Education aux risques. Avec les sapeurs-pompiers, devenir acteur des secours.

Publié le 23 juillet 2013


Le Centre du Service National de Nice organise, en partenariat avec les Sapeurs-Pompiers du SDIS 06, des ateliers d’éducation aux risques de sécurité civile basés sur l’anticipation et l’impact des mises en situation.



Tous les lundis, le lieutenant-colonel Frédéric Castagnola, chef du groupement fonctionnel « Citoyenneté », délègue une équipe de sapeurs-pompiers à la Caserne militaire Filley de Nice, avec pour objectif de transmettre quelques principes de gestion de crise aux jeunes de la Journée de la Défense et de la Citoyenneté et leurs proches (famille, collègues).


- Analyser les risques courants ou majeurs depuis l’endroit où l’on se trouve : une cuisine, une salle de réunion, un bâtiment, un quartier, une commune,

- Observer et connaître son environnement,
- Anticiper ses propres réponses de sécurisation et sensibiliser ses proches, améliorent fortement les chances de survie. (Accidents domestiques : plus de 19 000 décès par an).

Confronté à un évènement, le sang-froid permet avec lucidité d’adapter au mieux sa propre protection. L’identification immédiate d’un danger permet de dompter sa peur en se concentrant sur sa mise en sécurité et sur la réduction des conséquences d’un sinistre dans l’attente de l’arrivée des secours.


L’objectif des ateliers est de forger les premières réactions immédiates sur les mises à l’abri et les évacuations.

Ces entrainements permettent souvent de conserver le temps d’avance nécessaire aux actions réfléchies et complémentaires de sécurisation.

Cette démarche citoyenne d’analyse et de couverture des risques est organisée autour de deux ateliers comportant :


- Des séquences théoriques d’observation et analyse du risque

- Des séquences pratiques autour de trois mises en situation adaptées :

1 – Savoir évacuer lors d’un incendie domestique, cloisonner le feu par la fermeture des portes, utiliser les moyens de secours (extincteurs ou autre), barrer les énergies, emprunter les escaliers, appeler les secours* et les réceptionner à leur arrivée.

Savoir également, avec courage, rester à l’abri quand la présence de fumées interdit toute évacuation, en signalant sa présence depuis une fenêtre.
Et surtout, équiper son logement d’un détecteur incendie homologué NF 292 ou EN 14604.

2 – Savoir rester à l’abri face à un risque majeur, du type inondations torrentielles, feux de forêts, nuage toxique et alerte nationale… colmater les entrées d’air, respecter les consignes diffusées à la radio, s’organiser dans la durée et s’adapter.


3 – Savoir s’auto protéger et évacuer en cas de séisme, plonger sous une table en attendant la fin de la secousse puis évacuer sans délais en s’entraidant et en restant vigilant aux dangers secondaires tels que les fuites de gaz, les risques électriques ou l’arrivée d’un tsunami.



*Appel des secours 18 / 112 :



« Je suis » qui, je suis où (la commune – l’adresse)

« Je vois » quoi et quelle est son importance
« Je fais » quoi et comment
« Suivez les conseils de l’opérateur 18 / 112 et ne raccrocher que sur sa demande »

Une initiative dynamique et prometteuse au regard du taux de satisfaction de 95,24 % de cette intervention.

Les dernières actualités
15 juin 2021
Stage sur les risques radiologiques
Depuis l’an 2000, le SDIS 06, au travers du CIS Saint Isidore, constitue le plateau technique des stages Rad 3 organisés par l’école d’application de Sécurité Civile (EcASC) de Valabre à raison d’une ou deux sessions par an.
14 juin 2021
Mission d'inspection de la DGSCGC
Le SDIS des Alpes-Maritimes fait partie des sites prioritaires en ce qui concerne les dotations de l'état en matière de risque NRBCE (Nucléaire, Radiologique, Bactériologique, Chimique, Explosions).
9 juin 2021
Page d'histoire du CIS Peille - Hommage au capitaine Christian RISSO
… 15 juin 2018… Trois ans dans quelques jours que nous quitta le capitaine Christian RISSO, chef du Centre de secours de Peille, victime d’un malaise en service commandé.