Détecteur autonome avertisseur de fumées. Ce week-end, tous les logements devront en être équipés !

Publié le 07 mars 2015


Dans le prolongement de l’installation obligatoire d’un détecteur avertisseur autonome de fumée (DAAF) dans chaque logement avant le 8 mars 2015, la campagne de communication « Bien équipé, bien préparé, je suis en sécurité » lancée dans sept grandes villes de France par le ministère du Logement, de l’Egalité des territoires et de la Ruralité, le ministère de l’intérieur et la Fédération nationale des sapeurs-pompiers de France (FNSP), a fini sa tournée Place Garibaldi à Nice le vendredi 27 février 2015.


Sous l’autorité de son Président, le lieutenant Pierre BINAUD, l’UDSP 06, organisatrice dans notre département, aux côtés de la FNSPF et de la FFMI, de cette dernière journée de sensibilisation, a permis au grand public d’assister toute la journée à de nombreuses démonstrations incendie au sein du camion « centre d’apprenance et de perfectionnement de la sécurité incendie ». Plus d’une centaine de personnes ont pu s’initier également aux bons comportements à adopter face à un feu en s’exerçant dans le simulateur incendie mis en place par le GF Citoyenneté du SDIS 06, et avec l’apport matériel du GT Sud.
Cette campagne de communication nationale, à laquelle ont assisté à Nice Bernard BAUDIN, Conseiller général, Conseiller Municipal de Nice, représentant Éric CIOTTI, Député, Président du CG 06 et du SDIS 06 et Christian ESTROSI, Député-Maire de Nice, Président de la Métropole NCA, le Colonel Alain JARDINET, DDA, représentant le Colonel Patrick BAUTHEAC, Directeur départemental du SDIS 06, le Lieutenant-Colonel Olivier RIQUIER, chef du GT Sud et le Lieutenant-Colonel Frédérique CASTAGNOLA, chef du GF Citoyenneté, a permis de sensibiliser le grand public aux incendies domestiques et à la nécessité d’installer un DAAF au sein de son habitation.
Il ne reste donc plus que ce week-end pour tous ceux qui n’auraient pas encore procédé à la mise en conformité de leurs habitations par l’installation obligatoire de détecteurs autonomes avertisseurs de fumée (DAAF).

Rappelons encore que chaque habitation du territoire national doit être équipée au minimum d’un DAAF, installé de préférence dans la circulation ou dégagement desservant les chambres et placé en partie haute (plafond), là où les fumées et les gaz chauds s’accumulent.

Dans les maisons ou appartements à plusieurs étages, il est recommandé d’installer 1 détecteur par étage, et si possible, un par chambre.
Dans une salle de bain ou une cuisine les DAAF ne trouveront pas leur place… les vapeurs d’eau et les fumées de cuisson pourraient les déclencher.

A noter qu’il existe des détecteurs spécialement adaptés aux personnes sourdes fonctionnant grâce à un signal lumineux ou vibrant.

En France, 250 000 incendies domestiques ont lieu chaque année, soit un toutes les deux minutes… avec un bilan de 8 000 morts et 10 000 blessés.
Les incidents nocturnes sont les plus meurtriers : alors que seulement 30% de ces incendies surviennent la nuit, ils sont responsables de 70% des victimes.
En Norvège, en Suède ou aux USA, qui utilisent depuis de nombreuses années ce système de sécurité, le DAAF a permis de réduire de près de 60% le nombre de victimes d’incendies domestiques.

Pour en savoir plus
 :

[ http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Mes-demarches/Logement/Protection-et-securite-de-l-habitat/Protection-des-occupants-d-immeuble-d-habitation/Equipements-particuliers/Installation-de-detecteur-de-fumee#sp-reference->http://www.interieur.gouv.fr/A-votre-service/Mes-demarches/Logement/Protection-et-securite-de-l-habitat/Protection-des-occupants-d-immeuble-d-habitation/Equipements-particuliers/Installation-de-detecteur-de-fumee#sp-reference]


Pour consulter la brochure des DAAF, cliquer ici


Les dernières actualités
20 mars 2019
Agression de sapeurs-pompiers : le Président Ginésy condamne un comportement intolérable
Ce jour, en fin de matinée, alors qu'elle intervenait pour porter secours à une personne blessée sur la voie publique à Nice Nord, une équipe de sapeurs-pompiers a dû se replier de son intervention pour se réfugier dans un endroit sûr. Un homme au volant d'un véhicule a voulu délibérément renverser les sapeurs-pompiers de la Compagnie Nice qui prodiguaient les soins nécessaires à la victime.
12 mars 2019
Examen professionnel de lieutenant de 2e classe : arrêté portant ouverture
L'arrêté portant ouverture d’un examen professionnel de lieutenant de 2e classe de sapeurs-pompiers professionnels au titre de l’année 2019 vient d'être publié.
1 mars 2019
Stage : De nouveaux spécialistes SAL 1 dans le département.
Au terme d'une présélection en janvier 2018 pour accéder au stage SAL 1, où les 60 candidats potentiels devaient se démarquer dans 3 domaines : la pratique, l'aptitude médicale et un entretien individuel, 16 sapeurs-pompiers professionnels ont intégré la préformation début février 2018. Cette préformation d'une durée de 5 jours a pu s'organiser sur le secteur de la caserne de la Tour Rouge où l'accueil fut à la hauteur des enjeux et des attentes de tous.