GT Nice-Montagne. L'hommage des sapeurs-pompiers du GT Nice-Montagne à David Anguille.

Publié le 20 mars 2018

Le mercredi 21 février, les sapeurs-pompiers du Groupement Nice-Montagne se sont réunis au CIS HANCY afin de commémorer la tragique disparition de leur camarade David Anguille, mort au feu il y a vingt et un ans déjà.

Cliquer ici pour visualiser la galerie photo

En 1997, à l’issue de sa FISSP et tout récemment affecté au Centre de secours, David était victime d’une électrocution à l’occasion d’un feu de cave.

Chaque année, ses camarades se recueillent en sa mémoire lors de l’anniversaire de sa disparition durant une cérémonie sobre et solennelle.

Au-delà de l’émotion qui étreint chacun, la disparition de David ANGUILLE, « mort au feu » rappelle à chacun la dangerosité de la profession.

Devant la garde du jour rassemblée et face au Capitaine Frédérik CAILLE, Chef de Centre, M. Auguste VEROLA, vice-président, représentant M. Charles Ange GINÉSY, Président du Département des Alpes-Maritimes, Président du Conseil d’administration du SDIS 06 et le lieutenant-colonel Olivier RIQUIER, Chef du GT Nice-Montagne, ont procédé au dépôt de gerbes. Puis tous ont observé une minute de silence à la mémoire de leur camarade.

A l’issue de cet hommage, tous se sont réunis en mémoire de David pour partager un moment convivial autour d'un petit-déjeuner.

Les dernières actualités
28 avril 2021
Les trente ans du centre de secours de FONTAN
Pendant des années, c’est en qualité d’Antenne avancée du centre de secours de BREIL sur ROYA que les sapeurs-pompiers de FONTAN assurèrent les interventions, et les plus anciens se souviendront certainement de la « camionnette-ambulance » sur châssis Peugeot J7.
7 avril 2021
La citerne de simulation de fuites risque chimique du S.D.I.S. 06
Voici certainement l’un des plus atypiques engins que connut notre SDIS… un véhicule « fait maison » dont il n’exista, mondialement, qu’un seul exemplaire !
23 mars 2021
Chronique d'histoire : le feu du théâtre municipal de Nice... Il y a 140 ans
Il y a 140 ans que se déroulait l’un des grands drames niçois : l’incendie du théâtre municipal et ses 63 victimes.