Rainpol - Une plate-forme pour anticiper les crues

Publié le 18 février 2013

Comme la plupart des territoires alpins, les Alpes-Maritimes disposent de zones non ou mal couvertes par les radars du réseau national Météo-France pour la connaissance des précipitations en temps réel.
C’est pourquoi le Conseil général des Alpes-Maritimes s’est engagé depuis 2005 dans plusieurs programmes de coopération européens (Interreg III A et Alcotra II) pour répondre aux problématiques des risques naturels telles que les crues violentes et très rapides de type torrentiel ou urbain auxquelles sont exposées 139 communes du département.


 Accueilli par le colonel Patrick Bauthéac, Directeur départemental et chef de Corps, M. Eric Ciotti était entouré de nombreux élus dont Lionnel Luca, député et vice-président de l’Assemblée départementale et Anne Satonnet, conseillère générale.

Vendredi, à l’Etat-major de Villeneuve-Loubet, M. Eric Ciotti, député, président du Conseil général et du SDIS 06, s’est fait présenter la plate-forme Rainpol, équipée du  radar Hydrix, construit et installé depuis 2007 sur le Mont Vial à 1400 m d’altitude.
 
Ce radar dispose désormais d’une technologie novatrice, développée par la société Novimet qui en fait un outil opérationnel et performant pour l’alerte hydrométéorologique, pour la mesure et la prévention des crues, notamment en zone de montagne. Auparavant, le radar météorologique le plus proche se situait à Collobrières dans le Var. Ce radar Hydrix fait partie du projet transfrontalier FRAMEA mené en coopération avec l’Italie.
 
 
-Disposer d’une meilleure connaissance en temps réel des pluies sur le département,
 
-développer des outils opérationnels permettant d’améliorer la prévision des crues sur des territoires très exposés pour en réduire les conséquences sur les personnes et les biens,
 
-permettre un transfert des informations météorologiques localisées en temps réel aux acteurs locaux et ainsi faciliter la mutualisation des moyens de secours,
 
sont les trois missions essentielles de cette plate-forme dont les informations sont consultables par de nombreux acteurs dont le SDIS 06, le Conseil général, les communes urbaines, les syndicats de rivières…
 
 

De nombreuses fonctionnalités

 
 
Cet outil de prévention des risques d’inondations dans les Alpes-Maritimes est riche de nombreuses fonctionnalités dont : 
 
 

  • l’affichage de la pluie instantanée sur un fond de carte à l’échelle départementale (résolution du km2),
  • l’affichage des vecteurs de déplacement (vitesse et direction du vent),
  • un module de prévision des pluies à deux heures,
  • un cumul des précipitations sur 1 heure et sur 24 heures,
  • un archivage consultable sur les 30 jours précédents,
  • l’affichage de la nature des précipitations instantanées (pluie/neige/neige mélangée/ grêle).
  • la prévision de crues en différents points de la Roya,
  • une modélisation pluie/débit en temps réel sur les bassins versants de la Siagne, des Paillons et de la Roya,
  • et sur le secteur d’Antibes : une carte haute résolution, trois pluviomètres virtuels et une alerte SMS.
 
 
Grâce à cet outil, d’autres applications sont menées en parallèle :
 
  • prévision de la qualité des eaux de baignade (sur Cannes et Antibes) à partir d’une modélisation des rejets des eaux pluviales et des eaux usées,
  • veille météo dans le cadre de travaux sur les collecteurs d’eaux pluviales d’Antibes,
  • prévision des crues urbaines à Antibes mise à disposition du service de protection civile de la ville pour évacuer les habitations et fermer les routes les plus exposées.
 
Cette plateforme est l’aboutissement du projet transfrontalier CRISTAL, mené en coopération avec l’Italie.
Son montant s’élève à 1,6 million d’euros. La participation du Conseil général s’élève à 198 000€.
Les dernières actualités
12 mars 2019
Examen professionnel de lieutenant de 2e classe : arrêté portant ouverture
L'arrêté portant ouverture d’un examen professionnel de lieutenant de 2e classe de sapeurs-pompiers professionnels au titre de l’année 2019 vient d'être publié.
1 mars 2019
Stage : De nouveaux spécialistes SAL 1 dans le département.
Au terme d'une présélection en janvier 2018 pour accéder au stage SAL 1, où les 60 candidats potentiels devaient se démarquer dans 3 domaines : la pratique, l'aptitude médicale et un entretien individuel, 16 sapeurs-pompiers professionnels ont intégré la préformation début février 2018. Cette préformation d'une durée de 5 jours a pu s'organiser sur le secteur de la caserne de la Tour Rouge où l'accueil fut à la hauteur des enjeux et des attentes de tous.
22 février 2019
Examen professionnel de sergent : les résultats
Dans le cadre de l'examen professionnel de sergent de sapeurs-pompiers professionnels qui s'est déroulé du 18 au 22 février 2019, le jury, réuni ce jour à 14 heures, et à la majorité des voix, a arrêté la liste des admis à 352 lauréats soit 74% des candidats présents à l'examen.