Opérationnel. Les sapeurs-pompiers du SDIS 06 en exercice incendie à Thales Alenia Space.

Publié le 09 août 2017

C’est au cours d’un exercice de feu en sous-sol que les sapeurs-pompiers du GT Ouest et les personnels de de la société Thales Alenia Space ont pu parfaire leur collaboration en matière d’alerte et de lutte incendie. Retour sur cette manœuvre opérationnelle…

Cliquer ici pour visionner la galerie photos

9h15… une alarme incendie se déclenche au tableau du SSI du poste de garde nord de la société Thales Alenia Space.

Les agents de sécurité incendie sont alertés pour effectuer la levée de doute en zone 1 Méditerranée, Bâtiment Sud du site d’exploitation de la société. En parallèle, le CTA de l’arrondissement de Grasse est alerté. Il déclenche un groupe Incendie et alerte la chaîne de commandement.

Un violent feu vient de se déclarer dans cette partie du bâtiment. Cet incendie, d’une rare intensité, s’est déclaré au cours de travaux de réhabilitation du sous-sol, dans la zone des archives de 300 m2, dans un bâtiment R+3 d’une superficie de 42 000 m2 de bureaux et de salles propres.

A l’arrivée des sapeurs-pompiers du CSP de Cannes-La-Bocca, du CPI de Théoule, et de Pégomas, le local transformateur est complètement embrasé et la propagation à l’ensemble des archives et au R+1 du bâtiment est inévitable.

Plusieurs actions sont conduites en parallèle. Sous la responsabilité du représentant du Chef d’établissement, les agents de THALES procèdent à la mise en œuvre réelle de l’évacuation des 800 employés du bâtiment Méditerranée. Avec le concours des agents de sécurité incendie de THALES, les sapeurs-pompiers procèdent aux reconnaissances des volumes sinistrés. Ils établissent deux lances LDMR 500 et assurent, au moyen de l’échelle aérienne, le sauvetage de 2 personnes situées au R+1. L’établissement des lances est particulièrement délicat en raison de la complexité des cheminements à travers les sous-sols du bâtiment.

Moins de 20 minutes après le début de l’alerte, le chef d’établissement décide de la formation de la cellule de crise et se met en relation avec le commandant des opérations de secours.

Ce dernier, face à l’ampleur du sinistre, demande en renfort un deuxième groupe incendie et un groupe SAP. A ce moment son message fait état de 11 victimes et 2 disparus, 800 personnes en cours d’évacuation et confirmation de la propagation du sinistre.

Le CTA, en plus des renforts demandés, déclenche l’échelon commandement, le chef de colonne, le PCC, le cadre SINUS, le chef de site et un 2e groupe SAP.

A ce stade de l’exercice la relation Interservices, cellule de crise et PCC, se met en place, les échanges d’informations, le recueil d’éléments essentiels et la collaboration qui en découle était l’objectif principal de ce déploiement des moyens de THALES et de ceux du SDIS 06.

De cette collaboration avec le Directeur de THALES, le COS fixe une stratégie qui devra répondre aux exigences et aux priorités du chef d’établissement. Très rapidement priorité est donné à la protection du point névralgique de l’établissement : « les salles blanches »… des salles hermétiques où sont assemblés, testés, stockés les satellites d’une valeur unitaire moyenne de 150 millions d’euros.

Pendant que les sapeurs-pompiers travaillent à enrayer la progression du sinistre, les équipes de Thales préparent le déplacement de plusieurs satellites.

2 secteurs sont mis en place : un secteur incendie et un secteur SAP, avec le concours du SSSM et l’intégration d’un cadre SINUS devenu incontournable pour ce type d’intervention où le nombre de victimes est important.

Le dispositif ainsi établi aura permis d’assurer :

- la sauvegarde des personnes évacuées
- l’information des autorités, familles et cellule de presse
- la sauvegarde des salles blanches et du bâtiment méditerranée
- la prise en charge, le recensement (via SINUS), la médicalisation et l’évacuation des victimes.

Cet exercice aura permis de mettre en lumière la nécessaire symbiose entre le COS et le chef d’établissement ainsi que la mise en œuvre par l’entreprise de sa cellule de crise. Cette dernière avait bénéficié, la semaine précédant l’exercice, d’une formation au module « IMPACT » prodigué par le GF Citoyenneté.

Les dernières actualités
15 novembre 2019
MARATHON des Alpes-Maritimes NICE-CANNES. Cohésion et performances au rendez-vous.
Le dimanche 03 novembre 2019 s’est tenu le Marathon Nice-Cannes. Une équipe de 34 sapeurs-pompiers a été inscrite à l’initiative du caporal Sébastien DEHEDIN du CSP Antibes.
7 novembre 2019
Le rapport d'orientations budgétaires 2020 de l’établissement.
Le 24 octobre 2019, le conseil d’administration du service départemental des Alpes-Maritimes, sous la présidence de M. Charles-Ange GINESY, a débattu des orientations budgétaires 2020 de l’établissement.
5 novembre 2019
DECRET. La représentation des PATS en CATSIS et CASDIS.
Le décret n° 2019-1121 du 31 octobre 2019 relatif à la représentation des personnels administratifs, techniques et spécialisés au sein des commissions administratives et techniques des services d'incendie et de secours est paru au journal officiel.