Prévention - La Prévention enfume et…désenfume la future salle de spectacles d’Antibes.

Publié le 07 mars 2013

La Communauté d’Agglomération de Sophia Antipolis (C.A.S.A.) construit sur la commune d’Antibes, 260 avenue Jules Grec, une nouvelle salle de spectacles. A ce jour, Antibes ne possédait pas de lieu culturel de cette qualité.
 
 
Cet établissement pourra recevoir 1915 personnes avec une salle de 1250 personnes, un auditorium de 400 spectateurs, un restaurant, une salle d’expositions temporaires. Il est classé type L, N, Y (respectivement salles à usage d’audition, de conférences, de réunions, de spectacles, ou à usages multiples de spectacles, restaurants et débits de boisson, musée) de
1 ère catégorie.
 
L’architecture est remarquable avec :

- l’ATRIUM sur cinq niveaux,
- des façades en béton Matrice (voir photo) qui se caractérisent par de nombreux porte-à-faux.

L’ouverture de l’établissement, baptisé ANTHEA (contraction de ANTIPOLIS-THEATRE ANTIBES) étant prévue début avril 2013, le préventionniste rapporteur du dossier, le capitaine Jean-Yves Bouin, a demandé des essais de désenfumage préalablement à la visite de réception de travaux par la sous-commission départementale ERP/IGH. Ces essais ont été réalisés mi-février.
 
Imposé par le règlement de sécurité, le désenfumage a pour objet :
- d’extraire dès le début de l’incendie les fumées et gaz de combustion, afin de maintenir praticables les cheminements destinés à l’évacuation du public,
- de limiter la propagation de l’incendie
- de faciliter l’intervention des secours.
 
Compte tenu du parti architectural du bâtiment, trois types d’essais ont été réalisés sur des scénarios définis conjointement par le bureau de contrôle et le rapporteur :
 
- enfumage total de l’atrium (5 niveaux), puis du bloc scène.
 
- enfumage du dernier niveau du balcon de la salle.
 
- écran de cantonnement entre espace exposition et Atrium.

Les résultats furent conformes aux prévisions établies par les études techniques.
 
Etaient présents :

- Mr Thibault CASANOVA (C.A.S.A.), maître d’ouvrage ;
- Mr GUILLEMIN (bureau APAVE) ;
- M me ATIYEH (S EGIS – Coordinatrice du Système de sécurité incendie) ;
- Mr DAUTRICHE (S MONTELEC - Electricité) ;
- Mr Laurent CASANOVA (CCS - Entreprise ventilation et désenfumage) ;
- Mr. HUALDE, architecte (cabinet ARCHIDEV).
- le lieutenant-colonel Gilbert BIONDI, les capitaines Jean-Yves BOUIN et Philippe DROUET, le lieutenant Emmanuel LACROIX et l’adjudant-chef Reinhold WOHLBANG pour le SDIS06.
Les dernières actualités
20 février 2020
SDIS 06. Visite de nos homologues italiens.
Jeudi 6 février 2020, les Vigili del fuoco, qui constituent le Corps d’Etat des Sapeurs-Pompiers Italiens, sont venus nous rendre visite afin de connaître nos procédures d’alerte des secours et visiter nos salles opérationnelles. Ils ont été accueillis par le Directeur départemental, le Contrôleur général René DIES, le Directeur départemental adjoint le Colonel Jimmy GAUBERT, le colonel Marc GENOVESE, ainsi que des officiers représentant le groupement de l’alerte. La délégation présente était composée de responsables techniques de la Direction Générale de Rome, du responsable du centre 112 à Saluzzo qui recueille toutes les demandes de secours pour la région du Piémont et du chef du centre d’incendie de Cuneo accompagné de quelques collaborateurs.
13 février 2020
SDIS 06. Pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var.
Le samedi 1er février 2020, a eu lieu la symbolique pose de la 1ère pierre du futur CIS de Saint-Martin du Var et du poste de commandement des sapeurs-pompiers de la compagnie Pays Niçois, qui viendront remplacer la caserne de Plan du Var et du PC Nord de Gilette.
11 février 2020
SDIS 06. Inauguration de la caserne de Saint-Laurent du Var
La qualité du service public de secours et une réponse opérationnelle au plus près des populations, la caserne de Saint-Laurent du Var a été inaugurée le 24 janvier dernier par le Président Charles Ange GINÉSY en présence du Contrôleur Général René DIES, du maire de Saint-Laurent du Var Joseph SEGURA, d'élus du département, d'élèves du collège Saint-Exupéry et des élèves de l’option croix rouge du collège Pagnol.