GT Centre. Un violent incendie ravage les entrepôts CIFFREO BONA à Carros.

Publié le 31 mars 2015


Le 16 mars 2015 à 18h21, le CTA Grasse reçoit un appel pour un feu d’entrepôt dans la zone industrielle de Carros. Il engage les moyens du CIS Carros (FPT, EPC) renforcés par le FPT du CIS Saint-Isidore, le VSAV Plan du Var et le VLI Nord ainsi que le chef de groupe de Cagnes-sur-Mer, le Lieutenant Roméo.


Dès sa prise d’écoute, le chef d’agrès du FPT Carros, l’Adjudant-chef Jean-Pierre Rolland, fait état d’un important panache de fumées noires visible du CIS. Arrivé rapidement sur les lieux, il demande des renforts à travers un message flash précisant que l’entrepôt de Ciffréo Bona, d’une superficie de 2500 m2 au sol est totalement en feu. Les flammes percent la toiture dans la partie sud.
La reconnaissance permet de confirmer qu’il n’y a personne dans le bâtiment et que les risques de propagation sont limités compte tenu de la distance avec les autres établissements.
Le site, qui stocke en grande quantité des matériaux de construction et des matières inflammables diverses (matériaux d’isolation, polystyrènes, peintures, bois, solvants…) est connu des sapeurs-pompiers grâce aux visites de secteur régulières. Il est défendu par deux points d’eau à proximité, piqués sur une canalisation de 150.

Le très fort potentiel calorifique entraîne un embrasement avec des flammes de plus de 20 mètres et un énorme panache de fumées noires visible à plusieurs kilomètres.

Compte tenu de la situation et des messages transmis par les différents COS, le groupe incendie initial est renforcé par d’autres engins :
- le FPT Bon Voyage,
- le FPT Cagnes,
- un groupe complet de commandement (avec Point de transit, PCC, Capitaine Lathière chef de colonne, Lieutenant-Colonel Monier, chef de site)
- un groupe ALIM,
- l’EPC Fodéré,
- un dispositif de soutien sanitaire, d’éclairage et logistique…
Le chef de colonne prend le COS et procède à la sectorisation : un secteur incendie, placé sous les ordres du Lieutenant Roméo, et un secteur Alim/soutien placé sous les ordres du Lieutenant Kohlhuber, adjoint au chef du CIS Carros.
Un important dispositif hydraulique est déployé, de plain-pied et sur échelles.
Le chef du groupement Centre se présente sur les lieux à 19h15. Il constate l’efficacité du dispositif mis en œuvre. Le maire de Carros est également présent.
Avec la mise en place, en plus des hydrants les plus proches, d’une ligne de 100 mm de 640 mètres pour puiser de l’eau sur un autre réseau, le dispositif hydraulique mis en œuvre totalise un débit instantané de 4000 l/mn. Ce débit instantané très conséquent permet de maîtriser le sinistre relativement rapidement.
Le président Ciotti se rend sur place vers 21h30 pour exprimer son soutien aux personnels engagés.
Un dispositif est laissé en place toute la nuit pour l’extinction des foyers résiduels. Il est maintenu encore une journée supplémentaire. La phase de déblai nécessite le concours d’engins de chantier afin de déplacer les importantes tôles de bardage effondrées qui rendent difficile l’accessibilité en tous points du sinistre.
Le feu est considéré « éteint » le 18 mars à 10h00.
Au total, 28 engins totalisant 75 sapeurs-pompiers, issus des groupements Centre, Sud, Nord, Ouest et du SSSM ont été engagés sur cet important sinistre.
Les points forts :
- l’engagement sans faille des personnels dans la lutte contre ce sinistre très violent
- les hydrants à proximité de l’établissement.
- la distance avec les autres bâtiments limitant de fait les risques de propagation.
- la confirmation rapide que l’établissement était vide de personnel ou public.
- le dispositif très conséquent engagé rapidement par les salles opérationnelles (CTA et CODIS)
- la rapidité de la mise en place de la structure de commandement (avec point de transit et nouveau PCC armé par le Capitaine Zorzut, le Lieutenant Rosso et le Caporal Taisne).
- le soutien logistique (VLA Roquefort, VAR ouest) et sanitaire (SSSM)
- la présence d’un cadre Véolia pour le maillage et la connaissance des réseaux hydrauliques


Les difficultés rencontrées :
- le très fort potentiel calorifique.
- Le dimensionnement du dispositif hydraulique qui a nécessité un puisage d’eau sur des réseaux différents.

Le chef du groupement Centre ainsi que la chaine de commandement engagée tiennent à remercier et à féliciter l’ensemble des personnels intervenus sur ce sinistre ainsi que les personnels des salles opérationnelles. Ils remercient également les autorités pour leur présence et leur soutien.


Avec l’aimable collaboration du lieutenant-colonel Frédéric GOSSE, chef du GT Centre.



Les dernières actualités
15 mai 2019
Le SDIS06 représenté au challenge national sapeurs-pompiers
La quatrième édition du Challenge national sapeurs-pompiers avec ses épreuves de Secours routier et de Secours d'urgence aux personnes (SUAP), se déroule dès demain en Avignon (84).
27 avril 2019
Sports. Championnat départemental de Handball 2019
Le « Championnat départemental de Handball sapeur-pompier » se déroulera le samedi 15 juin 2019, à partir de 08h au Gymnase de Villefranche-sur-Mer.
18 avril 2019
Le GCA - HBE, un engin de grande puissance.
Le SDIS06 est doté d’un nouveau véhicule de type Grande Capacité d’Attaque (GCA) permettant d’alimenter des Hélicoptères Bombardiers d’Eau (HBE).
La Compagnie Cannes et plus particulièrement le Centre de Secours Principal de Cannes la Bocca a eu le privilège d’être le premier CIS doté de cet engin.