Manœuvre au GT Est - Exercice nocturne dans le tunnel de Saorge

Publié le 26 mars 2013

Le GT Est a organisé il y a quelques jours un exercice nocturne dans le tunnel de Saorge, sur la route départementale 6204, à la demande de la DRIT (direction des routes des infrastructures et tunnels du Conseil général), afin d’en améliorer la sécurité et d’en valider le plan d’intervention et de secours.


Le service prévision du GT EST, sous la responsabilité du lieutenant Thierry Boulanger, est parti du scénario suivant :

- A 22h 30, un véhicule léger se dirigeant vers Breil-sur-Roya, avec trois personnes à son bord, pénètre dans le tunnel Sud de Saorge. Une panne le conduit à stopper à hauteur du refuge.
- Un deuxième véhicule, de type poids lourd avec deux occupants à bord, le percute et prend feu.
- Un des usagers du véhicule léger se dirige alors vers une borne d’appel, afin d’aviser la gendarmerie. Il reste prudemment dans la niche de sécurité.



Les quatre autres personnes (deux de la voiture et les deux du poids-lourd), rejoignent le refuge et préviennent à leur tour les gendarmes.

Le CODIS reçoit l’information, la transmet au CTA Nice qui engage de nombreux moyens :

En partie SUD
  : 

- 1 VLHR (chef de Groupe) de Breil
- 1 FPTLHR de Breil
- 1 CCF de Sospel
- 1 VSAV de Breil

En Partie NORD :


 - 1 FPTHHR de Tende
 - 1 CCF de Fontan
 - 1 VSAV de La Brigue

A l’arrivée des secours, la fumée a envahi le tunnel dans sa partie basse, rendant difficile la localisation des victimes. Le commandant des opérations de secours, en l‘occurrence le lieutenant Nicole Bertaina, fait établir le contact avec les victimes au moyen de l’interphone du refuge et entame l’investigation avec un binôme pour localiser la victime non localisée.



En partie haute, l’adjudant Jean-François Migliore, chef d’agrès du CCF, active la ventilation, afin de créer une veine d’air frais. Il peut, sans gros problème, atteindre le refuge afin de mettre en sécurité les personnes, et faire procéder à l’extinction de l’incendie par le FPTLHR.

De l’autre côté, après une longue investigation de plus de 300 m, à l’aide de la ligne guide fixe, mise en place sur les parois du tunnel, le binôme d’investigation atteint la niche de sécurité et évacue la victime recherchée.

A son arrivé, le chef de colonne, le capitaine Loïc Ganora prend le commandement des secours, fait continuer l’extinction et la localisation d’éventuelles victimes.



Cet exercice s’est déroulé sous le commandement du lieutenant-colonel Maurice Galey, chef du groupement Est et de trois observateurs :
- le capitaine François Pellegrin, chef du service opération du GT Est,
- le lieutenant Jean-Louis Carsena, responsable de la formation du GT Est,
- l’adjudant Noël Revelly, responsable BO EST, correspondant SIOP.
 
Grâce à cette opération en conditions réelles, le personnel du Conseil général présent a pu tester le système de secours et observer avec intérêt le professionnalisme des équipes d’intervention.
Les dernières actualités
25 novembre 2022
Belle performance pour la section du SDIS06
Du 12 au 14 mai s’est déroulé le 15ème Championnat de France sapeurs-pompiers de golf sur les parcours de Beauvallon et de Sainte Maxime.
24 novembre 2022
Entraînement zonal NBRC-e : l’engagement des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes remarqué !
Dans le cadre de la mise en œuvre de la doctrine ORSEC, les acteurs publics et privés participent régulièrement à des exercices territoriaux de gestion de crise afin de répondre aux orientations stratégiques définies par les différents ministères compétents. À ce titre, les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes ont participé à un entraînement zonal réunissant près de 400 participants qui a eu lieu à Fréjus les 15 et 16 novembre dernier.
16 novembre 2022
#ParlonsHistoire_11 novembre – Devoir de mémoire
Parmi les près de 1 700 000 Morts français de la première guerre mondiale se trouvent certainement 25 à 30 000 sapeurs-pompiers. Les lignes d’aujourd’hui vont rendre hommage à sept d’entre eux...