Le Contrôle d'Aptitude Physique Adapté (CAPA). Un système d'auto-évaluation de l'aptitude physique des agents.

Publié le 17 mai 2014


L’aptitude physique des sapeurs-pompiers, qu’ils soient professionnels ou volontaires constitue un enjeu fort pour le SDIS 06.

Pour mieux en évaluer le niveau, et afin de se prémunir contre les accidents de santé, et après avis du comité technique, un Contrôle d’Aptitude Physique Adapté (CAPA) a été mis en place depuis début 2013.
Le Directeur départemental du SDIS a souhaité confier cette mission d’accompagnement à un officier d’expérience, justifiant d’une bonne connaissance du métier et de ses exigences physiques.
Il a donc proposé cette tâche au Capitaine Pierre CURINGA, 42 ans de services, éducateur physique et sportif de formation, ancien chef du service formation du GT Sud et, depuis le 1er mai, chef du service opérations de ce même GT Sud.
Le dispositif s’adresse à l’ensemble des sapeurs-pompiers, et fait l’objet d’une différenciation en fonction des missions de chacun :
- Equipiers et chefs d’équipe
- Chefs de groupe et chefs d’agrès
- Chefs de Sites et Chefs de Colonnes, (Chaîne de commandement)
Le CAPA doit être réalisé au minimum une fois par an, l’année N-1 précédant la visite médicale, plus particulièrement le 2e semestre, par les personnels participant à l’activité opérationnelle, CIS, CTA, CODIS, services, etc… Ses résultats n’influent en rien toutefois sur la reconnaissance de l’aptitude à occuper des fonctions opérationnelles.
Le but recherché tient en deux axes :
- Permettre aux agents de s’auto-évaluer physiquement dans leur cadre d’emploi et mesurer ainsi si leur forme physique est en adéquation avec les missions qu’ils sont amenés à réaliser,
- Permettre au médecin du travail, dans le cadre de la visite médicale, d’obtenir des données physiologiques d’un agent au cours d’un effort qui correspond avec le plus de réalisme possible aux missions qu’il est chargé d’effectuer.
Pour la première campagne, menée au titre de 2014, en partenariat avec les chefs de groupement ; opérationnels et fonctionnels, chefs de centre et de service, plus de 80 % des agents ont été concernés, ce qui constitue un réel succès. Cela traduit tout l’intérêt que chacun a apporté à ce dispositif qui, encore une fois, a essentiellement pour but de mesurer l’état physique de chacun.
La campagne 2015 sera lancée à l’automne, des notes de service préciseront les modalités et nous aurons l’occasion d’y revenir sur ce site.
Pour tout renseignement le Capitaine P. CURINGA se tient à votre disposition.



Les dernières actualités
14 novembre 2018
Etat-Major. Trois officiers mis à l’honneur par le Contrôleur Général René DIES…
Le jeudi 8 novembre 2018, à l’issue du Conseil d’Etat-Major et en présence de ses membres, le Contrôleur général René DIES, Directeur départemental du SDIS 06, a mis à l'honneur trois officiers des groupements fonctionnels Prévention et Alerte lors d’une remise de diplômes.
12 novembre 2018
Carrières. Examen professionnel de Sergent de sapeurs-pompiers professionnels organisé par le SDIS 06.
Le SDIS 06 organise un examen professionnel d'accès au grade de sergent de sapeurs-pompiers professionnels, au titre de l'année 2018. Cet examen comporte une épreuve unique d'admission consistant en un entretien individuel avec le jury, qui se déroulera à compter du 18 février 2019, au lycée professionnel Alfred HUTINEL, 21 rue de Cannes, 06150 CANNES LA BOCCA.
10 novembre 2018
Commémorations. Centenaire de la guerre 14-18 : « Raviver la flamme » perpétue la mémoire de nos « poilus ».

Ce 11 novembre 2018 se dérouleront, partout en France, les cérémonies de commémoration du centenaire de l’armistice de la guerre 14-18… L’association “Raviver la flamme”, créé lors d’une exposition à la mémoire des sapeurs-pompiers niçois disparus lors de la Grande Guerre et qui rassemble en grande majorité des soldats du feu, participera au travers de figurations à certaines de ces manifestations… Du 6 au 9 septembre dernier, en Avignon, huit sapeurs-pompiers du SDIS 06, membres de l’association, prenaient déjà part, avec le soutien du Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, à l’une des plus importantes reconstitutions régionale de cette première guerre mondiale.