Opérationnel. 60 sapeurs-pompiers mobilisés sur un feu d’entrepôt à Cagnes-sur-mer.

Publié le 26 septembre 2018

Le 24 septembre 2018, à 17h27, les sapeurs-pompiers du CTA de l’arrondissement de Grasse ont répondu à plusieurs appels de secours pour un feu d’entrepôt sur la commune de Cagnes-sur-mer. L’important panache de fumée qui s’en dégageait était d’ailleurs visible depuis les communes avoisinantes. 60 sapeurs-pompiers et 18 engins de secours issus des CIS du GT Ouest et Nice-Montagne (Antibes, Biot, Cagnes-sur-Mer, 3SM/Cannes-la-Bocca, Etat-Major, Magnan, Saint-Isidore, Vence, logistique de Roquefort-les-Pins) étaient très rapidement mobilisés par le CODIS et le CTA.

Sous l’autorité du COS, le Capitaine Philippe SOFIA, les sapeurs-pompiers engageaient immédiatement tous les moyens nécessaires à l’extinction délicate de cet incendie. En effet, ce dernier se situait en zone urbaine, le long de l’avenue de Cannes, l’un des principaux axes routiers traversant la commune, mais également à proximité de deux stations service. Cet entrepôt en proie aux flammes abritait de surcroit de nombreux produits de matières dangereuses et explosives.

 

Simultanément, les forces de sécurité procédaient à la fermeture des accès routiers situés aux abords de ce sinistre, afin de sécuriser les lieux et de faciliter le travail des soldats du feu.

 

4 lances LMDRS et une lance canon ont été nécessaires à l’extinction de cet incendie qui n’a causé que des dégâts matériels. 600 m² de ce hangar ont été détruits par les flammes, tandis que 200 m² de locaux administratifs ont pu être préservés.

 

A l’issue de l’opération de déblais, les sapeurs-pompiers ont pu rejoindre dans la soirée leurs centres de secours respectifs. La ronde de surveillance effectuée le lendemain matin a permis de confirmer qu’aucun point chaud ne subsistait.

feu entrepôt cagnes sur mer
Les dernières actualités
25 septembre 2020
L’expertise des sapeurs-pompiers en matière de gestion des risques partagée avec les enseignants
Un partenariat avec les collectivités, l’Education Nationale et bien d’autres organisations que soutient pleinement le SDIS06, dans le cadre des engagements citoyens.

Pour mieux apprécier ce module de formation, et encourager ces actions, le Directeur départemental adjoint Jimmy Gaubert était aux côtés des formateurs sapeurs-pompiers dans le cadre du module IMPACT organisé le 16 septembre au collège Carnot de Grasse à la demande des professeurs et de l’équipe de direction.

Ce module a bénéficié du retour d’expérience « COVID 19 » de deux modules dispensés au profit des officiers supérieurs en formation « Gestion Opérationnelle et Commandement de niveau cinq » (GOC 5) à l’Ecole Nationale Supérieure de Officiers de Sapeurs-Pompiers. Ces deux séquences ont permis d’adapter l’organisation du module face à la pandémie dans le strict respect des gestes barrières et de distanciation et in fine sur l’ensemble des actions citoyennes du GFCI tant que le niveau de la pandémie le permet.
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.