CIS Hancy de Nice - Ses collègues n’oublient pas David Anguille, « mort au feu » à 25 ans

Publié le 25 février 2013

Comme chaque 21 février depuis sa mort tragique à cette date de 1997, la mémoire du sapeur David Anguille a été honorée en présence de Joseph Calza, Conseiller général représentant M. Eric Ciotti, député, président du Conseil général et du SDIS 06, du colonel Patrick Bauthéac, directeur départemental et chef de Corps, du lieutenant-colonel Olivier Riquier, chef du groupement Sud, et de la garde sous les ordres du capitaine Frédéric Caille, chef de centre.

David Anguille avait été foudroyé par un arc électrique alors qu’il intervenait avec ses camarades sur un feu de cave à deux pas de la caserne, boulevard Raimbaldi à Nice.

Rassemblés devant la stèle sur laquelle son nom est gravé, les sapeurs-pompiers se sont souvenus d’un collègue mort au feu, d’un ami parti à l’âge de 25 ans, d’un homme généreux et apprécié.

Recruté le 1 er septembre 1996 et incorporé au CIS Hancy le 27 janvier 1997, David Anguille avait, malgré son jeune âge et sa toute récente incorporation, déjà accompli 48 missions opérationnelles.

Trois gerbes ont été déposées devant la plaque commémorative et le portrait de David Anguille : par le commandant Patrick Arcos et le lieutenant Patrick Perraud, au nom de l’association d’Entraide des sapeurs-pompiers de Nice, par le colonel Patrick Bauthéac, Directeur et Chef de Corps accompagné du lieutenant-colonel Olivier Riquier et par M. Joseph Calza.
Les dernières actualités
7 février 2023
Classements du Challenge Départemental de ski des sapeurs-pompiers 2023
Une centaine de concurrents s’est donnée rendez-vous samedi dernier sur les pistes de ski d’Auron à l'occasion du challenge départemental de ski alpin.
6 février 2023
Service civique : 12 postes au SDIS 06 pour une durée de 8 mois en 2023
L'agence du service civique a accepté le renouvellement de l’agrément et accorde 12 postes au SDIS 06 pour une durée de 8 mois sur l'ensemble de l'année 2023.
27 janvier 2023
#ParlonsHistoire 27 janvier 2003 - Accident ferroviaire dans les Alpes-Maritimes
Il est 11 heures, 09 minutes, 14 secondes, ce lundi 27 janvier 2003 lorsque, décrochant l’appel, l’opérateur du 112 reçoit l’information « je suis un conducteur de train SNCF, il vient d’y avoir un face à face entre deux trains dans le tunnel avant la gare de Saint-Dalmas de Tende en montant ».