Alerter les secours. Les numéros d’urgence 112 ou 18…

Publié le 06 mars 2017

Le 11 février 2017 a été l’occasion de promouvoir le numéro d’urgence gratuit européen du 112…

Dans tous les pays de l’Union européenne, pour toute urgence, chaque citoyen et chaque voyageur peuvent composer le 112, à partir d’un téléphone fixe ou mobile… Des opérateurs de garde lui répondent et évaluent le degré de gravité de la situation avant le déclenchement rapide des secours adaptés : sapeurs-pompiers, police, gendarmerie ou SAMU.


En France, depuis 20 ans et selon les départements, ce sont les sapeurs-pompiers ou le SAMU qui sont missionnés pour gérer les appels d’urgence composés à partir du 112.

Dans les Alpes-Maritimes, lorsque vous composez le 112 ou le 18, les sapeurs-pompiers du Centre de Traitement des Appels (CTA) de l’arrondissement de Grasse ou de Nice vous répondent et traitent votre appel, qui peut être transféré au SAMU pour régulation médicale, le cas échéant.

Lors de votre message d’alerte, ne paniquez pas et soyez le plus précis en indiquant à l’opérateur sapeur-pompier :

- le numéro de téléphone ou la borne d’appel,
- le lieu précis de l’évènement,
- la nature de l’accident et les risques éventuels (incendie, explosion, effondrement, accident routier, inondation…),
- le nombre de personnes impliquées,
- l’état apparent de chaque victime,
- les premiers gestes éventuels effectués sur chacune des victimes

Et n’oubliez-pas… Ne raccrochez jamais avant la consigne de l’opérateur !

Votre appel peut contribuer à sauver une vie….

Les sapeurs-pompiers rappellent toutefois que ces numéros doivent être utilisés dans des situations d’urgence, afin de ne pas encombrer ce réseau d’alerte et de faire perdre ainsi un temps précieux aux personnes nécessitant impérativement des secours.

Les dernières actualités
25 novembre 2022
Belle performance pour la section du SDIS06
Du 12 au 14 mai s’est déroulé le 15ème Championnat de France sapeurs-pompiers de golf sur les parcours de Beauvallon et de Sainte Maxime.
24 novembre 2022
Entraînement zonal NBRC-e : l’engagement des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes remarqué !
Dans le cadre de la mise en œuvre de la doctrine ORSEC, les acteurs publics et privés participent régulièrement à des exercices territoriaux de gestion de crise afin de répondre aux orientations stratégiques définies par les différents ministères compétents. À ce titre, les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes ont participé à un entraînement zonal réunissant près de 400 participants qui a eu lieu à Fréjus les 15 et 16 novembre dernier.
16 novembre 2022
#ParlonsHistoire_11 novembre – Devoir de mémoire
Parmi les près de 1 700 000 Morts français de la première guerre mondiale se trouvent certainement 25 à 30 000 sapeurs-pompiers. Les lignes d’aujourd’hui vont rendre hommage à sept d’entre eux...