Sports. Ultra-Trail Mercantour 2016 : deux sapeurs-pompiers de Carros se distinguent !

Publié le 01 novembre 2016

A l'issue de sa première édition en 2015, l'Ultra-Trail du Mercantour s'est rapidement forgé une réputation parmi les courses les plus exigeantes. Cette année encore, les 145 kilomètres de parcours s’avéraient intenses...

Ce 2 septembre, sur la ligne du départ, Sandra PLANEL et Benoît OUTTERS, tous deux caporaux au CIS Carros et sportifs expérimentés sont prêts à s’élancer.

Pour rappel, Benoît, pour qui les grands rendez-vous se sont succédés en trail comme en parapente, avait remporté l’année dernière l’Ultra-Trail après 141 km en 26 h 08. Sandra quant à elle ne compte plus ses podiums dans cette discipline.

Comme l'an passé, Benoît a voulu profiter de la première partie du parcours pour se placer et gérer la course aux avant-postes ... Mais, il va rencontrer de nombreuses difficultés, notamment pour rejoindre la base de vie de Roquebillière. Malgré tout, il arrive à s'alimenter correctement avant de s’engager vers 3 heures du matin pour la seconde moitié de course. Mais à l’aube, dans l'ascension de la Cime de la Valette de Prals, Nicolas MORDELET prend la tête et Benoît va vivre un véritable enfer jusqu'au ravitaillement du Boréon. Il peut compter toutefois sur son entourage pour l'encourager. Après 25 h 33, d'effort il franchit la ligne d'arrivée à Saint-Martin-Vésubie en troisième position...

Durant tout ce temps, Sandra conserve de très bonnes sensations… Mais, comme Benoît, c'est à l'approche de Roquebillière que les difficultés commencent : une douleur apparaît au tendon sur le coup de pied. Un bon ravitaillement, un repos de 25 minutes et elle repart avec des jambes "toutes neuves". Les montées s’enchaînent à bonne allure, les descentes sont assurées. Puis, vers la Colmiane, une nouvelle douleur apparaît. Les derniers kilomètres deviennent de plus en plus pénibles, la douleur est insupportable… L'approche du village de Saint-Martin-Vésubie lui permet d'aller puiser quelques dernières ressources pour franchir la ligne d'arrivée en 32 h 10, sur la plus haute marche du podium et en améliorant le temps de la gagnante 2015 de 1 h 30 !

Leur performance est le résultat d'entraînements fréquents et rigoureux. Ils souhaitent remercier leurs proches pour leur soutien ainsi que tous ceux qui les ont encouragés et supportés durant cette course.
Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.