GT Ouest. Feu d'habitation, d'importants moyens engagés à Mougins.

Publié le 20 août 2014


Le 29 juillet 2014, à 20h10, le CTA GRASSE reçoit un appel signalant un dégagement de fumée sur la commune de Mougins. Dans un premier temps, il est envisagé que ce ne soit qu’un feu d’herbes.

Rapidement, d’autres appels confirment une importante fumée se dégageant d’une habitation individuelle située au 1621 Avenue de Pibonson commune de Mougins. Deux locataires situés en partie haute de la villa évacuent et signalent la présence d’une personne de sexe masculin à l’intérieur de l’habitation.

Compte tenu de nombreuses interventions sur le secteur de Cannes, l’officier CTA décide d’engager la VLO, le FPT et EPSC de GRASSE en renfort du FPT BOCCA et du FPTL Mougins.
Le premier engin sur les lieux est le FPT BOCCA. Le chef d’agrès signale un important dégagement de fumée et confirme les faits. Il fait établir une LDMRS 500 en attaque directe au niveau du RDC de l’habitation d’une superficie de 200 m2, répartie en 3 niveaux.
L’accès à la villa est très compliqué en raison d’une voie étroite à fort dénivelé. Néanmoins, avec l’aide des personnels du FPTL Mougins, une seconde lance est mise en attente en partie supérieure afin de couper toute propagation.
Le capitaine NOBLET prend le COS et confirme les moyens engagés. La gendarmerie et la police municipale sont sur les lieux. Le doute persiste sur la présence d’une personne à l’intérieur.
ERDF et GRDF, également sur les lieux, procèdent aux coupures des énergies.
Au total, le RDC d’une superficie de 80 m2 est entièrement détruit, aucune propagation en partie supérieure de la villa n’est à déplorer, en dehors des dégâts occasionnés par les fumées.

Les opérations de déblai débutent avec la crainte de découvrir le propriétaire signalé manquant mais, rapidement, la gendarmerie signale être en contact avec la propriétaire de l’habitation. Celle-ci confirme que son compagnon ne se trouvait pas à l’intérieur.
Les reconnaissances confirment les propos de la propriétaire, aucune victime n’étant découverte. Après différentes reconnaissances effectuées au moyen de la caméra thermique, aucun point chaud n’est signalé.
L’intervention, clôturée vers 23h30, a nécessité la présence des :
- FPT et VLI BOCCA.
- FPTL Mougins.
- VLO, FPT, EPSC et SMUR GRASSE.
- VSAV MOUANS-SARTOUX.
- Capitaine PAYET, Chef de Colonne Littoral.
- Le Service Com du SDIS 06.
Pour un effectif de 3 officiers, 16 sous –officiers, et 12 sapeurs.

Avec l’aimable collaboration du Capitaine Frédéric Noblet, COS - GT Ouest.


Les dernières actualités
5 octobre 2022
#ParlonsHistoire_1970 : dramatique début octobre
Octobre 2020… Les drames de la tempête « Alex » s’abattaient sur nos Alpes-Maritimes. Impossible, dans ces temps difficiles, d’établir un parallèle historique avec les évènements vécus par les varois et les maralpins, cinquante années plus tôt. J’avais donc gardé en mémoire cette similitude de dates où le feu et non l’eau dévastait notre région occasionnant 11 morts dans le département voisin et meurtrissant profondément Mandelieu.
5 octobre 2022
Séminaire de la sous-direction territoriale
La sous-direction territoriale a organisé le 13 septembre dernier son séminaire de rentrée sur la commune de Roquefort les Pins.
20 septembre 2022
#ParlonsHistoire : Une histoire de 15 août… il y a 160 ans…
Les lignes de cette page d’histoire de mi-septembre nous ramènent loin…. A une époque où seulement depuis deux années, le fleuve Var n’était plus frontière et que le rattachement, en 1860, du Comté de Nice à la France venait de faire renaitre notre département des Alpes-Maritimes.