Le SDIS 06 se dote d'un nouveau bras élévateur articulé. Un modèle réalisé sur mesure avec le concours du groupement fonctionnel technique.

Publié le 20 mars 2014


Le 29 novembre 2013, au CIS Fodéré, sous la conduite du colonel Patrick BAUTHEAC, directeur départemental du SDIS, accompagné du lieutenant-colonel Marc GENOVESE, sous-directeur du technique et des systèmes d’informations et du lieutenant-colonel Olivier RIQUIER, chef du GT Sud, a été présenté au Président du Conseil d’administration, Eric CIOTTI, le nouveau bras élévateur articulé (BEA) spécialement conçu pour intervenir dans les ruelles étroites du Vieux-Nice. Ce nouveau matériel va être opérationnel dès le mois d’avril et il remporte déjà un vif succès auprès des sapeurs-pompiers formés à son utilisation.


Ce nouveau Bras Elévateur Articulé répond aux besoins opérationnels des sapeurs-pompiers niçois et succède à l’échelle sur porteur, manuelle, appelée « Gugumus », acquise en 1957 et manœuvrée par 4 pompiers. Pour adapter les moyens techniques aux conditions d’intervention, le groupement territorial sud a participé à l’élaboration du cahier des charges. Le groupement fonctionnel technique (GF6) a apporté un concours essentiel à la conception de cet engin aux performances accrues, dotés d’un gabarit compatible avec les particularités du Vieux-Nice (comme des autres vieilles villes environnantes d’ailleurs) et à sa réalisation par la société qui a obtenu le marché de sa construction.



Ce BEA, d’un coût de 182 000 €, a été conçu sur la base d’un véhicule civil, sélectionné pour ses prouesses et sa petite taille qui lui permettent de passer dans 60 ruelles (sur les 80 que compte le Vieux-Nice), alors que seules neufs rues étaient auparavant accessibles.


Aujourd’hui, après la formation des moniteurs, c’est au tour des personnels habilités à la manipulation de ce BEA de s’initier à sa conduite et à son utilisation. Des essais de manœuvre et de maniabilité ont été réalisés dans les étroites ruelles de Grasse, de Cannes, de Cagnes-sur-mer et d’Antibes. Tous les sapeurs-pompiers ont appréciés la mobilité et les prouesses de ce nouveau BEA.

A souligner la grande première pour le SDIS 06 quant à la conception de ce véhicule de secours : 1er marché industriel par la création d’une redevance reversée par le fabricant au SDIS 06, afin de rémunérer les connaissances techniques apportées par ce dernier. Sera ainsi attribué une redevance de 2% du prix de règlement hors TVA pour les ventes d’engins du même type construits ultérieurement et de 2 % pour les locations de ce même genre de véhicules.


Ce BEA est un matériel novateur et ses nombreuses fonctionnalités adaptées aux interventions dans des environnements étroits en font un outil précieux (nacelle pivotante à 90°, avertisseur sonore de détection des zones trop proches de la nacelle, bras articulé en structure aluminium, …). Ce matériel a d’ailleurs été présenté au Congrès National et a remporté un vif succès et l’intérêt de nombreux SDIS qui se sont rapprochés depuis du GF 6.


Le BEA sera pleinement opérationnel en avril… et le Groupement fonctionnel Technique pense déjà à l’avenir et à l’amélioration de ce nouveau moyen de secours.


Fiche technique du BEA.



Le lieutenant-colonel GENOVESE a pu apporter un certain nombre de précisions techniques sur ce nouveau véhicule :

· châssis Renault MAXITY de PTAC 4T5, puissance moteur de 150 CV
· empattement de 2m 90 permettant un rayon de braquage optimum assurant une grande accessibilité dans les secteurs difficiles
· largeur (platelage inclus) de 2 m
· porte à faux arrière limité à 2,07 m et porte à faux avant à 1,06 m pour une longueur totale du véhicule de 6,34 m permettant ainsi une plus grande maniabilité
· la stabilisation du véhicule est dans le gabarit
· la technologie du bras (pantographe) avec 2 articulations lui permet un déploiement dans un cercle de rayon réduit. La structure du bras en aluminium assure un gain de poids significatif
· la plateforme atteint (à hauteur des pieds) 18 m et à cette hauteur, la nacelle tourne de chaque côté de 90 ° (prise en charge victimes, alimentation électrique ou mise en place d’une colonne humide)
· La plateforme est équipée d’une lance POK assurant un débit de 280 litres / minute à 6 Bars avec une portée efficace de 25 mètres (utile pour feux de toiture en vielle ville au besoin). Cette contrainte mécanique a été évaluée par le fournisseur à la charge équivalente de 17 Kg.

Le cahier des charges a été élaboré pour correspondre au maximum à la norme EN 1777 (Moyen Elévateur Articulé). L’ensemble des spécificités fonctionnelles sont celles que l’on retrouve sur nos échelles normalisées.

Ce véhicule a fait l’objet d’un rapport d’essais privés par un laboratoire agrée (VOLUCEAU BSPP) par rapport à la norme de type "M", puisque la "L" n’existe toujours pas. L’ensemble des essais a été réalisé avec une charge en plateforme de 340 kg alors que la charge maxi d’utilisation est de 230 kg. Les résultats font apparaitre une adéquation quasi parfaite.
Les dernières actualités
22 mai 2019
Challenge régional du PSSP et des épreuves athlétiques à Cannes-la-Bocca
Le samedi 18 mai 2019 s’est déroulée au stade Maurice Chevalier, à Cannes-La-Bocca, la finale du Challenge Régional du Parcours Sportif Sapeurs-Pompiers (PSSP) et des Epreuves Athlétiques.
15 mai 2019
Le SDIS06 représenté au challenge national sapeurs-pompiers
La quatrième édition du Challenge national sapeurs-pompiers avec ses épreuves de Secours routier et de Secours d'urgence aux personnes (SUAP), se déroule dès demain en Avignon (84).
27 avril 2019
Sports. Championnat départemental de Handball 2019
Le « Championnat départemental de Handball sapeur-pompier » se déroulera le samedi 15 juin 2019, à partir de 08h au Gymnase de Villefranche-sur-Mer.