Relations internationales. Les SDIS 06 et 30 apportent leur expérience à Israël en matière de lutte contre les feux de forêts.

Publié le 17 février 2017

En janvier 2017, L’ECASC (Ecole d’Application de Sécurité Civile) de VALABRE a missionné les lieutenants-colonels Laurent JOSEPH (SDIS 30) et Éric MICHELIS (SDIS 06) en Israël, afin d’apporter à ses services d’incendie un soutien technique et le savoir-faire français en matière de lutte contre les feux de forêts.


Général Dani SASSON commandant les écoles des pompiers israéliens.

En effet, les sapeurs-pompiers israéliens, chargés de rédiger une doctrine opérationnelle de lutte contre les incendies de forêts et un plan de formation de leurs cadres, avaient sollicité l’aide de la France.

Les lieutenants-colonels Laurent JOSEPH et Éric MICHELIS ont donc présenté les concepts français d’organisation de la lutte incendie et de formation des personnels aux généraux Dani SASSON (directeur des écoles israéliennes des sapeurs-pompiers) et Eyal CASSPI (chef du district de Tel Aviv) ainsi qu’aux 21 colonels et lieutenant-colonels des 7 districts d’Israël.

Tous les participants ont suivi, dans les locaux de l’école de la police israélienne de Neurim en banlieue de Nétanya (Nord Tel Aviv), une initiation aux techniques d’organisation du commandement et de gestion des moyens aériens (niveaux FDF4 et FDF5), ponctué par un exercice grandeur nature sur le site du mont Carmel (Région Nord Israël).


HAIFA quartiers Sud.

Ce stage, articulé entre autre autour des « RETEX » (RETour d’EXpérience) des incendies du mois de novembre 2016*, a permis d’apporter aux sapeurs-pompiers israéliens de précieux éclairages sur les véhicules et matériels spécifiquement dédiés à la lutte incendie. L’exposé sur le groupe d’appui feux de forêts mis en place au sein du SDIS 06 a d’ailleurs retenu toute leur attention.

A l’issue de cette rencontre et de ces échanges fructueux, le Major Général Shimon BEN NER, commandant les sapeurs-pompiers israéliens, a vivement exprimé son intérêt pour la doctrine française d’organisation de la lutte contre les feux de forêts et pour l’organisation de son enseignement.


HAIFA le 24/11/2016.

*Du 14 au 27 novembre 2016, environ 600 départs de feux sur l’ensemble du territoire israélien ont brulé 13 000 hectares, détruit 700 habitations, endommagé 1 784 logements pour la seule ville de Haïfa blessant ainsi 180 personnes.
 
Avec l’aimable collaboration du lieutenant-colonel Éric MICHELIS, GF Prévision - SDIS 06.

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.