Le caporal Jérôme VAULERIN (GT Sud). Une collaboration entre la science et les sapeurs-pompiers…

Publié le 03 septembre 2015


Jérôme VAULERIN est sapeur-pompier professionnel depuis 7 ans, au sein du Groupement Territorial Sud au CIS Hancy.

Karatéka, boxeur, basketteur, le caporal VAULERIN est passionné de sport. Il a repris des études au sein de l’Université Nice Sophia Antipolis en menant de front sa carrière professionnelle et des études universitaires pour le conduire à un doctorat « science et animation humaine » jusqu’en 2016.


Au travers de ce doctorat, il a mené des travaux scientifiques reconnus suite à une collaboration étroite entre le Service Départemental d’Incendie et de Secours des Alpes maritimes et l’Université de Nice Sophia-Antipolis.

L’objectif de son travail doctoral a été d’identifier les déterminants psychologiques et physiologiques de la blessure chez les sapeurs-pompiers. Depuis 2012, deux études ont mis en évidence des relations entre certains risques psychosociaux (i.e., burnout professionnel) et des paramètres physiologiques (nombre, localisation et type de blessure). Ces recherches ont abouti à la soumission de deux articles dans des revues scientifiques internationales.

Ces travaux de recherche ont également été présentés lors des 6e Journées Scientifiques Européennes des Services de Santé des sapeurs-pompiers qui ont eu lieu dans l’Hérault au Pont du Gard.

Cette thématique de recherche s’inscrit dans un projet de santé publique visant à promouvoir des actions de prévention chez les sapeurs-pompiers afin de limiter le risque de blessures.

Actuellement, avec l’autorisation du Lieutenant-Colonel Olivier RIQUIER, Chef du groupement Territorial Sud et du Médecin Chef, le Colonel Jacques BARBERIS, le caporal-doctorant Jérôme VAULERIN, a réalisé des tests et des analyses physiques au sein de la Caserne Nice Hancy, auprès de 45 agents afin d’examiner les paramètres physiologiques susceptibles d’engendrer des blessures.

Le caporal considère qu’un sapeur-pompier a pour devoir d’être en bonne condition physique et psychologique pour faire face à ses missions quotidiennes. La carrière d’un sapeur-pompier s’étend sur de nombreuses années, et la principale difficulté est de maintenir une bonne condition physique durant sa carrière. De plus, une blessure engendre des conséquences physiques, psychologiques et financières pour l’agent lui-même et pour son employeur. La prévention reste donc un des moyens les plus importants pour faire face à cette problématique.

Le SDIS 06 et le GT Sud ne peuvent que se féliciter d’avoir dans leur rang un sapeur pompier de la qualité de Jérôme VAULERIN.

 

Avec l’aimable collaboration du lieutenant Philippe MANASSERO, chef de service de l’administration générale, GT Sud.


Les dernières actualités
20 janvier 2021
Le « chasse-neige » des pompiers de BIOT
Pour notre publication historique bimensuelle de ce mercredi, partons à la découverte d’un engin singulier, le DODGE n° 375 : Affecté au Centre de BIOT le 11 avril 1975, ce camion-citerne léger pour feu de forêts, un DODGE WC 51, 4 x 4 de 18 chevaux, est équipé d’une citerne de 600 litres avec moto pompe d’un débit de 500 litres/minute
18 janvier 2021
Service civique : 12 postes au SDIS 06 pour une durée de 8 mois en 2021
Au regard de l'actualité et des diverses demandes émanant des compagnies et des groupements, le GF Ressources Humaines et Développement du Volontariat relance le dispositif du Service Civique, pour l'année 2021.