Congrès national des sapeurs-pompiers de France. De nouvelles mesures prévues mais les sapeurs-pompiers restent vigilants.

Publié le 04 octobre 2018

Le 125ème congrès national des sapeurs-pompiers de France s’est tenu à Bourg en Bresse du 26 au 29 septembre. Ce congrès devait s’inscrire comme un tournant majeur dans la protection de notre modèle de sécurité civile. Les échanges musclés entre le Président Éric FAURE, qui laisse sa place de président au Colonel Grégory ALLIONE, et le Ministre de l’Intérieur Gérard COLLOMB, ont satisfait l’assemblée et directement les 280000 sapeurs-pompiers de France. Mais la prudence est réelle, face aux effets d’annonce. Les sapeurs-pompiers peuvent toutefois se raccrocher à une timide précision du calendrier politique.

En effet, la simplification de la demande de secours par le numéro unique 112 (et donc une plateforme unique) sera arbitrée d’ici la fin de l’année avec les instances sapeurs-pompiers et l’AMUF (Association des Médecins Urgentiste de France). Cette restructuration de la demande de secours est une étape incontournable pour moderniser la réponse aux demandes de secours, mais aussi pour mieux protéger les intervenants face à l’évolution des risques de leurs missions. Inutile de rappeler les faits d’actualités pour comprendre l’enjeu d’une telle réforme du numéro d’urgence (Affaire Noémie, Agressions des Sapeurs-Pompiers…)

 

SUAP : DES MESURES PRISES POUR FAIRE FACE AUX INTERVENTIONS CROISSANTES

Actant le fait que 95% des interventions de secours d’urgence aux personnes sont aujourd’hui effectuées par les sapeurs-pompiers seuls, Gérard COLLOMB a déclaré : « comme ministre de l’Intérieur, je suis le ministre du Secours d’urgence aux personnes »

Simplifier la demande de secours, à travers le parcours téléphonique, autour du 112

  • Annonce du ministre de « répondre à l’enjeu essentiel des numéros d’appels » en faisant du 112 l’unique numéro d’urgence

Moderniser la réponse aux demandes de secours : 

  • Les sapeurs-pompiers doivent être considérés non plus comme de simples secouristes, mais comme des techniciens de secours d’urgence autorisés à pratiquer des gestes permettant une prise en charge des victimes plus rapide et efficace.
  • Le ministre de l’Intérieur a exprimé la volonté de faire que « les sapeurs-pompiers ne soient pas seulement les auxiliaires quand tout le reste ne fonctionne plus », avant d’annoncer une refonte du Référentiel SDIS-SAMU, obsolète sur de nombreux points, qui ne devra, de ce fait, pas se résumer à la seule question des carences ambulancières.

Contribuer ainsi à assurer la sécurité des sapeurs-pompiers:

  • Lancement rapide de l’expérimentation de caméras mobiles et de renforcer la coordination entre sapeurs-pompiers, policiers et gendarmes. Elle rappelle les effets bénéfiques qu’auraient à cette fin la création de plateformes communes 112 de gestion des appels d’urgence, ainsi que la nécessité d’améliorer l’efficacité de la chaîne pénale.

 

POLITIQUE AMBITIEUSE POUR LE VOLONTARIAT 

image3Acter le Volontariat comme un engagement altruiste et généreux, pour l'écarter de toute soumission des directives européennes 

Engagement fort du ministre à conforter le volontariat de sapeur-pompier comme un engagement altruiste et généreux, et à prendre une initiative politique auprès de la Commission européenne pour écarter toute application aux sapeurs-pompiers volontaires de la Directive européenne de 2003 sur le temps de travail, totalement inadaptée au contexte de menaces. Elle attend le lancement de cette démarche avant les élections européennes de mai 2019.

 

image2Un plan d'action national : La retraite

Les sapeurs-pompiers de France se réjouissent de la reprise par le ministre dans ce plan d’action de la majeure partie des préconisations du rapport de la Mission Volontariat, en particulier l’octroi d’une bonification de points pour les sapeurs-pompiers volontaires (SPV) dans le cadre de la prochaine réforme des retraites au titre de la solidarité nationale.

 

 

Faire du service national universel (SNU) un levier stratégique vers la jeunesse

Le SNU permettra de sensibiliser l’ensemble d’une classe d’âge non seulement aux comportements et gestes qui sauvent mais aussi à l’engagement volontaire.

 

REUNIONS DE TRAVAIL POUR LES ALPES-MARITIMES ET LA REGION SUD MED 

image1Sur le plan local des Alpes-Maritimes, le congrès national est une tribune à la fois de rencontre mais aussi de travail entre les acteurs des doctrines opérationnelles du SDIS 06 (Lt-Col DEGIOANNI Alain et le Cdt DEMARTE Jean-Christophe), le président de l’Union Départemental des Sapeurs-Pompiers des Alpes Maritimes (Ltn BINAUD Pierre) et les directeurs départementaux (CG DIES René, CG FLORES Éric…). Bon nombre de sujets opérationnels, notamment sur le secours en montagnes, ont été abordés notamment avec le nouveau président de la Fédération Nationale des Sapeurs-Pompiers de France, le Colonel Grégory ALLIONE. Plus largement, la condition d’exercice de l'activité de SPV et de SPP ont fait l’objet de nombreux échanges, avec les directeurs départementaux, notamment dans le domaine de la sécurité des intervenants pour prévenir des agressions.

 

 

Consulter le communiqué de presse du Ministre de l'Intérieur

Consulter le communiqué de presse du président de la fédération des sapeurs-pompiers de France

Consulter le plan d'action 2019-2021 des mesures 

 

IMG 8516IMG 8527

Les dernières actualités
18 avril 2019
Le GCA - HBE, un engin de grande puissance.
Le SDIS06 est doté d’un nouveau véhicule de type Grande Capacité d’Attaque (GCA) permettant d’alimenter des Hélicoptères Bombardiers d’Eau (HBE).
La Compagnie Cannes et plus particulièrement le Centre de Secours Principal de Cannes la Bocca a eu le privilège d’être le premier CIS doté de cet engin.
12 avril 2019
Formation subaquatique : un exercice organisé par le CIS Tour Rouge
Une séquence de formation subaquatique s’est tenue, au CIS Tour Rouge, le vendredi 29 mars. Ces formations entrent dans le cadre d'un programme (chaque section organisera un exercice avec le thème de son choix par trimestre) mis en place par le chef de centre le LT HC NIOLLON Stéphane. La section 1 a ainsi débuté le cycle
9 avril 2019
Championnats de France de ski alpin SP : ça glisse pour le SDIS 06 !
Les 22 et 23 mars dernier se sont déroulés à Valloire (73) les championnats de France de ski alpin des sapeurs-pompiers.

A l'issue de ces deux journées de compétitions qui ont vu s'affronter les skieurs de 32 délégations, l'équipe du SDIS 06 est parvenue à se hisser à la troisième place du classement général derrière le SDIS 73 (premier) et le SDIS 05 (deuxième).
En outre, nos sportifs ont ramené deux titres nationaux, de belles places sur les podiums, de jolies coupes et de magnifiques souvenirs de ce séjour sportif ensoleillé.