GT EST. Manœuvre dans le Tunnel de l'Arme.

Publié le 26 novembre 2013


La société ESCOTA a souhaité réaliser un exercice simulant un accident dans le tunnel de l’Arme d’une longueur de 1105 mètres en voie nord, sous l’autorité de la préfecture des Alpes-Maritimes, en coordination avec le SDIS 06.


Cet exercice de sécurité s’inscrit dans le cadre de l’article R 118-3-8 du Code de la voirie routière (sécurité des tunnels routiers) qui prévoit annuellement une manœuvre de ce type.
Le groupement territorial Est retrace ci-dessous les étapes importantes de cet exercice dont les objectifs principaux étaient de tester la fermeture du tunnel, son processus d’alerte et le réseau de communication.
21h35
Un requérant signale au moyen d’une borne d’alerte un accident à l’intérieur du tunnel de l’Arme sur l’A8, impliquant 3 VL et un minibus, ainsi que plusieurs personnes blessés.
21h38
Le CTA d’arrondissement de Nice, prévenu par la plateforme d’ESCOTA, active le train de départ suivant :
Gt Est : 1 VLO, 2 VSAV, 1 VSR, 1 FPTL, 1 VLI
Gt Sud : 2 VSAV, 1 SMUR
Le peloton de gendarmerie de Saint-Isidore et un patrouilleur se rendent aussi sur les lieux.
Dans le même temps, l’A8 est coupée par les barrières automatiques au niveau de la sortie RCM.
21h55
Le groupe de secours routier se présente sur les lieux. Le COS, le Lieutenant TACHON, confirme l’accident routier impliquant 3 VL, dont une voiture sur le côté avec 2 « urgences absolues » incarcérées, 3 « urgences relatives » dans les autres VL ainsi que 5 impliqués dans le minibus. Il confirme également les moyens engagés et la fermeture de l’A8.

21h58
Le VSR Menton, appuyé par le VSAV et la VLI débutent la manœuvre de désincarcération. Le VSAV Sospel prend en compte les UR et les impliqués. Quant au FPTL (fourgon pompe tonne léger), il se positionne à l’entrée du tunnel, au niveau de l’orifice d’alimentation de la colonne humide.

22h10
L’autoroute A8 est ré ouverte sur une voie par ordre du COS. Les moyens du GT Sud se présentent en voie sud du tunnel et peuvent accéder à l’intervention par la galerie inter-tube afin d’appuyer les actions en cours.
22h45
La deuxième victime est extraite du véhicule et peut être évacuée, comme les autres, par le « Bypass » menant sur la grande corniche.
23h00
Fin de l’exercice et débriefing sur la base ESCOTA de Menton.
Cet exercice s’est déroulé sous le regard des observateurs d’ESCOTA, des GT Est et Sud. Tous ont confirmé que seul un exercice sur le terrain, en condition réelle, ne peut être remplacé par tout autre procédé.

Réalisé avec l’aimable concours du Groupement Territorial EST.


Les dernières actualités
12 mars 2019
Examen professionnel de lieutenant de 2e classe : arrêté portant ouverture
L'arrêté portant ouverture d’un examen professionnel de lieutenant de 2e classe de sapeurs-pompiers professionnels au titre de l’année 2019 vient d'être publié.
1 mars 2019
Stage : De nouveaux spécialistes SAL 1 dans le département.
Au terme d'une présélection en janvier 2018 pour accéder au stage SAL 1, où les 60 candidats potentiels devaient se démarquer dans 3 domaines : la pratique, l'aptitude médicale et un entretien individuel, 16 sapeurs-pompiers professionnels ont intégré la préformation début février 2018. Cette préformation d'une durée de 5 jours a pu s'organiser sur le secteur de la caserne de la Tour Rouge où l'accueil fut à la hauteur des enjeux et des attentes de tous.
22 février 2019
Examen professionnel de sergent : les résultats
Dans le cadre de l'examen professionnel de sergent de sapeurs-pompiers professionnels qui s'est déroulé du 18 au 22 février 2019, le jury, réuni ce jour à 14 heures, et à la majorité des voix, a arrêté la liste des admis à 352 lauréats soit 74% des candidats présents à l'examen.