Opérationnel GT Est. Mort sous un poids-lourd, malgré des secours exceptionnels.

Publié le 21 mai 2013

L’accident de la circulation ayant coûté la vie à un piéton le 10 mai vers 11h30 sur la route de la Turbie à Roquebrune-Cap-Martin, aura été complexe pour les secours engagés. 


 
Ce dramatique accident aura mobilisé un échelon secours routier pendant plusieurs heures. Mais c’est en vain que les sapeurs-pompiers de Menton (12 sur les lieux), le SMUR de la ville, le CHU de Nice avec deux chirurgiens et un anesthésiste, les polices nationale et municipale, une entreprise privée spécialisée équipée d’une grue capable de lever 60 tonnes, auront tenté l’impossible, résumé par le lieutenant Jean-Pierre Pellegrini, commandant des opérations de secours.
 
 

 
 
« Ce touriste russe, logé dans un hôtel de la Principauté de Monaco, cheminait le long de la route dépourvue de trottoir-, lorsque la remorque d’un semi l’écrasa contre un mur de sécurité. A notre arrivée, la victime parlait encore, alors même que ses membres inférieurs étaient écrasés sous la masse du poids-lourd.
 
Dès notre arrivée, nous avons sécurisé les lieux, assuré le calage du véhicule -après avoir dégonflé les trois roues de l’essieu arrière pour optimiser les effets du plus gros coussin de levage du Véhicule de secours routier- et engagé un binôme sous la remorque, pour accéder à la victime. » 
 
 
Malgré cette mobilisation et la conjugaison des efforts de tous, le piéton décèdera sur place. Son corps sera dégagé grâce à l’action de la grue venue spécialement de Nice-Saint-Isidore. 
 
Les dernières actualités
17 janvier 2022
Le SDIS 06 recrute des sapeurs-pompiers volontaires saisonniers (saison estivale 2022)
Pour la saison estivale 2022, le service départemental d'incendie et de secours recrute des sapeurs-pompiers volontaires.
13 janvier 2022
Un premier janvier 2002
Elle débutait avec une activité soutenue cette année 2002… Les conditions météorologiques plaçaient, depuis plus de deux semaines, notre département dans une dynamique propice aux feux de l’espace naturel.
12 janvier 2022
Les ateliers de l’IMREDD - 120 étudiants immergés au cœur de 24 crises « IMPACT »
Les 29 et 30 novembre dernier, 120 étudiants de l’IMREDD (Institut Méditerranéen du Risque de l’Environnement et du Développement Durable) se sont vaillamment confrontés à la gestion de 24 crises de toutes natures (naturelle, technologique, sanitaire, sociale et attentat).