Modernisation du SDIS 06 - Trois nouveaux logiciels pour plus de performances

Publié le 04 mars 2013

Même si sur le bulletin de salaire, la case « Net à payer » reste la résultante du Brut, des Cotisations et accessoirement des Retenues, la fiche de paie de l’ensemble des personnels du SDIS 06 a changé depuis janvier 2013.

Derrière ce changement d’apparence d’un document administratif, Joël Scherrer -Directeur administratif et financier- et bien d’autres, au premier rang desquels le colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps, se dissimule sinon une « révolution de palais », du moins une modernisation aujourd’hui partagée par 40 SDIS de France.

Pour éclairer chacun de cette modernisation devenue indispensable, Joël Scherrer a répondu aux questions légitimes que chacun a pu se poser.

- Pourquoi ce changement était-il devenu nécessaire, sinon inéluctable ?

- JS : notre logiciel Paie avait dix ans d’existence. Il était devenu obsolète. Nous nous sommes dès lors trouvés dans l’obligation de relancer un appel d’offres pour choisir un prestataire. C’est ainsi que la société Antibia, retenue pour son logiciel « Geremi », a succédé à notre précédent prestataire, la société HR Access.

- Pour quels avantages ?

- JS : Ce logiciel paie est aujourd’hui utilisé par une quarantaine de SDIS en France regroupés au sein d’un club des utilisateurs qui le font évoluer régulièrement. Les contraintes de chacun peuvent ainsi être prises en compte, les demandes et attentes des clients permettant une actualisation régulière de « Geremi ».

- « Une révolution » et beaucoup de travail !

- JS : Effectivement, la mise en place a été lourde pour les services de la DRH et le service de la paie. Tous les agents concernés ont été sollicités pendant plusieurs mois, doublant l’élaboration des fiches de salaire avec l’ancien et le nouveau logiciel afin de s’assurer qu’il n’y avait pas de pertes en lignes. Une sollicitation et des efforts couronnés de succès puisque les paies de janvier et février se sont bien déroulées. Ce pari compliqué a été tenu grâce à l’implication de toutes et tous et celle de notre nouveau fournisseur.
 
- Les services informatiques peuvent-ils se sentir frustrés ?

- JS : nullement dans la mesure où ils ont seuls l’entière responsabilité du bon fonctionnement du réseau sans lequel rien n’aurait et ne serait possible, une responsabilité qui permet aussi l’utilisation d’Artémis, nouveau logiciel du traitement de l’alerte et de LGTP nouvelle formule, pour la gestion du temps de travail et des congés. De nouveaux logiciels de la société Escort interfacés avec Antibia.
Deux nouveaux fournisseurs, trois nouveaux logiciels : la boucle est bouclée.

- Comment avez-vous conduit cette « révolution de velours ? »

- JS : Sous la direction du colonel Patrick Bauthéac, une équipe « projet » a été mise en place dont j’ai eu la responsabilité avec à mes côtés les colonels Alain Jardinet, Directeur adjoint et Marc Montalti, adjoint au Directeur aujourd’hui en charge de l’organisation opérationnelle, de Gérard Boukobza, chef du groupement fonctionnel « Ressources humaines et administration générale » et Christine Dutertry, qui eut à suivre tous nos travaux.
Je ne saurais oublier l’implication de la Commande publique, de la DRH, de la Formation, du Bureau d’Ordre départemental et de l’Informatique.

-En résumé…

- JS : Dans le cadre du SIRH (schéma informatique et ressources humaines), le SDIS 06 est aujourd’hui équipé de trois nouveaux logiciels lui ayant permis de se moderniser et de voir l’avenir avec sérénité à savoir :
- un logiciel gestion et paie (Antibia),
- un logiciel Formation (Antibia),
- un logiciel paiement et vacations (Escort).
 
Au terme de cette interview, M. Joël Scherrer a souhaité exprimer ses très sincères et chaleureux remerciements à toutes celles et tous ceux qui se sont largement investis dans ce projet.
Les dernières actualités
20 juillet 2022
#ParlonsHistoire : La renaissance du centre de secours de SAINT-MARTIN-du-VAR
La nouvelle caserne a été inaugurée il y a quelques jours... Retour sur une page de son histoire.
4 juillet 2022
Randonnée cycliste « du 17 au Rocher 2022 »
Le 17e régiment du génie parachutiste stationné à Montauban, marrainé par la Princesse Royale Caroline de Monaco, appuyé par la section cyclisme du Club Sportif et Artistique de la Défense de la garnison de Montauban, a constitué une équipe cycliste sous le commandement du Chef de Bataillon Bruno PECH.
15 juin 2022
Challenge 2022 de secours routier et de secours d’urgence : pages d’histoire
Le challenge organisé à Nice est bien proche, alors pourquoi ne pas lancer une invitation à venir découvrir l’espace « histoire » de cette manifestation. Un espace voulu et réalisé grâce à l’exemplaire collaboration entre le SDIS 06 et notre Union Départementale des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes.