Déraillement du train des Pignes. Le SDIS 06 mobilisé auprès des pompiers des Alpes de Haute Provence.

Publié le 25 février 2014


Le samedi 8 février 2014 à 11h24 le CODIS 06 déclenche les moyens de secours demandés par le SDIS 04 pour un accident ferroviaire impliquant le train des Pignes, commune de Saint Benoît dans les Alpes de Haute Provence. Le CODIS 04 demande 3 VSAV, 1 FSR lourd et 1 chef de groupe.

Situation à l’arrivée des secours du 06.
Le train, composé d’une voiture de tête et d’une autre voiture, circule dans le sens Nice - Digne et transporte à son bord 30 passagers et 2 personnels (1 conducteur et 1 contrôleur). La voie ferrée surplombe la RN 202 à environ 20 mètres de hauteur.

5 km avant d’arriver à la gare d’Annot, un bloc de rocher s’est détaché d’une falaise pourtant protégée par des filets. Le bloc de rocher a, dans sa chute, détruit un pylône maintenant les filets et est venu heurter la première voiture sur le quart avant, provoquant son déraillement. La voiture reste suspendue dans la pente entraînant la seconde qui penche latéralement d’environ 45°, parallèlement à la route.
Missions des secours du 06.
Les VSAV et la VLM Nord sont dirigés sur le PRV (point de regroupement des victimes) effectué à la salle des fêtes d’Annot. Le chef de groupe prend contact avec le chef de centre d’Annot, premier COS.

Son premier bilan est le suivant : 1 PRV salle des fêtes d’Annot où se trouve 15 impliqués et les moyens médicaux. Sur les lieux de l’accident, 1 victime blessée très grave conditionnée par VLM, 2 décédés, dont 1 incarcéré et 1 éjecté. Tous les autres impliqués sont partis par leurs propres moyens.

Une reconnaissance avec les chefs d’agrès des VSR Carros et Nice est réalisée. Les équipes de secours du SDIS 06 constatent que la victime dans le train n’est pas incarcérée mais bloquée sous les débris. Les sapeurs-pompiers procèdent ensuite, malgré sa position dangereuse, à une reconnaissance dans l’ensemble du train afin de s’assurer qu’il ne reste personne. Enfin, renforcée par l’équipe cynophile 06, ils procèdent aux dernières recherches aux abords du train et sous les décombres afin de s’assurer qu’aucune victime n’est restée en-dessous.

Le bilan définitif de cet accident ferroviaire est de 2 personnes décédées, 1 blessé grave et 8 blessés légers.
Au total, le SDIS 06 a apporté son soutien au SDIS 04 par l’envoi de 34 sapeurs-pompiers (dont 3 médecins et 3 infirmiers) et 9 véhicules.

Avec l’aimable collaboration du Lieutenant Jean-Marc JORDAN, GT Nord, Chef de groupe.

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.