Exercice. Le GT Sud mobilisé par une arrivée massive de naufragés.

Publié le 02 mai 2013

Les sapeurs-pompiers du GT Sud ont récemment participé à un exercice « cadres » ayant pour but de travailler et de maîtriser les aspects du plan « Nombreuses Victimes » (NoVi).
 
 
 

 
 
Flash-back : il est 14h lorsque le CTA de Nice reçoit un appel de la capitainerie de Villefranche-sur-Mer : un fort coup de vent a entraîné un bateau de croisière vers les rochers. Incapable d’éviter la collision à la suite d’une défaillance technique, le bateau se retrouve dans un état critique et doit évacuer les 200 touristes qui se trouvent à son bord. Evacuation compliquée par le courant, par la panique et la présence d’une nappe d’hydrocarbure.
 
C’est à cette situation (fictive) que se sont confrontés les sapeurs-pompiers des différentes casernes niçoises lors de l’exercice cadres du 9 avril dernier.
 
Du départ du 1er détachement de la Tour Rouge (et de la vedette Commandant Croizé) à l’installation du poste de commandement devant la capitainerie de Villefranche-sur-Mer, ils ont été amenés à faire face à un évènement - certes rare - mais plausible dans une région côtière.
 
Face à l’afflux de victimes plus ou moins gravement blessées (fictives elles aussi), les participants ont enclenché le dispositif « Orsec Nombreuses Victimes » (Novi).
 
 

 
 
 
Organisé par les capitaines Jean-François Allasia et Jean-François Goletto, cet exercice a eu de multiples intérêts dont :
 
- l’appréhension de la gestion de ce type de secours dans une zone à risque (la baie et les ports de Villefranche),
 
- la coopération entre les différents CIS et les services (des représentants de la police ou encore du Conseil Général étaient présents).
 
- l’approfondissement des particularités et subtilités du dispositif Orsec NoVi, notamment son application maritime.
 
Cet exercice aura permis de mettre à jour les plans ETARE.
 
 

Compte-rendu réalisé avec le concours de Carole Seassau.

Les dernières actualités
28 juillet 2021
Il y a 35 ans… Notre département s’embrasait…
Jeudi 24 juillet 1986… C’est un contexte météorologique bien particulier qui règne ce jour-là sur notre région… Sous l’action du mistral, la température s’élève anormalement et le taux d’hygrométrie tombe de 80 à 15 %...
15 juillet 2021
PROTEGER nos FORETS contre l’INCENDIE …C’était comment avant ?

A l’orée de cette période rouge de l’été 2021, je nous propose un petit retour en arrière sur les préconisations estivales et l’organisation de la lutte en matière de feux de végétation durant la première moitié du XXème siècle dans nos Alpes-Maritimes.
6 juillet 2021
Charles Ange GINÉSY réélu président du conseil départemental des Alpes-Maritimes
Jeudi 1er juillet, le Président Charles Ange GINÉSY a été réélu président du conseil départemental des Alpes-Maritimes et ainsi également président de droit du conseil d’administration du SDIS06.