Crash d’avion, feu de forêt, accident d’un véhicule de secours… L’Europe en manœuvre à la frontière franco-italienne

Publié le 17 avril 2013

Ecrans géants, unités centrales, drone, caméras, ballon captif, portail internet : pendant deux jours, le col de Vescavo, situé de part et d’autre de la frontière franco-italienne entre Sospel et Olivetta, a été le cadre d’une manœuvre organisée via le CEREN ( Centre d’essai et de recherche de l’entente pour la forêt méditerranéenne) par la communauté européenne dans le cadre du projet ESS (Emergency Support System).


Cliquez ici pour visiter la galerie photo

Plus de cent sapeurs-pompiers et observateurs européens venus d’Espagne, d’Italie, de Suède, de Grande-Bretagne, de Grèce… des personnels du SDIS 06 provenant du GT Est et de Force 06 - auxquels s’étaient joints des représentants d’Israël-, ont travaillé pendant deux jours sur la pertinence de la mise en place d’un portail Internet spécifique à cette opération de grande envergure (gestion de crise et information des populations) au cours de laquelle il fallut relier :

- les intervenants sapeurs-pompiers à la suite de l’accident d’un avion ayant provoqué un incendie de forêt affectant la France et l’Italie, nécessitant la localisation des victimes grâce au recours d’un ballon et d’un drone,

- des moyens de visualisation dont des caméras sur drone -matériel israélien développé à des fins militaires mais utilisé pour la sécurité civile-,

- un ballon captif destiné à restituer la situation d’ambiance,

- divers capteurs dont des capteurs météo,

- et les différents postes de commandement dont le CODIS 06, une salle opérationnelle des forestiers italiens, un PC français et un italien.

Les secours ont par ailleurs simulé l’accident d’un véhicule français de lutte contre l’incendie - victime indirecte du feu de forêt- en territoire italien. Un VLTT équipé d’une balise de détresse localisé par et depuis le CODIS 06.

Ces exercices, qui ont nécessité des mois de préparation, étaient les derniers d’une série de trois après « des inondations en site urbains à Nîmes »

Et « un accident d’un poids-lourd transportant des matières dangereuses » à Sisteron dans les Alpes-de-Haute-Provence.

Fortement mobilisé pendant 48 heures, le SDIS 06, représenté par le colonel Alain Jardinet, directeur adjoint et par le lieutenant-colonel Maurice Galey, chef du GT Est, a été encadré sur cette opération par le commandant Alain Degioanni, adjoint du chef du GF Opération.

Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.