GT Nice-Montagne. Semaine de manœuvres pour les sapeurs-pompiers mentonnais.

Publié le 07 avril 2017

Dans le cadre de l’organisation des manœuvres extérieures du CSP Menton, les sapeurs-pompiers de la Ville ont pu bénéficier des structures des ports de Menton pour y réaliser des manœuvres durant une semaine. Les services municipaux ont collaboré lors de ces exercices et ont fait part de leur intérêt.

Désormais passé sous le giron municipal après cinquante ans de concession privée, le Port de Garavan rejoint celui du Vieux port pour former une unique entité. Sous la direction de Michel DALMASSO la capitainerie gère un site pouvant accueillir 1 400 navires. C’est une véritable petite ville avec 2 000 personnes présentes en pleine saison. Le vieux port et le port de Garavan sont respectivement gérés par Gabriel AMORETTI et Christophe BARTOLI. Ce dernier, sapeur-pompier volontaire, a été le pivot de l’organisation de ces journées d’entrainement.

En effet, il a apporté son expertise et attiré l’attention des agents sur les risques parfois sous-estimés sur les feux de navires lorsqu’il s’agit de petites unités, notamment pour les problématiques de gaz en bouteille, d’électricité et d’hydrogène se dégageant de batteries. Les sapeurs-pompiers de Menton ont ainsi pu profiter des retours d’expérience du maître de port, lors des incendies du 19 mars 2014, où 8 navires avaient pris feu. « Bien que le feu ait concerné un bateau de petite taille, les images vidéos ont montré des flashs et des explosions qui balaient l’ensemble du ponton à plusieurs reprises. »

Les feux de navire en port sont donc des interventions très particulières pour lesquelles il est judicieux de s’entrainer et de perfectionner l’articulation des différents acteurs présents.

Une première manœuvre a eu lieu le lundi 6 mars au port de Garavan. Après un établissement sur ponton, les intervenants ont pu extraire une victime d’un navire enfumé. Outre la connaissance des lieux et la communication entre la capitainerie et le COS, cet exercice a permis un rappel sur les manœuvres adaptés pour réaliser la part du feu, en coordination avec les moyens nautiques sapeurs-pompiers (BRS), ceux de la capitainerie (Zodiac) et les intervenants terrestres.


Le deuxième jour une manœuvre a été réalisée sur le Vieux port. Les agents du port on fait preuve de maîtrise dans le déroulement de leurs procédures internes et ont pu avec succès aider le cheminement des secours. Cette journée a permis de sensibiliser les personnels à la notion d’épuisement des navires lors d’opération d’extinction et à la possible pollution maritime et des moyens de lutte disponibles. Le port de Menton possède plusieurs caisses projetables de barrages.

Le troisième jour, c’est dans les locaux de la capitainerie qu’un feu a été simulé. Les personnes piégées par la fumée ont dû être évacuées par l’EPC. Les exploitants ont pu envisager des solutions de continuité d’activité en cas de sinistre important.


Enfin le quatrième jour a vu la simulation d’un feu de navire, avec une victime, sur le quai le plus éloigné du site. Les sapeurs-pompiers ont pu être sensibilisés aux questions de ressources en eaux et sur les spécificités du réseau hydraulique. L’objectif était de montrer les manipulations pour isoler une canalisation face aux fortes demandes en été.


Cette série de manœuvres a été réalisée grâce à la couverture opérationnelle des CIS de la Compagnie Nice dans le cadre du projet Nice-Montagne avec l’aval du Lieutenant-Colonel Olivier RIQUIER, chef du GT mais également avec Laurent IPERT du pôle hygiène et sécurité de la Ville qui a pu accompagner l’organisation des matinées.

Les exercices n’avaient pas vocation à mettre l’accent sur les techniques opérationnelles. L’objectif était d’être très pragmatique et de se concentrer sur l’essentiel : les sapeurs-pompiers et les agents du port ont pu mutuellement confronter et partager leurs contraintes et leurs priorités. Tout a été fait pour faciliter à l’avenir la coordination des différents acteurs, cela passait autant par la connaissance du site que par la connaissance des agents.
 

Avec l’aimable collaboration du Lieutenant Arnaud STRINA, adjoint au chef du CIS Menton.

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.