Inauguration de l'Allianz Riviera à Nice. Le rôle majeur du SDIS 06.

Publié le 17 septembre 2013


C’est donc le 22 septembre prochain que sera inauguré le stade Allianz Riviera de Nice.

Ce jour-là, les spectateurs n’auront d’yeux que pour ce nouvel établissement et pour le spectacle qui y sera donné.

Ils ne sauront pas, pour la plupart d’entre eux, le rôle prépondérant qu’aura joué la Prévention dans la conception et la livraison du 2ème ERP le plus important du département (après le Palais des Festivals et des Congrès de Cannes).
Cela fait pourtant 7 ans, depuis la présentation du premier dossier de permis de construire, le 2 mai 2006, que l’un des groupements fonctionnel prévention placé sous l’autorité du Lieutenant-Colonel Philippe CALATAYUD, chargé d’étudier et d’instruire l’intégralité des dossiers de l’arrondissement Nice, planche sur ce dossier phare pour la Ville de Nice, mais aussi pour le département.
Chargé d’instruire ce dossier, le Commandant Alain HALTER, adjoint au chef du groupement prévention de l’arrondissement Nice, aura apporté durant toute cette période sa grande expertise technique afin que les demandes d’avis et études diverses, présentées à la sous- commission ERP/IGH de la CCDSA, soient traitées dans les meilleures conditions.
Toutes les séances de cette instance départementale auront principalement été présidées par le Lieutenant-Colonel Marc GENOVESE jusqu’au 1er février 2012, et ensuite par le Lieutenant-Colonel Vincent FRANCO, aujourd’hui chef du groupement chargé de la commission départementale de sécurité.
En 7 ans ce sont donc pas moins de 9 études de permis de construire qui ont été instruites :
- 3 pour le stade,
- 2 pour le parc de stationnement couvert,
- 3 pour le musée du sport,
- 1 pour le programme immobilier d’accompagnement.
Dans le même temps, 33 demandes d’avis portant sur l’ensemble des installations ont été examinées, de même que 2 demandes d’avis sur la boutique de l’OGC Nice, ainsi que 6 demandes de dérogation.
Enfin, 5 visites de sécurité et de réception ont été nécessaires, à raison de 3 pour le stade et de 2 pour le poste de sécurité associé.
Par ailleurs, le suivi de ce complexe sportif a nécessité 21 réunions de la sous- commission ERP/IGH de la CCDSA, dont 16 ont eu lieu en salle à Villeneuve-Loubet.
Sur site, la validation des travaux a conduit à la mise en œuvre d’une procédure de travail et d’accompagnement par la sous-commission ERP/IGH de la CCDSA ayant nécessité une réunion de l’instance départementale sur site à intervalle trimestriel en 2010 et 2011, puis en intervalle mensuel depuis début 2012.
Par cette méthodologie il a été possible de rassembler tous les acteurs associés à ce projet membres de la commission de sécurité, représentants du GT Sud, dont le Commandant Philippe BERGONT, les autorités de police, les services préfectoraux, ainsi que les services municipaux et métropolitains, en les faisant travailler en toute transparence et transversalité jusqu’à la visite de réception des travaux. Cette méthode a permis d’aboutir à l’avis favorable à la réception des travaux et à l’ouverture au public rendu le 14 août 2013.

La sous-commission ERP/IGH s’est réunie en nocturne le 5 août dernier afin de procéder, dans les conditions réelles, aux essais des installations électriques et d’éclairage ainsi qu’aux tests des groupes électrogènes de sécurité équipant le stade et le parc de stationnement.
Cette sous-commission s’est encore réunie le 9 août, durant toute la journée, afin de procéder, dans les conditions réelles, aux essais des installations techniques et de sécurité.
Elle a également procédé, au cours de trois réunions, à l’étude des dossiers relatifs aux installations des panneaux photovoltaïques en couverture du stade, ainsi qu’à la validation du protocole opérationnel établi spécifiquement pour cette occasion avec ERDF, dans le but de garantir la sécurité des secours publics susceptibles d’être engagés en cas d’intervention sur ces installations.
Après plus de 10 réunions,notre sous-commission a intégré les avis de la sous-commission départementale pour l’homologation des enceintes sportives et de la sous-commission départementale pour la sécurité publique.
Le Commandant Alain HALTER, cheville ouvrière du dispositif, représentant le DDSIS au sein de la commission a consacré, durant toute cette période, plus de 30 % de son temps de travail prévention au suivi de ce dossier, cependant que la sous-commission, au titre de la présidence et du secrétariat associé y a consacré, toutes missions confondues, près de 10 % de son temps de travail.
Si l’on ajoute la grande disponibilité du directeur de cabinet du Préfet des Alpes-Maritimes durant toute la durée de la procédure, on trouve tous les éléments qui ont permis, malgré les difficultés de tous ordres, de mener à bien l’un des plus importants chantiers qu’ait connu le département au cours des 20 dernières années.

Ainsi, ce complexe sportif, susceptible d’accueillir 45 000 personnes en utilisation spectacle/concert et 36 000 personnes en version stade à événement sportif, constitue désormais, au titre du règlement de sécurité contre l’incendie, un « GEEM », Grand Etablissement à Exploitation Multiple.


Les dernières actualités
21 novembre 2019
Cross Départemental. Plus de 330 participants se sont affrontés à Valbonne.
Convivialité… compétitivité… tel était l’état d’esprit de ce cross départemental.
15 novembre 2019
MARATHON des Alpes-Maritimes NICE-CANNES. Cohésion et performances au rendez-vous.
Le dimanche 03 novembre 2019 s’est tenu le Marathon Nice-Cannes. Une équipe de 34 sapeurs-pompiers a été inscrite à l’initiative du caporal Sébastien DEHEDIN du CSP Antibes.
7 novembre 2019
Le rapport d'orientations budgétaires 2020 de l’établissement.
Le 24 octobre 2019, le conseil d’administration du service départemental des Alpes-Maritimes, sous la présidence de M. Charles-Ange GINESY, a débattu des orientations budgétaires 2020 de l’établissement.