A Nice et par le directeur général de la Sécurité civile, le colonel Patrick Bauthéac fait chevalier de la Légion d’honneur

Publié le 31 janvier 2013

Sous les ors de la République, le palais Sarde de Nice, siège de la représentation de l’Etat-, le colonel Patrick Bauthéac, Directeur départemental et Chef de Corps du SDIS 06, a reçu vendredi en fin d’après-midi les insignes de Chevalier de la Légion d’honneur, des mains de M.  Jean-Paul Kihl, Directeur général de la Sécurité civile et de la gestion des crises.

Parmi les nombreuses personnalités présentes, M.  Dominique Vian, ancien Préfet des Alpes-Maritimes, Patrick Allemand, 1er vice-président de la Région, Francis Tujague, conseiller général, maire de Contes, Gilbert Mary, conseiller général du canton de Breil-sur-Roya, une délégation des sapeurs-pompiers de Monaco conduite par le commandant Norbert Fassiaux, le colonel Claude Calatayud (ER) ancien directeur du SDIS 06, des représentants de la gendarmerie nationale, de la police et le commandant des CRS de Saint-Laurent du Var.



Un moment d’émotion et d’une légitime fierté que le colonel Patrick Bauthéac, entouré de son épouse et de ses enfants, a souhaité faire partager en premier lieu aux centaines d’officiers, sous-officiers, sapeurs-pompiers professionnels ou volontaires, jeunes sapeurs-pompiers et personnels administratifs, techniques et spécialisés du SDIS06.
Un corps qu’il intégra en 2003 sous la présidence de M. Charles Ginésy, alors Président du Conseil général, sénateur et maire de Péone-Valberg, récemment disparu et dont la mémoire fut saluée.

Accueillis en ses murs par le Préfet des Alpes-Maritimes Christophe Mirmand, toutes et tous étaient venus témoigner leur amitié et leur sentiment de respect pour Patrick Bauthéac, « dont les qualités personnelles et les compétences professionnelles lui valaient d’être reconnu dans le premier Ordre national, la Légion d’honneur ».

Et le Préfet de poursuivre : « qu’il me soit simplement permis de vous témoigner la confiance de l’autorité préfectorale qui a trouvé en vous un directeur expérimenté, un professionnel aguerri et un manager charismatique ». Et Christophe Marmand d’ajouter à sa reconnaissance un hommage « à l’ensemble du Corps, à la famille des sapeurs-pompiers et à l’engagement des collectivités ».

Jean-Paul Kihl : « la Légion d’honneur crée surtout des obligations. »


Tout récipiendaire a un parrain. En l’occurrence le Préfet Jean-Paul Kihl, à la tête de la Sécurité civile, auquel il revint de retracer le parcours de Patrick Bauthéac à l’endroit duquel il n’eut que des propos élogieux, « frappé qu’il fut à son arrivée au palais Sarde par l’enthousiasme et la fierté que suscitait cette reconnaissance des mérites et du travail du Directeur du SDIS 06 ».
« La remise de la Légion d’honneur au colonel Patrick Bauthéac marque la reconnaissance des mérites éminents de cet homme, de cet officier, de ce sapeur, dont l’engagement auprès de ses concitoyens et auprès de vous tous est en tout point remarquable.
L’investissement de Patrick Bauthéac au profit des autres a toujours été sans faille, et son rôle en tant que directeur du service départemental d’incendie et de secours des Alpes-Maritimes est déterminant.

Sapeur-pompier volontaire à 18 ans


Ses hautes qualités morales et les valeurs qu’il sert et transmet avec conviction sont toujours les mêmes après plus de 36 années et portées avec la même foi que celle qui animait le sapeur-pompier volontaire qu’il était à 18 ans. Cet engagement précoce dans le service public du secours et sa remarquable carrière accomplie en qualité de sapeur-pompier professionnel témoignent à la fois des idéaux de solidarité, de dévouement et de courage qui guident son action et de sa grande compétence qu’il tire de la parfaite connaissance de son métier comme des rouages de l’administration, de la sûreté de son jugement et de l’acuité de son intelligence.
Son service national accompli à la Brigade de Sapeurs-Pompiers de Paris, il est recruté au sein du corps départemental du Val d’Oise en 1981. Ses qualités sont très vite remarquées et il est nommé adjoint au chef de corps de Compiègne en 1984. Et quatre ans après, il est nommé à la tête du service.
De la Haute-Saône aux Alpes-Maritimes


