Décès. Disparition du caporal Bastien CHARRIERE.

Publié le 16 juillet 2014


C’est avec une grande tristesse et une vive émotion que nous apprenons le décès du caporal Bastien CHARRIERE, survenu brutalement ce matin lors d’un accident de la route.

Il était âgé de 28 ans.

Sapeur-pompier volontaire au CIS Biot depuis 2008, il venait d’être nommé Caporal en début d’année.
Ce haut-savoyard d’origine, amoureux des sports de glisse, sportif accompli, était un camarade hors pair. Il était unanimement apprécié par ses collègues. Il rêvait de devenir sapeur-pompier professionnel et travaillait dur pour atteindre cet objectif.
A sa compagne Anaïs, à ses parents, à son frère Robin et à ses proches,

Éric Ciotti, Président du Conseil d’administration,

le Conseil d’administration,
le Colonel Patrick Bauthéac, Directeur Départemental et Chef de Corps,
le Lieutenant-Colonel Frédéric Gosse, Chef du Groupement Territorial Centre,
le Lieutenant Dorian Desvaux, Chef de Centre du CIS Biot,
l’ensemble des personnels et amis du CIS Biot,

présentent leurs condoléances et leurs pensées les plus sincères.


Les dispositions concernant les obsèques seront communiquées ultérieurement.

Les dernières actualités
25 novembre 2022
Belle performance pour la section du SDIS06
Du 12 au 14 mai s’est déroulé le 15ème Championnat de France sapeurs-pompiers de golf sur les parcours de Beauvallon et de Sainte Maxime.
24 novembre 2022
Entraînement zonal NBRC-e : l’engagement des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes remarqué !
Dans le cadre de la mise en œuvre de la doctrine ORSEC, les acteurs publics et privés participent régulièrement à des exercices territoriaux de gestion de crise afin de répondre aux orientations stratégiques définies par les différents ministères compétents. À ce titre, les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes ont participé à un entraînement zonal réunissant près de 400 participants qui a eu lieu à Fréjus les 15 et 16 novembre dernier.
16 novembre 2022
#ParlonsHistoire_11 novembre – Devoir de mémoire
Parmi les près de 1 700 000 Morts français de la première guerre mondiale se trouvent certainement 25 à 30 000 sapeurs-pompiers. Les lignes d’aujourd’hui vont rendre hommage à sept d’entre eux...