GT Centre. Le capitaine Nicolas Juan prend le commandement du CIS d'Antibes.

Publié le 18 juillet 2013

Solennité et émotion. Ce vendredi 1er juillet, dans la cour de la caserne d’Antibes ce sont la solennité et l’émotion qui ont dominé la cérémonie de prise de commandement du capitaine Nicolas JUAN.

La solennité d’une prise d’armes, organisée par le lieutenant Xavier WIIK, au cours de laquelle les troupes ont été passées en revue par Messieurs Eric CIOTTI, Président du Conseil d’administration du SDIS, Jean LEONETTI, député-maire d’Antibes, Jehan-Erick WINCKLER, directeur de cabinet représentant Monsieur le Préfet des Alpes-Maritimes, Patrick BAUTHEAC, directeur du SDIS, Frédéric GOSSE, chef du GT Centre.

La remise des galons de commandant au capitaine Bernard BECHET aura constitué le premier temps fort de cette cérémonie.


Le second temps fort sera celui où le commandement du CIS a été confié au capitaine Nicolas JUAN par le directeur du SDIS, le colonel BAUTHEAC.


Emotion lors des discours des personnalités. C’est le colonel BAUTHEAC, qui propose une minute de silence en mémoire du lieutenant Paul CAYATTE auquel, le premier, il rend hommage.


Emotion dans les propos du capitaine JUAN qui cite ses prédécesseurs à ce poste, ainsi que ses guides dans ce métier, qu’auront été le commandant BECHET et le capitaine TARRIDE, qui n’oublie pas Paul CAYATTE et qui souligne le rôle de sa famille, et plus particulièrement de son épouse, dans l’exercice de son métier.


Prenant à son tour la parole, M. Jean LEONETTI adresse ses remerciements au colonel BAUTHEAC pour son implication, au Président CIOTTI qui donne les moyens au SDIS d’être parmi les mieux dotés en France, au commandant BECHET pour son professionnalisme et pour l’action qu’il a menée au sein du CIS d’Antibes dont il a permis de renforcer la cohésion, au capitaine JUAN dont il a souligné les qualités (« c’est un chef par son autorité naturelle ») et auquel il assure que la municipalité d’Antibes sera à ses côtés.


M. LEONETTI rappelle que ce CIS est une famille capable de relever tous les défis, et de rester soudée comme elle l’a été lors du décès de Paul CAYATTE.


Pour sa part, le Président CIOTTI souligne lui aussi l’immense perte qu’a constituée la disparition de Paul CAYATTE.

Il exprime toute sa reconnaissance au commandant BECHET, auquel il souhaite une retraite heureuse dans sa Normandie natale.

Il manifeste également sa confiance au capitaine JUAN à qui il présente tous se vœux de réussite. Celui-ci, souligne-t-il, a une expérience irremplaçable et un parcours le mettant au mieux à même de remplir cette fonction. « L’avenir de ce centre de secours vous appartient, avec l’aide de vos hommes ».


Eric CIOTTI renouvelle également sa confiance à Frédéric GOSSE pour diriger l’action du GT Centre qui se trouve être un élément essentiel à la charnière des différents secteurs des Alpes-Maritimes.


Enfin, Jehan-Eric WINCKLER, intervenant à son tour, conclura sur la multiplicité des missions du SDIS, non sans avoir rendu hommage au commandant BECHET, au capitaine JUAN et à leur vocation.

Les dernières actualités
20 mars 2019
Agression de sapeurs-pompiers : le Président Ginésy condamne un comportement intolérable
Ce jour, en fin de matinée, alors qu'elle intervenait pour porter secours à une personne blessée sur la voie publique à Nice Nord, une équipe de sapeurs-pompiers a dû se replier de son intervention pour se réfugier dans un endroit sûr. Un homme au volant d'un véhicule a voulu délibérément renverser les sapeurs-pompiers de la Compagnie Nice qui prodiguaient les soins nécessaires à la victime.
12 mars 2019
Examen professionnel de lieutenant de 2e classe : arrêté portant ouverture
L'arrêté portant ouverture d’un examen professionnel de lieutenant de 2e classe de sapeurs-pompiers professionnels au titre de l’année 2019 vient d'être publié.
1 mars 2019
Stage : De nouveaux spécialistes SAL 1 dans le département.
Au terme d'une présélection en janvier 2018 pour accéder au stage SAL 1, où les 60 candidats potentiels devaient se démarquer dans 3 domaines : la pratique, l'aptitude médicale et un entretien individuel, 16 sapeurs-pompiers professionnels ont intégré la préformation début février 2018. Cette préformation d'une durée de 5 jours a pu s'organiser sur le secteur de la caserne de la Tour Rouge où l'accueil fut à la hauteur des enjeux et des attentes de tous.