Commandant, il passe le brevet d’aptitude aux fonctions de directeur départemental. De 1993 à 1997, il exercera les fonctions de directeur des services d’incendie et de secours de Haute-Saône, où il sera promu lieutenant-colonel. Il est promu colonel en 1999 alors qu’il dirige le SDIS du Puy-de-Dôme.
En août 2000, il est affecté au Cabinet du Haut-Commissaire de la République en Polynésie Française en qualité de directeur de la protection civile, chargé des services d’incendie et de secours.
En janvier 2003, de retour en métropole, il est nommé directeur départemental du service d’incendie et de secours des Alpes-Maritimes (…)
La brillante carrière du colonel Patrick Bauthéac illustre sa volonté de s’aguerrir à des expériences professionnelles diversifiées qui recouvrent toute la palette de son métier.
Homme de terrain, il s’est attaché à promouvoir une parfaite efficacité opérationnelle. Dès sa prise de fonction dans les Alpes-Maritimes, il a ouvert une période de grandes réformes pour améliorer les performances opérationnelles du SDIS 06 (…).
Son expertise dans le domaine du secours est largement reconnue. Aussi a-t-il été appelé par le ministère de l’intérieur à participer à des missions internationales, en Slovénie, en Jordanie, en Bosnie Herzégovine, en Chine, en Algérie, au Chili, en Colombie, et en Russie pour la préparation des jeux olympiques d’hiver et pour la gestion des crises et les grands rassemblements(…)
C’est la reconnaissance de la Nation que vous recevez aujourd’hui.
Au terme de cet hommage, « et au nom du Président de la République », le Préfet Jean-Paul Kihl fit le colonel Patrick Bauthéac chevalier dans l’Ordre de la Légion d’honneur.
L’hommage appuyé de M. Eric Ciotti, Président du SDIS 06


Député, Président du Conseil général des Alpes-Maritimes et du SDIS 06, Eric Ciotti rappela les dix ans de Patrick Bauthéac à la tête d‘un SDIS présidé successivement par Charles Ginésy, Christian Estrosi, par le docteur Pierre-Guy Morani et aujourd’hui par lui-même.
 
« La Nation reconnaît aujourd’hui les mérites du Colonel Patrick Bauthéac, et c’est une juste récompense au regard de la brillante carrière, des qualités à la fois professionnelles et humaines, et du dévouement de cet homme d’exception.

 
Je tiens à saluer les services rendus par le Colonel Bauthéac aux Alpes-Maritimes depuis janvier 2003, date à laquelle il a été nommé Directeur du SDIS 06 (…)
 
Le Colonel Bauthéac a pris ses fonctions dans un contexte difficile, marqué à la fois par un conflit social et par les exigences de la départementalisation des services d’incendie et de secours.
 
Grâce à son grand sens de l’écoute, à son respect d’autrui et à son expérience éprouvée, il est parvenu à mener à bonne fin le processus de départementalisation des moyens administratifs, techniques, financiers et opérationnels et à instaurer un climat de confiance entre le SDIS et les élus du département.
 
Au plan opérationnel, il a fait face à une augmentation considérable du nombre d’interventions (+ 16,23 % en 10 ans.) (…)
Pour répondre à cet enjeu, le Colonel Bauthéac a procédé à une profonde réorganisation opérationnelle.
C’est à lui que l’on doit notamment :
 
- la nouvelle doctrine stratégique de lutte contre les feux de forêts,
- la réforme ambitieuse de la réception des « appels 18 », avec pour but de regrouper, moderniser et sécuriser les centres de traitement de l’alerte.
- la mise en place d’un référentiel départemental commun de régulation et d’intervention médicale, et ce dès 2005 avec le SAMU et les SMUR.
 
Depuis 2003, le Colonel BAUTHEAC a imprimé une marque profonde sur la gestion du SDIS, notamment en matière de constructions et de rénovation des bâtiments et casernements (…) Grâce aux rapports de confiance entretenus avec les Présidents du Conseil général, une politique ambitieuse a été entreprise dans ce domaine puisque 55,3 millions d’euros ont été consacrés au programme d’investissement dans les bâtiments depuis la signature d’une convention pluriannuelle avec le Conseil général en 2006(…)
 
Je n’oublie pas le rôle précieux qu’il a joué dans un certain nombre de dispositifs de sécurité civile qui lui ont été confiés par Monsieur le Préfet des Alpes-Maritimes(…). Il a ainsi été associé à la tenue de toutes les grandes manifestations internationales survenues dans notre département depuis 2005.
 
M. le Préfet KIHL a rappelé les nombreuses missions internationales conduites pour le compte du Ministère de l’Intérieur, à l’exemple tout récent de la préparation des prochains Jeux Olympiques d’hiver à Sotchi.
 
