Secours animalier. GT Est. Fin de parcours pour un cheval de concours.

Publié le 29 avril 2013

C’était un dimanche à 4h 55… Le centre de traitement de l’alerte de l’arrondissement de Nice déclenche le VTU (véhicule de transport utilitaire) du centre de première intervention de Sospel ainsi que la VLO Est (véhicule de liaison officier) pour un cheval tombé dans une excavation dans le quartier Nieya, sur le territoire de la commune.
 
Arrivés sur les lieux, le chef d’agrès, l’adjudant Dominique Lanziani confirme les faits : suite à un mouvement de panique, le cheval d’environ 650 kg a brisé son enclos électrifié et chuté d’environ deux mètres en contrebas, entre un bâtiment et un talus.
 
 
 

 
 
Sur place, le lieutenant Jean-Louis Carsena constate la difficulté de l’intervention,- aucun engin ne pouvant accéder à la zone d’intervention-, et sollicite la présence du conseiller technique départemental SD (sauvetage déblaiement), le groupe de sauvetage animalier ainsi que la mise en préalerte du matériel adéquat du Gt Est.
 
Dans le même temps, un vétérinaire privé calme l’animal par injection pour le protéger et sécuriser les sauveteurs.
 
A 7 heures 30, le conseiller technique, le lieutenant Thierry Boulanger - en accord avec le commandant des opérations de secours et la section animalière -, décide de sortir l’animal de sa position inconfortable au moyen d’un tire fort car son état se dégrade. Pendant ce temps, les secouristes entravent les pattes du cheval et coiffent sa tête d’un casque protecteur afin de ne pas aggraver ses blessures.
 
 
 

 
 
 
Enfin, à 10h 50, « Lucifer » est sorti. Il faudra pourtant 30 bonnes minutes au vétérinaire et au groupe animalier pour remettre l’animal sur ses pattes.
 
 

 
 
Malheureusement et malgré les efforts de tous, ce cheval de concours vient de terminer sa carrière. Il a perdu un œil.
 
 Récit réalisé avec l’aimable concours du lieutenant Jean-Louis Carsena
Les dernières actualités
25 septembre 2020
L’expertise des sapeurs-pompiers en matière de gestion des risques partagée avec les enseignants
Un partenariat avec les collectivités, l’Education Nationale et bien d’autres organisations que soutient pleinement le SDIS06, dans le cadre des engagements citoyens.

Pour mieux apprécier ce module de formation, et encourager ces actions, le Directeur départemental adjoint Jimmy Gaubert était aux côtés des formateurs sapeurs-pompiers dans le cadre du module IMPACT organisé le 16 septembre au collège Carnot de Grasse à la demande des professeurs et de l’équipe de direction.

Ce module a bénéficié du retour d’expérience « COVID 19 » de deux modules dispensés au profit des officiers supérieurs en formation « Gestion Opérationnelle et Commandement de niveau cinq » (GOC 5) à l’Ecole Nationale Supérieure de Officiers de Sapeurs-Pompiers. Ces deux séquences ont permis d’adapter l’organisation du module face à la pandémie dans le strict respect des gestes barrières et de distanciation et in fine sur l’ensemble des actions citoyennes du GFCI tant que le niveau de la pandémie le permet.
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.