Le SDIS 06 au Cameroun. Stage de formation sauvetage déblaiement.

Publié le 06 août 2013


Le capitaine Jean-Marc BOSELLI, officier du SDIS 06 et un sous-officier du département du Vaucluse ont dernièrement participé à un stage de formation sauvetage et déblaiement, SDE1 à YAOUNDE, capitale du CAMEROUN.


Mandaté par la direction de coopération internationale au ministère de l’intérieur (DCI), et par l’intermédiaire de l’école d’application de la sécurité civile de Gardanne (ECASC), le stage s’est déroulé du 10 au 14 juin 2013.

Le découpage administratif camerounais est sensiblement égal à celui de la France (région département, communes). Les sapeurs-pompiers sont des militaires, et les officiers reçoivent une partie de leur formation à la brigade des sapeurs-pompiers de Paris.


Le corps des sapeurs-pompiers est commandé par un général de brigade, qui dispose d’un état-major, d’un centre national de formation, de compagnies et de centres de secourset d’un Centre de Traitement de l’Alerte pour une population de 2.5 millions d’habitants


Les sapeurs après une formation militaire de base de 2 ans, sont affectés au corps des sapeurs-pompiers. Ils y reçoivent une formation spécifique de 3 mois, et sont ensuite affectés à un centre.


Le matériel roulant est d’origine européenne (Renault, échelle Magirus) et chinois et peut-être très récent ou très ancien.


Le risque sismique est faible au Cameroun, un volcan reste actif (mont Cameroun). Les risques naturels ou technologiques faibles. La spécialité sauvetage déblaiement sera utilisée essentiellement pour des effondrements d’immeuble.


Les 20 stagiaires étaient tous sous-officiers (sergent à major), soit chef de garde, soit chef de centre.


Les objectifs du stage qui sont : la reconnaissance, les sauvetages et la sécurisation d’un site dans les milieux effondrés, ont été parfaitement assimilés par l’ensemble des stagiaires, qui ont montré une réelle motivation et une participation de tous les instants.


Apres les traditionnels cadeaux et discours, en présence de l’attaché de sécurité intérieure auprès de l’ambassade de France (colonel de gendarmerie CUYNET) et du colonel OWANO LEND, commandant en second, nous sommes repartis le cœur un peu lourd, mais avec le sentiment d’avoir représenté dignement et avec fierté, la France et ses sapeurs-pompiers.
Les dernières actualités
7 février 2023
Classements du Challenge Départemental de ski des sapeurs-pompiers 2023
Une centaine de concurrents s’est donnée rendez-vous samedi dernier sur les pistes de ski d’Auron à l'occasion du challenge départemental de ski alpin.
6 février 2023
Service civique : 12 postes au SDIS 06 pour une durée de 8 mois en 2023
L'agence du service civique a accepté le renouvellement de l’agrément et accorde 12 postes au SDIS 06 pour une durée de 8 mois sur l'ensemble de l'année 2023.
27 janvier 2023
#ParlonsHistoire 27 janvier 2003 - Accident ferroviaire dans les Alpes-Maritimes
Il est 11 heures, 09 minutes, 14 secondes, ce lundi 27 janvier 2003 lorsque, décrochant l’appel, l’opérateur du 112 reçoit l’information « je suis un conducteur de train SNCF, il vient d’y avoir un face à face entre deux trains dans le tunnel avant la gare de Saint-Dalmas de Tende en montant ».