Manœuvre. Exercice Franco-Italien dans le tunnel de tende.

Publié le 24 juillet 2013


Le GT EST a organisé dernièrement une manœuvre de désincarcération dans le Tunnel du col de Tende, en coopération avec les « vigili del fuoco » de Cuneo (SP Italiens).



Cette galerie de 3,3 km de long et très étroite est partagée pour moitié entre les deux pays. Par convention entre ces derniers, l’ANAS (service des routes Italien) gère l’entretien global. Un comité de sécurité franco-italien se réunit 2 fois par an pour donner les directives nécessaires au bon fonctionnement et à la sécurité de cet ouvrage datant de la fin du 19ème siècle.

Afin d’intervenir rapidement, une antenne de premier secours (APS), armée de 4 sapeurs-pompiers 24h/24h toute l’année, est mise en place depuis 2006 par le SDIS 06 à l’entrée du tunnel, côté Français.

C’est donc à 8h45 que sapeurs-pompiers français et italiens se sont réunis sur le site rejoints par les services de gendarmerie, du Conseil général (routes) et de l’ANAS.


À 9h30, les agents des routes ont fermé le tunnel.


Les sapeurs-pompiers français ont alors positionné deux véhicules accidentés dans le tunnel à 150 m de l’entrée française. Un premier sur le flan et un second sur les roues. Dans chaque véhicule, une victime consciente et incarcérée.


L’exercice est déclenché à 9h50.


L’équipage de garde au tunnel pénètre dans le tube, procède à la sécurisation des lieux, à l’abordage des victimes. Une demande de renforts est lancée : 2 VSAV, 1 CID désincarcération et 1 VLO.


Les sapeurs-pompiers italiens se présentent de leur côté avec 1 FPTL et 1 VSR. Ils prennent en charge la désincarcération du véhicule couché sur le flan, assisté par l’équipage français du VSAV afin de gérer la victime.


Les secouristes français, sous l’autorité du lieutenant Joël Jorquera du CIS Breil, interviennent sur l’autre véhicule avec 1 VSAV et le CID désincarcération.


A 10h50 la dernière victime est évacuée par le VSAV.


A 11h02, le tunnel est ré-ouvert à la circulation.


Cet exercice a permis de mettre en évidence plusieurs point :

- les difficultés de communication entre les sapeurs-pompiers français et italiens qui faisaient défaut dans la première demi-heure, se sont nettement améliorées durant la manœuvre et ont permis la réalisation d’un travail conjoint.

- l’enrichissement pour tous les secouristes des différentes connaissances techniques.


- la réactivité et la complémentarité des deux équipes dans les nombreuses actions menées.


- directement liée à la structure, la prise en compte du manque d’espace et du confinement sont des points prioritaires.


Cet exercice, organisé et supervisé par l’adjudant-chef Jean COSENTINO, responsable de l’APS de Tende et adjoint au Capitaine François PELLEGRIN, chef opération du GT Est, entre dans le cadre des exercices souhaités pas le comité de sécurité. Il est un complément de la manœuvre annuelle sollicitée par les préfectures et organisée en alternance par les deux pays.


Sapeurs-pompiers italiens et français ont apprécié la réussite de cet exercice et souhaitent renouveler ce type d’opération.


Compte-rendu réalisé avec l’aimable concours de l’adjudant-chef Jean Cosentino


Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.