Secours animalier. Un cheval âgé de 36 ans sauvé à Cipières.

Publié le 22 février 2014


Le 9 janvier 2014, le CTA arrondissement de Grasse est alerté pour un cheval tombé dans un trou et immobilisé, sur la commune de Cipières. Il engage immédiatement le VTU Andon qui, arrivé sur les lieux, constate que le cheval est incapable de se relever, bien que son propriétaire ait réussi à l’extirper du trou avec son tracteur. Le cheval âgé de 36 ans et pesant environ 600 kilos semble très faible : il serait tombé la veille.


Le CODIS engage en renfort le vétérinaire de permanence et le Groupe de Sauvetage Animalier. Le concours d’un SDE 3 et des moyens de relevage complémentaires dont dispose le Groupe Sauvetage Déblaiement sont également activés.
Sur les lieux, le vétérinaire découvre un animal affaibli, bloqué sur le dos, les membres en l’air, mais en bon état général et surtout reconnait Akym, déjà secouru en 2011… Malgré la durée de sa mauvaise posture, il ne présente pas d’hypothermie et ne pense qu’à s’alimenter et boire.

L’animal ne pouvant se relever seul et dans l’attente des moyens spécialisés complémentaires, il est décidé de retourner l’animal à l’aide du brancard « rescue glide » (nouveau matériel spécifique aux gros animaux). Cette manœuvre doit permettre à Akym de se retrouver dans une posture moins dangereuse : un cheval bloqué dans une telle position prolongée ne peut survivre longtemps. A l’aide du « rescue glide » l’animal est donc déplacé manuellement vers une zone facilitant le travail des sauveteurs.
Après une médicalisation intensive son état de santé est stabilisé. Son relevage à l’aide du tripode (constitué de 3 branches télescopiques en aluminium permettant de soulever de lourdes charges) peut débuter. Un harnais médical est mis en place par le personnel du GSA.

Une fois relevé, Akym se tient quasi immédiatement sur ses membres. Après 30 minutes de suspension (temps nécessaire pour permettre à la circulation sanguine de se rétablir) le système de levage est retiré… Et Akym rejoint son écurie où les derniers soins lui seront prodigués.


Avec l’aimable collaboration du Lieutenant-Colonel Vétérinaire Vienet et du Capitaine Boselli, Conseiller Technique SD.

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.