Détecteur autonome avertisseur de fumées. Ce week-end, tous les logements devront en être équipés !

Publié le 07 mars 2015


Dans le prolongement de l’installation obligatoire d’un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) dans chaque logement avant le 8 mars 2015, la campagne de communication « Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité » lancée dans sept grandes villes de France par le ministère du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, le ministère de l’intérieur et la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSP), a fini sa tournée Place Garibaldi à Nice le vendredi 27 février 2015.


Sous l’autorité de son Président, le lieutenant Pierre BINAUD, l’UDSP 06, organisatrice dans notre département, aux côtés de la FNSPF et de la FFMI, de cette dernière journée de sensibilisation, a permis au grand public d’assister toute la journée à de nombreuses démonstrations incendie au sein du camion « centre d’apprenance et de perfectionnement de la sécurité incendie ». Plus d’une centaine de personnes ont pu s’initier également aux bons comportements à adopter face à un feu en s’exerçant dans le simulateur incendie mis en place par le GF Citoyenneté du SDIS 06, et avec l’apport matériel du GT Sud.
Cette campagne de communication nationale, à laquelle ont assisté à Nice Bernard BAUDIN, Conseiller général, Conseiller Municipal de Nice, représentant Éric CIOTTI, Député, Président du CG 06 et du SDIS 06 et Christian ESTROSI, Député-Maire de Nice, Président de la Métropole NCA, le Colonel Alain JARDINET, DDA, représentant le Colonel Patrick BAUTHEAC, Directeur départemental du SDIS 06, le Lieutenant-Colonel Olivier RIQUIER, chef du GT Sud et le Lieutenant-Colonel Frédérique CASTAGNOLA, chef du GF Citoyenneté, a permis de sensibiliser le grand public aux incendies domestiques et à la nécessité d’installer un DAAF au sein de son habitation.
Il ne reste donc plus que ce week-end pour tous ceux qui n’auraient pas encore procédé à la mise en conformité de leurs habitations par l’installation obligatoire de détecteurs autonomes avertisseurs de fumée (DAAF).

Rappelons encore que chaque habitation du territoire national doit être équipée au minimum d’un DAAF, installé de préférence dans la circulation ou dégagement desservant les chambres et placé en partie haute (plafond), là où les fumées et les gaz chauds s’accumulent.

Dans les maisons ou appartements à plusieurs étages, il est recommandé d’installer 1 détecteur par étage, et si possible, un par chambre.
Dans une salle de bain ou une cuisine les DAAF ne trouveront pas leur place… les vapeurs d’eau et les fumées de cuisson pourraient les déclencher.

A noter qu’il existe des détecteurs spécialement adaptés aux personnes sourdes fonctionnant grâce à un signal lumineux ou vibrant.

En France, 250 000 incendies domestiques ont lieu chaque année, soit un toutes les deux minutes… avec un bilan de 8 000 morts et 10 000 blessés.
Les incidents nocturnes sont les plus meurtriers : alors que seulement 30% de ces incendies surviennent la nuit, ils sont responsables de 70% des victimes.
En Norvège, en Suède ou aux USA, qui utilisent depuis de nombreuses années ce système de sécurité, le DAAF a permis de réduire de près de 60% le nombre de victimes d’incendies domestiques.

Pour en savoir plus
 :

[ http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Mes-demarches/Logement/Protection-et-securite-de-l-habitat/Protection-des-occupants-d-immeuble-d-habitation/Equipements-particuliers/Installation-de-detecteur-de-fumee#sp-reference->http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Mes-demarches/Logement/Protection-et-securite-de-l-habitat/Protection-des-occupants-d-immeuble-d-habitation/Equipements-particuliers/Installation-de-detecteur-de-fumee#sp-reference]


Pour consulter la brochure des DAAF, cliquer ici


Les dernières actualités
25 septembre 2020
L’expertise des sapeurs-pompiers en matière de gestion des risques partagée avec les enseignants
Un partenariat avec les collectivités, l’Education Nationale et bien d’autres organisations que soutient pleinement le SDIS06, dans le cadre des engagements citoyens.

Pour mieux apprécier ce module de formation, et encourager ces actions, le Directeur départemental adjoint Jimmy Gaubert était aux côtés des formateurs sapeurs-pompiers dans le cadre du module IMPACT organisé le 16 septembre au collège Carnot de Grasse à la demande des professeurs et de l’équipe de direction.

Ce module a bénéficié du retour d’expérience « COVID 19 » de deux modules dispensés au profit des officiers supérieurs en formation « Gestion Opérationnelle et Commandement de niveau cinq » (GOC 5) à l’Ecole Nationale Supérieure de Officiers de Sapeurs-Pompiers. Ces deux séquences ont permis d’adapter l’organisation du module face à la pandémie dans le strict respect des gestes barrières et de distanciation et in fine sur l’ensemble des actions citoyennes du GFCI tant que le niveau de la pandémie le permet.
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.