Le Contrôle d'Aptitude Physique Adapté (CAPA). Un système d'auto-évaluation de l'aptitude physique des agents.

Publié le 17 mai 2014


L’aptitude physique des sapeurs-pompiers, qu’ils soient professionnels ou volontaires constitue un enjeu fort pour le SDIS 06.

Pour mieux en évaluer le niveau, et afin de se prémunir contre les accidents de santé, et après avis du comité technique, un Contrôle d’Aptitude Physique Adapté (CAPA) a été mis en place depuis début 2013.
Le Directeur départemental du SDIS a souhaité confier cette mission d’accompagnement à un officier d’expérience, justifiant d’une bonne connaissance du métier et de ses exigences physiques.
Il a donc proposé cette tâche au Capitaine Pierre CURINGA, 42 ans de services, éducateur physique et sportif de formation, ancien chef du service formation du GT Sud et, depuis le 1er mai, chef du service opérations de ce même GT Sud.
Le dispositif s’adresse à l’ensemble des sapeurs-pompiers, et fait l’objet d’une différenciation en fonction des missions de chacun :
- Equipiers et chefs d’équipe
- Chefs de groupe et chefs d’agrès
- Chefs de Sites et Chefs de Colonnes, (Chaîne de commandement)
Le CAPA doit être réalisé au minimum une fois par an, l’année N-1 précédant la visite médicale, plus particulièrement le 2e semestre, par les personnels participant à l’activité opérationnelle, CIS, CTA, CODIS, services, etc… Ses résultats n’influent en rien toutefois sur la reconnaissance de l’aptitude à occuper des fonctions opérationnelles.
Le but recherché tient en deux axes :
- Permettre aux agents de s’auto-évaluer physiquement dans leur cadre d’emploi et mesurer ainsi si leur forme physique est en adéquation avec les missions qu’ils sont amenés à réaliser,
- Permettre au médecin du travail, dans le cadre de la visite médicale, d’obtenir des données physiologiques d’un agent au cours d’un effort qui correspond avec le plus de réalisme possible aux missions qu’il est chargé d’effectuer.
Pour la première campagne, menée au titre de 2014, en partenariat avec les chefs de groupement ; opérationnels et fonctionnels, chefs de centre et de service, plus de 80 % des agents ont été concernés, ce qui constitue un réel succès. Cela traduit tout l’intérêt que chacun a apporté à ce dispositif qui, encore une fois, a essentiellement pour but de mesurer l’état physique de chacun.
La campagne 2015 sera lancée à l’automne, des notes de service préciseront les modalités et nous aurons l’occasion d’y revenir sur ce site.
Pour tout renseignement le Capitaine P. CURINGA se tient à votre disposition.



Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.