GF Technique. Histoire de pneus sur le site de Valabre…

Publié le 28 mai 2015


Comme à l’accoutumée, les futurs conducteurs d’engins feu de forêt se sont retrouvés à Valabre pour suivre la formation prévue. Cette année, les stages COD 2 - COD 3 et FMA COD 2 se sont poursuivis du 5 mars au 27 avril et ont permis aux formateurs du SDIS 06 de mettre leur compétence au service des stagiaires.



Ce ne sont pas moins de 12 formateurs qui se sont investis pour assurer une formation de qualité. Ont été également associés trois mécaniciens du GF 6 et le conducteur du bus.

GT CENTRE
• Adjudant-Chef Philippe MORENA
• Adjudant Pascal VERMEERSCH
• Sergent-Chef Thierry BONZI
• Sergent Jean-François MORANI

GT SUD

• Sergent-Chef Laurent BONNOME
• Sergent-Chef Hervé FOSSAT
• Sergent-Chef Cedrick GUARY-SIMEONI
• Sergent Cyril CASSINI
• Sergent Vincent GAUBERT

GF6

• Adjudant-Chef Thierry RUGGERI
• Adjudant François BERTHE
• Agent Technique Olivier REDON (mécanicien )
• Agent Technique Michel AGNELLI (mécanicien )
• Agent Technique Sébastien CAMPI (mécanicien )

GF FORMATION

• Adjudant-Chef Patrick HAREUX
• Sergent-Chef Gérald FONTAINE (conducteur de bus)
Les départements concernés fournissent également les véhicules sur lesquels vont se former les stagiaires. Nous avons ainsi mis à disposition 8 CCFM et 1 VLTT récupérés dans les divers groupements territoriaux.
Les stages « feu de forêt » amènent les stagiaires à conduire dans un environnement qui place les véhicules dans des positions parfois délicates et sollicite énormément l’engin. Les pneumatiques sont particulièrement exposés et ne résistent guère aux supplices infligés. Ils ne sont ainsi plus à même d’être utilisés sur la route en toute sécurité. Considérant qu’il faut donc les changer à l’issue des stages et vu le prix d’un pneu qui s’élève à 1 100 euros, la dépense est considérable et impacte fortement le budget consacré aux pneumatiques qui a frisé les 215 000 euros en 2014.
En conséquence, et soucieux de réaliser des économies non négligeables, le GF 6 a mis en place une démarche qui vise à préserver les pneumatiques. En début de formation, les mécaniciens de l’atelier montent 32 roues avec des pneus dédiés uniquement aux stages. L’acheminement des CCFM jusqu’à Valabre se fait par la route avec des pneumatiques en bon état. Le camion atelier et la berce logistique, chargée des pneus réservés au stage, fait le déplacement et procède au changement des 32 roues une fois arrivés à destination. Lorsque les formations sont terminées, nous procédons à l’opération inverse, ce qui permet aux engins de reprendre la route en toute sécurité. Les pneumatiques ayant servi au stage et susceptibles d’être à nouveau utilisés sont conservés dans la perspective des prochaines sessions ; ceux qui sont trop abîmés sont détruits.
Ce tour de force, réalisé en peu de temps par les mécaniciens et les formateurs, était à souligner car il génère des économies notables dans un contexte où l’argent se fait rare.
A l’issue des stages, les CCFM passent à l’atelier où ils font l’objet d’une révision complète, de réparations éventuelles et d’un lavage, avant d’être réaffectés dans leur groupement d’appartenance. Le GF6 tient à remercier l’ensemble des acteurs impliqués dans cette action de formation pour leur parfaite collaboration.


Avec l’aimable collaboration du lieutenant-colonel Marc GENOVESE, Sous-directeur du technique et des systèmes d’information.


Les dernières actualités
12 mars 2019
Examen professionnel de lieutenant de 2e classe : arrêté portant ouverture
L'arrêté portant ouverture d’un examen professionnel de lieutenant de 2e classe de sapeurs-pompiers professionnels au titre de l’année 2019 vient d'être publié.
1 mars 2019
Stage : De nouveaux spécialistes SAL 1 dans le département.
Au terme d'une présélection en janvier 2018 pour accéder au stage SAL 1, où les 60 candidats potentiels devaient se démarquer dans 3 domaines : la pratique, l'aptitude médicale et un entretien individuel, 16 sapeurs-pompiers professionnels ont intégré la préformation début février 2018. Cette préformation d'une durée de 5 jours a pu s'organiser sur le secteur de la caserne de la Tour Rouge où l'accueil fut à la hauteur des enjeux et des attentes de tous.
22 février 2019
Examen professionnel de sergent : les résultats
Dans le cadre de l'examen professionnel de sergent de sapeurs-pompiers professionnels qui s'est déroulé du 18 au 22 février 2019, le jury, réuni ce jour à 14 heures, et à la majorité des voix, a arrêté la liste des admis à 352 lauréats soit 74% des candidats présents à l'examen.