GT Sud. Un feu de forêt éclate aux portes de Nice, au Mont Gros.

Publié le 01 juillet 2015


Le dimanche 28 juin 2015 à 13h47, un feu de forêt se déclare sur les pentes du Mont Gros, commune de Nice, en direction du
domaine de l’Observatoire.


Cliquer ici pour visualiser la galerie photos

Ce site, très sensible, qui fait l’objet d’une FAO (Fiche d’Aide à l’Opération Feu de Forêt) est bien connu des niçois… « la Boula Bianca » est menacée… Un important panache de fumée commence à s’élève très rapidement dans le ciel.

Les nombreux touristes et badauds qui sont massés sur la Promenade des Anglais pour supporter les candidats de l’Ironman vont assister à l’opération de lutte incendie.

Immédiatement et conformément à la doctrine du Groupement Territorial Sud, l’engin pompe du secteur est déclenché, le « FPTL Fod » ainsi que deux GIFF, et le groupe de commandement. Ils sont simultanément rejoints par le chef du groupement, le lieutenant-colonel Olivier RIQUIER, qui prend le commandement des opérations de secours.

Le panache s’élargit à la base et s’incline vers le nord attisé par une brise du sud ce qui fait confirmer la demande de moyens aériens.

Une défense de points sensibles (DPS) est engagée en même temps qu’un jalonnement terrestre et aérien (14 largages par 2 canadairs CL 415 et 2 par le Dash, MILAN 74) afin de resserrer la tête du feu pour le stopper sur la piste DFCI du domaine de l’Observatoire.

A 16h30, le COS passant le message « Feu fixé ». 

Au total, ce sont plus de 120 sapeurs-pompiers avec 25 engins des groupements territoriaux Sud, Centre, Nord et Ouest qui ont été mobilisés pour protéger le poumon vert de Nice, avec l’appui des moyens aériens de la Direction Générale de la Sécurité Civile et de la Gestion des Crises.

Le feu n’aura détruit que 5 hectares sans endommager d’habitations ni les ateliers de l’Observatoire un temps menacés. Deux sapeurs-pompiers auront été légèrement blessés au cours de cette opération.

Les nombreux témoignages sur les médias et photos prises par les internautes ont confirmé cet attachement à ce lieu symbolique et ont salué l’engagement massif des sapeurs-pompiers et moyens aériens sur ce chantier.

La dextérité des pilotes a d’ailleurs pu être appréciée que ce soit sur les pentes au-dessus du quartier de Roquebillière ou dans la rade de Villefranche sur Mer lors des écopages.

 

Avec l’aimable collaboration du Commandant Olivier PAULETTI, adjoint au chef du GT Sud


Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.