Mission Hygiène et Sécurité. Informations et rappel de procédures.

Publié le 22 mai 2014


La Mission Hygiène et Sécurité a transféré ses bureaux dans le second bâtiment de l’État-Major (1re entrée, second étage) dans les anciens bureaux du SSSM. 


Les numéros de téléphone restent inchangés.


Pour l’envoi des fiches de registre santé et sécurité au travail, des fiches de signalement d’accidents ou tout autre document :


Merci de prendre note du changement de numéro de fax

04 - 92 - 13 - 77 - 55

S’agissant de travaux, il est précisé à chaque fois que la fiche de signalement ne se substitue pas à une demande officielle aux services du patrimoine.


La mission hygiène et sécurité intervient en cas de dysfonctionnement, anomalie ou non-conformité susceptible de porter atteinte soit à l’intégrité physique et la santé des personnes, soit à la sécurité des biens.


La fiche de signalement d’accidents ou de presqu’accidents, conformément à la note du DDSIS du 26 mars 2010 doit être transmise en cas d’accident survenu à l’un de nos agents en parallèle de celui fait auprès du bureau des accidents de travail.


Dans l’intérêt de la prévention des risques, merci de signaler aussi les incidents n’ayant pas donné lieu à blessures : presqu’accidents.




Avec l’aimable collaboration du Commandant Claire BERANGER, Responsable de la mission santé et sécurité au travail.



Les dernières actualités
7 février 2023
Classements du Challenge Départemental de ski des sapeurs-pompiers 2023
Une centaine de concurrents s’est donnée rendez-vous samedi dernier sur les pistes de ski d’Auron à l'occasion du challenge départemental de ski alpin.
6 février 2023
Service civique : 12 postes au SDIS 06 pour une durée de 8 mois en 2023
L'agence du service civique a accepté le renouvellement de l’agrément et accorde 12 postes au SDIS 06 pour une durée de 8 mois sur l'ensemble de l'année 2023.
27 janvier 2023
#ParlonsHistoire 27 janvier 2003 - Accident ferroviaire dans les Alpes-Maritimes
Il est 11 heures, 09 minutes, 14 secondes, ce lundi 27 janvier 2003 lorsque, décrochant l’appel, l’opérateur du 112 reçoit l’information « je suis un conducteur de train SNCF, il vient d’y avoir un face à face entre deux trains dans le tunnel avant la gare de Saint-Dalmas de Tende en montant ».