À l’horizon 2015-2016, la construction d’un centre de formation des pompiers dans le bec de l’Estéron, mais aussi le possible accueil du Congrès national des sapeurs-pompiers de France, ouvrent de belles perspectives qui prolongeront, je l’espère, cette grande œuvre commune »
 
Christian Estrosi : « il nous fallait un chef d’orchestre. »


Député, maire de Nice, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Christian Estrosi dit « sa fierté de voir reconnues les compétences et la dimension humaine de Patrick Bauthéac, des qualités qui caractérisent tous les sapeurs-pompiers. » (…) Dans un département exposé à tous les risques, il fallait un chef capable de fédérer toutes les compétences. Il fallait un chef d’orchestre. En toutes circonstances, vous l’avez été.
Patrick Bauthéac : « cette Légion d’honneur vous appartient. »


A l’heure des remerciements, le colonel Patrick Bauthéac s’appliqua à n’oublier personne pour exprimer sa gratitude à l’ensemble des représentants du lien qui l’unisse à l’Etat, au Conseil général et aux des personnels du service départemental.
Des remerciements exprimés successivement :
au Préfet Mirmand, homme « de terrain, à l’écoute, disponible, aux avis éclairés », qui accepta d’accueillir cette cérémonie.
Au Préfet Jean-Paul Kihl, son parrain, qu’il connut dès 2000 et qui ne manqua jamais, dans ses fonctions de Directeur de la Sécurité civile, de manifester son intérêt pour le SDIS 06.
- A Christian Estrosi, qui permit à Patrick Bauthéac d’avoir été un des rares directeurs ayant travaillé avec un Ministre.



A Eric Ciotti « dont l’attachement au SDIS 06 est permanent malgré ses nombreuses responsabilités. »
Et de rappeler la présence du Président du service départemental

- en juillet 2007 lors des feux de forêts d’Antibes, de Mandelieu et de Théoule ;
- en décembre 2009, dès son élection à Présidence du Conseil général, lors des avalanches de la vallée de la Tinée ;
- en décembre 2011, lors de l’incendie de la rue d’Alger à Nice ;
- en novembre 2011 lors des inondations, le basculement et la submersion d’un CCFM dans la Siagne.
Et puis, « malgré les difficultés économiques, vous faîtes en sorte que nous disposions des moyens nécessaire pour mener à bien nos missions ».
A tous, le colonel Patrick Bauthéac dit sa fidélité, sa disponibilité et son engagement pour poursuivre la nécessaire évolution du service.
Il ne pouvait y avoir de remerciements sans que le Colonel y associe ses parents, son épouse Anne et leurs quatre enfants, sans l’évocation « de la réalité de l’ascenseur social, l’attachement au service public, la recherche constante de l’intérêt général, l’importance des valeurs familiales et humaines. »
Mais parce qu’une carrière ne se fait pas seul, Patrick Bauthéac eut une pensée particulière pour ses « pères » chez les sapeurs-pompiers, pour ses adjoints successifs dont les colonels Robert Raibaut et Alain Jardinet, pour ses secrétaires Isabelle et Kathy, pour le sénateur Charles Ginésy et le Préfet Pierre Breuil qui ont contribué à son recrutement avec à leurs côtés leur directeur de cabinet dont Bernard Volpillière, pour Pierre-Guy Morani et l’ensemble des élus locaux, en particulier ceux qui sont engagés au sein du Conseil d’administration (MM. Gérard Manfredi, Jean Thaon), pour les partenaires syndicaux et associatifs dont le lieutenant Pierre Binaud, président des Unions départementale et régionale des sapeurs-pompiers.
Une liste qui n’aurait pas été complète sans l’hommage rendu à l’ensemble du Corps, des SPP, SPV et PATS travaillant le plus souvent dans l’ombre : « sans vous je ne serais rien. L’honneur qui m’est fait aujourd’hui est aussi le vôtre. Cette Légion d’honneur vous appartient. »
Les dernières actualités
22 mai 2019
Challenge régional du PSSP et des épreuves athlétiques à Cannes-la-Bocca
Le samedi 18 mai 2019 s’est déroulée au stade Maurice Chevalier, à Cannes-La-Bocca, la finale du Challenge Régional du Parcours Sportif Sapeurs-Pompiers (PSSP) et des Epreuves Athlétiques.
15 mai 2019
Le SDIS06 représenté au challenge national sapeurs-pompiers
La quatrième édition du Challenge national sapeurs-pompiers avec ses épreuves de Secours routier et de Secours d'urgence aux personnes (SUAP), se déroule dès demain en Avignon (84).
27 avril 2019
Sports. Championnat départemental de Handball 2019
Le « Championnat départemental de Handball sapeur-pompier » se déroulera le samedi 15 juin 2019, à partir de 08h au Gymnase de Villefranche-sur-Mer.