7ème Jeux de la Francophonie. Le dispositif prévisionnel de sécurité civile du GT SUD.

Publié le 30 septembre 2013


Habituée à accueillir des événements majeurs, la capitale azuréenne a hébergé les jeux de la Francophonie.

Organisée du 6 au 15 septembre, cette compétition s’est principalement tenue sur le territoire de la Ville de Nice et la plaine du Var.
Après les jeux de Beyrouth en 2009, ces 7ème Jeux de la Francophonie, organisés tous les quatre ans dans l’année post-olympique, auront permis d’accueillir à Nice près de 3000 participants de 18 à 35 ans originaires de 54 nations. Au programme du sport, mais aussi un concours de « création écologique et développement durable ». Nice accueille avec ces Jeux une des vitrines de la coopération internationale.
Deux mois après l’épreuve du Tour de France et le déploiement d’un dispositif pour assurer la permanence des secours malgré de nombreuses contraintes de circulation et une forte présence journalistique, le GT Sud a, une nouvelle fois, répondu présent pour s’adapter aux risques générés par cette réunion sportive et culturelle.
Toute l’expertise du Lieutenant-Colonel Olivier RIQUIER, chef du Groupement (et par le passé chef du Projet G20) et du Commandant Philippe BERGONT (chargé des grands projets et événements) aura été bénéfique pour mettre en place un dispositif sapeurs-pompiers à la hauteur des enjeux.
Le dispositif sapeurs-pompiers se devait de considérer plusieurs éléments.
Les jeux furent officiellement ouverts sur la place Masséna, par le président François Hollande, en présence de son homologue libanais Michel Sleiman, de deux chefs d’Etat africains, l’Ivoirien Alassane Ouattara et le Sénégalais Macky Sall et de plusieurs autres chefs de gouvernements. La cérémonie d’ouverture dans un contexte international alors très sensible réunissait plusieurs personnalités mais proposait également aux niçois de se joindre à la fête jusque sur le quai des Etats-Unis où l’on prévoit alors 10.000 personnes profitant des animations musicales et du traditionnel feu d’artifice. Autre point particulier, les délégations, les arbitres et représentants étaient pour partie logés dans les résidences universitaires de la ville et, pour près d’un millier de personnes, à bord d’un navire affrété par la SNCM pour l’occasion et basé au port de Nice. Ce même port dont la traditionnelle fête réunissant jusqu’à 45.000 personnes coïncida avec le dernier week-end du rassemblement sportif. C’est donc une conjonction d’événements qui fut étudiée, notamment par le service Prévision, dirigé par le Capitaine DEBUISSY.
Placés sous la direction du Commandant BERGONT, les sapeurs-pompiers du Groupement SUD ont ainsi piloté lors de la cérémonie d’ouverture la coordination inter-associative (UDSP, Croix-Rouge française et Association de Protection Civile) avec un PC léger. 16 agents composèrent un détachement de 5 véhicules ; les effectifs de garde furent renforcés de 9 autres agents afin de parer à tout événement.
Si la cérémonie d’ouverture mobilisa grandement les sapeurs-pompiers, c’est aussi sur la durée qu’il fallut répondre aux sollicitations. En complément du dispositif mis en place par les organisateurs un PCO avec les différents services de l’Etat fut mis en place durant la durée de la manifestation avec chaque jour un officier et un opérateur. Les effectifs de garde furent aussi sollicités avec un dispositif en place sur le stade Charles Ehrmann : ainsi les centres niçois ont en alternance servi un VSAV supplémentaire durant les épreuves sportives.
La présence du navire a, elle, mobilisé des effectifs hors garde : tous les jours 4 agents stationnés au CIS la Tour Rouge, sur le port de Nice, spécialisés « GIR » (Groupement Investigation Recherche ») pouvaient intervenir à tout moment sur l’embarcation.
Avec l’inauguration du STADE ALLIANZ RIVIERA le 22 septembre, les jeux de la Francophonie viennent clôturer une saison estivale riche en événement pour le GT SUD : Tour de France, concert de Muse, Iron Man...


Les dernières actualités
18 décembre 2018
Coopération internationale. Mission de formation du SDIS 06 au profit de l’ENPC de Tunisie.
A la demande de l’ECASC, et avec le soutien du Contrôleur général René DIES, le SDIS 06, dans le cadre des actions de coopération bilatérale de la France, a désigné les adjudants Stéphane GIACOLETTO et Stéphane GERARDOT, afin de réaliser une mission de formation (mission de renfort temporaire – MRT) au profit de l’Ecole Nationale de la Protection Civile de Tunisie.
14 décembre 2018
Opérationnel. Manœuvre binationale dans le tunnel « Rainier- III » à Monaco.
Le 27 novembre 2018, dès 21h30 et durant toute la soirée, plus de 70 sapeurs-pompiers du SDIS 06 ont collaboré avec autant de soldats du feu de Monaco lors d’un exercice ayant pour but la mise en œuvre du plan de secours bi-national du tunnel franco-monégasque « Rainier-III ». Cet ouvrage long de 1520m dont 1180m sont situés en territoire français a conduit à la signature d’un plan de secours bi-national le 11/10/2001 entre la principauté de Monaco et la France. Cette opération simulée a donc été conduite sous l’autorité conjointe de madame Françoise TAHERI, secrétaire général de la Préfecture des Alpes-Maritimes et de M. Patrice CELLARIO, conseiller de gouvernement, ministre de l’intérieur de Monaco.
11 décembre 2018
Evénement. Lancement réussi à Levens de l’exposition « Sapeurs-pompiers d’hier et d’aujourd’hui » !
Le 1er décembre 2018, M. Antoine VERAN, Maire de Levens et le Colonel Marc GENOVESE, adjoint au directeur, chargé de l’organisation opérationnelle, représentant le Contrôleur général René DIES, Directeur départemental du SDIS 06, ont dévoilé au grand public l’exposition « Sapeurs-pompiers d’hier et aujourd’hui », lors du vernissage donné à la Galerie Portal, en présence du Capitaine Olivier ROSA, chef de CIS et de nombreux élus.