenant 15 ans à honorer sa mémoire.