GT Centre. Feux de cave et de casse. Une centaine de pompiers mobilisés toute la nuit.

Publié le 04 octobre 2014


A 00h40, de retour d’intervention, le VTU Cagnes signale un important feu de cave boulevard de la plage sur la commune de Cagnes sur mer.

Le sergent D’AVOLIO chef d’agrès du VTU demande immédiatement au CTA Grasse un GINC (groupe incendie) ; il engage les premières réactions immédiates et commence les mises en sécurité des 42 occupants des deux bâtiments concernés. Le GINC, composé des CIS Cagnes et Biot, commandé par le lieutenant SOETENS, est dépêché sur les lieux. Le chef de Colonne « Centre », le capitaine RICCI se rend sur les lieux. Cette opération se terminera à 5 heures.
Dans le même temps, à 01h40 les CTA d’arrondissements de Nice et de Grasse réceptionnent de nombreux appels faisant état d’un feu important aux établissements de casse automobile DEMAX, dans la zone industrielle de Saint-Laurent-du-Var.


Le CTA arrondissement de Grasse désengage le chef de colonne « Centre » mobilisé sur le feu de cave afin d’intervenir sur le feu de casse avec le détachement suivant :

· FPTM Carros
· L’EPC Carros
· CCGCA Saint-Isidore
· CCFS Magnan
· VSR Cagnes-sur-mer
· VLM et VSAV Saint-Isidore
Le CTA arrondissement de Grasse appuie le dispositif en engageant le VSR Cagnes pour réaliser les ouvertures éventuelles du site.
Arrivésur les lieux, le message d’ambiance du chef de colonne fait état d’une quarantaine de véhicules en feu à l’extérieur des bâtiments et d’un début de propagation au bâtiment pièces détachées et administration d’une superficie totale de 1 000 m2.
Il sollicite les renforts d’un Groupe Alimentation, d’un second GINC et de l’échelon de commandement supérieur.
Compte tenu de l’éloignement des points d’eau, le risque de propagation au bâtiment est inéluctable. Le COS fait établir 1 LDMRS 500 par le FPTM (fourgon pompe tonne moyen) alimenté sur CCGCA (camion-citerne grande capacité d’attaque) afin de préserver l’administration, en attendant les renforts demandés dans son 1er message.
Les renforts de 13 CIS des groupements Centre, Sud, Ouest arrivent sur les lieux (en moins de 30mn) ainsi que le chef de site, le lieutenant-colonel Isabelle MONIER, qui prend le COS après avoir confirmé le cadre d’ordres du 1er COS.
Elle met immédiatement en place 4 secteurs d’intervention :
- un secteur avant dirigé par le capitaine RICCI
- un secteur arrière incendie commandé par le lieutenant VERGARI
- un secteur alimentation organisé par le lieutenant CAPELLERO
- un secteur SAP géré par le caporal-chef DEMESY
Le G ALIM établie à l’aide de la cellule dévidoire (CED2) d’Antibes une 1re ligne d’alimentation (100 millimètres) de plus de 700 mètres. Elle est renforcée par une seconde ligne déployée par le CED2 Bon-Voyage sur une distance de 1000 mètres afin de répartir efficacement les alimentations des secteurs avant et arrière.
Le chef du GT Centre, le lieutenant-colonel Frédéric GOSSE prend le commandement des opérations à de secours à 3h30. L’objectif prioritaire est fixé au secteur « arrière » afin d’éviter la propagation à plusieurs centaines de véhicules et un autre bâtiment de 5 000 m2.
Un important dispositif hydraulique est mis en œuvre avec 6 LDMRS 500 dont deux sur échelles aériennes.
Le message « maître du feu » est passé à 07h20.
L’intervention prendra fin dimanche après une ultime ronde du chef de groupe en fin de soirée et aura mobilisé plus de 77 sapeurs-pompiers au plus haut du dispositif.
Cette Installation Classée soumise au régime de « l’enregistrement » sous la rubrique « 271 »2 est étendue sur plus de 22 000 m2. Plus de 600 véhicules sont stockés et plusieurs bâtiments à ossature et bardage métallique composent ce site spécialisé dans l’entreposage, dépollution, démontage, découpage de véhicules terrestres et vente de pièces détachées.
Le bilan du sinistre est le suivant :
- 3 sapeurs-pompiers et un policier municipal sont légèrement blessés suite à des explosions d’air bag
- 70 véhicules sont totalement détruits
- le bâtiment pièces détachées et administration de 1 000m2 est entièrement détruit, seule l’administration du rez-de-chaussée a été sauvegardée.
- 38 personnes sont au chômage technique.
Les COS successifs tiennent à remercier et à féliciter l’ensemble des personnels intervenus, issus notamment des groupements Centre, Sud, Ouest et de l’Etat–major ainsi que les personnels des salles opérationnelles (CTA arrondissement de Grasse et CODIS) pour leur réactivité et leur engagement sur cette intervention.
Etaient également présents sur les lieux : le colonel Yve CAVALIER, directeur de permanence du SDIS, ERDF, gendarmerie, police municipale et élus.

Avec l’aimable collaboration du capitaine Christophe RICCI chef de colonne, GT Centre.


Les dernières actualités
15 novembre 2023
Chronique d'Histoire : Devoir de mémoire
Nous venons de commémorer l’armistice du 11 novembre 1918, fin du premier conflit mondial, période de notre histoire corporative où 25 à 30 000 sapeurs-pompiers, appelés sous les Drapeaux, tombèrent pour la Patrie.
10 novembre 2023
Rapport d'orientations budgétaires 2024
Le 2 novembre 2023, le conseil d’administration du service départemental d'incendie et de secours des Alpes-Maritimes, sous la présidence de M. Charles Ange GINESY, a débattu des orientations budgétaires 2024 de l’établissement.

Ce rapport présente les axes de la politique budgétaire qui constituera le fil conducteur de l’élaboration du budget primitif de l'exercice 2024.
9 novembre 2023
Cérémonie d’ouverture de la 5ème classe cadet de la sécurité civile Don Bosco
« La sécurité est l’affaire de tous », les élèves de la classe cadet de la sécurité civile de Don Bosco l’ont bien compris.