Exercice dans un tunnel ferroviaire - Français et monégasques à la manœuvre

Publié le 15 janvier 2013

Certes, l’exercice date de plusieurs semaines mais mérite d’être relaté compte tenu de la proximité naturelle entre les sapeurs-pompiers du SDIS 06 et de la Principauté de Monaco.
De 0h50 à 3h25 du matin, sapeurs-pompiers monégasques et français ont ainsi effectué une manœuvre préventive dans un tunnel binational pour tester un plan de secours qui fera l’objet d’une convention entre les autorités.


Cliquez ici pour visiter la galerie photo

THEME :
 
Un incendie avec dégagement de fumée dans le tunnel binational, sur la motrice d’un train de marchandises, sans matières dangereuses. Deux personnes à bord.
 
Le train circule dans le sens ITALIE-FRANCE et s’immobilise dans le tunnel de Roquebrune Cap Martin, côté français à 340 mètres de la gare et près de 2700 mètres de la tête de tunnel, côté Roquebrune.
 
 
OBJECTIFS :
 
Objectif général : Tester le plan binational.
 
Objectifs intermédiaires :

  • Tester la chaîne d’alerte et la réactivité des acteurs.
  • Tester la coordination franco-monégasque et notamment la passation de commandement.
 
Objectifs spécifiques :
  • Pour les SP monégasques, tester le nouveau matériel de ventilation et les moyens de transports adaptés aux rails.
  • Pour les SP français, tester les transmissions, notamment le réseau ANTARES, à la demande du Directeur de Cabinet du Préfet des Alpes-Maritimes
 
DEROULÉ :
 
00h49 : Alerte.
01H35 : 1 ère victime évacuée.
02H01 : 2 ème victime évacuée.
02H37 : Maître du feu.
02H50 : Feu éteint.
03H25 : Fin exercice.
 
 

MOYENS ENGAGES :

 
  • Sapeurs-pompiers de Monaco - côté gare : 10 véhicules - 30 sapeurs-pompiers.
  • Sapeurs-pompiers français : - côté Roquebrune Cap Martin et côté gare : 15 véhicules - 45 sapeurs-pompiers.
 
 
ACTIONS MENEES :
 
Terrain : Reconnaissances, sauvetages, extinction et ventilation.
 
Commandement :
 
  • Mise en place du PC dans la salle de la Régie de la Gare de Monaco.
  • Intégration des éléments du PC de Colonne Français au PC Monégasque par constitution d’équipes franco-monégasque sur les différentes fonctions du PC.
  • Passage du PC de Colonne en PC de Site.
  • Intégration de l’Officier Supérieur, COS Monégasque, dans le PC de Site.
  • Passation de commandement du COS Monégasque (Commandant DEGABRIEL) au COS Français (lieutenant-colonel Jean-Luc GIACOBI, chef du GT Nord).
  • Activation du COD en Préfecture.
 
 
 
 
AUTORITES :
 
DOS Monégasque : Patrice CELLARIO, Directeur général du département de l’intérieur de la Principauté de Monaco.
DOS Français : Jehan-Eric WINCKLER, Directeur de Cabinet du Préfet des Alpes-Maritimes pour la France, en présence -entre autre- du colonel Patrick Bautheac, Directeur et Chef de Corps, du colonel Marc Montalti, adjoint au directeur chargé de l’organisation opérationnelle, du lieutenant-colonel Philippe Iemmi, chef du GF Prévision très impliqué dans la préparation de cette manœuvre et du médecin lieutenant-colonel Gilles Barrier du SSSM.
 
 
 
Compte-rendu réalisé avec l’aimable concours du lieutenant-colonel Jean-Luc Giacobi, chef du GT Nord.
Les dernières actualités
25 novembre 2022
Belle performance pour la section du SDIS06
Du 12 au 14 mai s’est déroulé le 15ème Championnat de France sapeurs-pompiers de golf sur les parcours de Beauvallon et de Sainte Maxime.
24 novembre 2022
Entraînement zonal NBRC-e : l’engagement des sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes remarqué !
Dans le cadre de la mise en œuvre de la doctrine ORSEC, les acteurs publics et privés participent régulièrement à des exercices territoriaux de gestion de crise afin de répondre aux orientations stratégiques définies par les différents ministères compétents. À ce titre, les sapeurs-pompiers des Alpes-Maritimes ont participé à un entraînement zonal réunissant près de 400 participants qui a eu lieu à Fréjus les 15 et 16 novembre dernier.
16 novembre 2022
#ParlonsHistoire_11 novembre – Devoir de mémoire
Parmi les près de 1 700 000 Morts français de la première guerre mondiale se trouvent certainement 25 à 30 000 sapeurs-pompiers. Les lignes d’aujourd’hui vont rendre hommage à sept d’entre eux...