Communiqué. Précisions sur le dossier de la délocalisation de l'Etat-major du SDIS à Sophia Antipolis.

Publié le 02 septembre 2014


L’équipe de direction du SDIS travaille depuis plusieurs semaines sur l’éventualité d’un déménagement de certains services vers le site de Sophia-Antipolis, et plus particulièrement vers le CICA.

Ce déplacement pourrait permettre de regrouper les personnels actuellement en place à Villeneuve-Loubet, mais aussi à Technopolis ou à Vallauris (pour les services du Patrimoine) afin de rationaliser les modes de fonctionnement, et de maîtriser les dépenses supportées par l’établissement.
Sur cette délocalisation, beaucoup de « bruits » et « d’informations » circulent d’ores et déjà.
Il m’apparaît utile de vous apporter dès à présent un certain nombre d’éléments d’information :
- Le dossier est à l’état de projet, et rien n’est encore arrêté, le montage d’une telle opération requérant de nombreuses études tant techniques que financières, en relation avec le Conseil général, actuel propriétaire du CICA,
- Les locaux du CICA offrent des capacités d’accueil, tant en bureaux qu’en places de stationnement, nettement supérieures à celles dont disposent les services actuellement,
- L’étude d’une telle opération porte, bien entendu, sur les capacités techniques d’accueil, mais aussi sur les modalités qui pourraient être envisagées pour les personnels concernés par cette délocalisation, de sorte qu’elle s’opère au mieux des intérêts de chacun. Celles-ci seront examinées et seront soumises réglementairement aux instances paritaires du SDIS. D’ores et déjà, je puis vous préciser qu’il n’est pas envisagé de revenir sur certains dispositifs existants tels que les chèques-déjeuner.
- Si ce déménagement devait s’opérer, il s’étalerait dans le temps sur plusieurs années, mais un premier mouvement pourrait être envisagé dès la fin du second semestre 2015,
- Une des finalités de ce transfert serait d’ordre organisationnel, le SDIS ne devrait pas connaître un accroissement des charges qu’il supporte actuellement, et, au contraire, son fonctionnement devrait conduire à une maîtrise optimisée des dépenses,
- Une autre finalité serait de regrouper les services de l’état-major, y compris le CODIS et les CTA, pour une rationalisation et une optimisation de l’action du SDIS.
Tous les aspects de cet éventuel transfert demeurent toutefois, pour l’instant, en cours d’examen, en partenariat avec les services du Conseil général, et c’est une fois que toutes les composantes du dossier auront été évaluées qu’une décision sera prise et présentée aux instances paritaires avant une délibération du Conseil d’Administration.
En tout état de cause, vous serez informés de l’évolution de ce projet qui, encore une fois, n’a rien de définitif, et qui sera mené, s’il doit aboutir, en veillant à respecter les intérêts des personnels et de l’établissement.


Patrick BAUTHEAC
Directeur Départemental du SDIS 06
Chef du Corps Départemental
Les dernières actualités
25 novembre 2022
Belle performance pour la section du SDIS06
Du 12 au 14 mai s’est déroulé le 15ème Championnat de France sapeurs-pompiers de golf sur les parcours de Beauvallon et de Sainte Maxime.
24 novembre 2022
Entraînement zonal NBRC-e : l’engagement des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes remarqué !
Dans le cadre de la mise en œuvre de la doctrine ORSEC, les acteurs publics et privés participent régulièrement à des exercices territoriaux de gestion de crise afin de répondre aux orientations stratégiques définies par les différents ministères compétents. À ce titre, les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes ont participé à un entraînement zonal réunissant près de 400 participants qui a eu lieu à Fréjus les 15 et 16 novembre dernier.
16 novembre 2022
#ParlonsHistoire_11 novembre – Devoir de mémoire
Parmi les près de 1 700 000 Morts français de la première guerre mondiale se trouvent certainement 25 à 30 000 sapeurs-pompiers. Les lignes d’aujourd’hui vont rendre hommage à sept d’entre eux...